Le contrat première embauche

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Taz91 le Mar 28 Mar 2006, 22:54



Ouais... Et la marmotte...
avatar
Taz91
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 12104
Age : 33
Localisation : 92
Date d'inscription : 05/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Parigi le Mar 28 Mar 2006, 23:20

Ben elle fait quoi la marmotte...

Parigi
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Taz91 le Mar 28 Mar 2006, 23:38

Elle met le chocolat dans l'papier d'alu Razz

A question bête, réponse bête Mr. Green
avatar
Taz91
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 12104
Age : 33
Localisation : 92
Date d'inscription : 05/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Parigi le Mar 28 Mar 2006, 23:42

Question bête, ben je m'interesse aux activités de la marmotte... D'ailleurs elle est sous quel type de contrat elle, est-elle déclarée au moins ? Mr. Green
Ou comment ne pas tomber pour floodage intempestif...

Bon d'accord, je :arrow:

Parigi
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Taz91 le Mar 28 Mar 2006, 23:45

La marmotte est en CPE! On va la virer dans 18 mois de chez Milka pour prendre une marmotte plus jeune et malléable. C'est triste pour elle mais c'est la vie! Faut accepter Razz

Aller je :arrow: aussi! Razz
avatar
Taz91
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 12104
Age : 33
Localisation : 92
Date d'inscription : 05/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par fitzouille le Mer 29 Mar 2006, 10:26

rho le débat a été floodé
à haut poste de responsabilité il est dangereux de prendre des jeunes fraichement sortie de l'école
la patine du temps est parfois nécessaire
les jeunes doivent être entourer et guidé
avatar
fitzouille
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 6905
Localisation : idf
Emploi : docteur es science au chômage (à vendre)
Loisirs : piscine taichi lecture
Date d'inscription : 31/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Taz91 le Mer 29 Mar 2006, 12:20

Fitzouille, quel est le lien entre les postes à hautes responsabiltés et le CPE? Je vois pas... Mais bon je suis fatiguée aussi ceci explique peut être celà Mr.Red
avatar
Taz91
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 12104
Age : 33
Localisation : 92
Date d'inscription : 05/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par fitzouille le Mer 29 Mar 2006, 13:23

nan cela dois être moi c'était juste pour répondre à la jeune mùarmotte maléable qui remplace notre marmotte national

dur dur
avatar
fitzouille
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 6905
Localisation : idf
Emploi : docteur es science au chômage (à vendre)
Loisirs : piscine taichi lecture
Date d'inscription : 31/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par killa27 le Mer 29 Mar 2006, 21:16

bon bon bon je fais passer le message comme promis :

Dominique de villepin a déclaré tout a l'heure qu'il ne retirerait pas le CPE gré la mobilisation de 3 millions de persone lors des manifestations d'hier On apel tous les lycéens a bloquer les établissements scolaire Jeudi 30 et Vendredi 31 mars Fais tourner STP



toujours motivées les gens ?
alors ca va péter !!!

killa27
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 356
Date d'inscription : 29/07/2005

http://kille2.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par killa27 le Mer 29 Mar 2006, 21:20

jsuis obligée de poster ca aussi lol je l'ai vue sur l'UNL.

"Le conseil constitutionnel rendra sa démission demain !"

Vill'pin ne cille pas, ne bronche pas, il continue comme si de rien n'était.
à gauche, les députés sont morts de rire, certains n'arrivent plus à se contrôler !
d'autres, de droite, baissent la tête de découragement, certains voient dans ce joli lapsus (démission/décision) un signe de fatigue de notre pôvre prems ministre qui, comme chacun le sait, se tue toute la journée pour faire en sorte que nous, citoyens de la France d'en bas, nous sentions chaque jour plus entourés, plus aimés, plus écoutés...

ah, sacré Vill'pin !

killa27
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 356
Date d'inscription : 29/07/2005

http://kille2.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Parigi le Mer 29 Mar 2006, 21:35

killa27 a écrit:"Le conseil constitutionnel rendra sa démission demain !"

Hum c'est un lapsus ça mais pour de villepin. Je pense qu'au lieu de démission, c'est décision. Mais en tout cas ça m'a fait marrer ce lapsus Wink .

Parigi
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par fitzouille le Ven 31 Mar 2006, 09:49

exemple de méthode possible autre qu'un bete blocage

http://youtube.com/watch?v=DzniodChtvc
avatar
fitzouille
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 6905
Localisation : idf
Emploi : docteur es science au chômage (à vendre)
Loisirs : piscine taichi lecture
Date d'inscription : 31/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par perfectgirl le Ven 31 Mar 2006, 10:32

CPE : adopté, de Villepin a tenu bon

Par Marie Phoenix le 31 mars 2006
http://www.leblogfinance.com/2006/03/cpe_adopt_de_vi.html
http://www.typepad.com/t/trackback/4564534


Qu'il soit tout sauf la solution miracle au chômage qui mine notre pays, nous en sommes tous convaincus. Mais le CPE sert surtout de prétexte à quelques uns pour paralyser le pays. C'est ce que pense de nous le reste du monde occidental.

Le CPE c'est aussi une épreuve pour le premier ministre français, Dominique de Villepin. Qu'il vient de passer avec succès puisqu'il a tenu bon.

L'Egalité des chances aura sa chance : texte validé

Le Conseil constitutionnel a validé jeudi la loi sur l'Egalité des chances, et notamment son article instituant le contrat première embauche (CPE), sans assortir sa décision de réserves d'interprétation. Jacques Chirac s'exprimera sur le CPE vendredi à 20H00 lors d'une allocution radio-télévisée.

Les "Sages" ont notamment estimé qu'il n'y avait "pas, en droit, matière à réserve" sur les deux points les plus contestés du CPE: la durée de la période d'essai et les modalités de rupture du contrat.

Le Conseil, qui avait été saisi de la loi sur l'Egalité des chances le 14 mars par les parlementaires socialistes et apparentés, a rejeté l'essentiel des arguments mis en avant dans ce recours. Selon plusieurs sources informées, le chef de l'Etat pourrait promulguer cette loi au plus tard vendredi soir.

Test réussi pour de Villepin

Dominique de Villepin a tenu bon, alors que des manipulateurs de tous bords, au lieu de discuter et donner une chance à ce projet imparfait mais plein de bonne volonté, décrié par la gauche qui avait elle-même concocté des CPE bis de 5 années, ces emplois temporaires mais injectés dans les collectivités ou administrations, ne préparant hélas que rarement à des emplois dans le privé.

On a occupé ou nourri les jeunes, pendant un certain temps, mais on a pas développé l'industrie ou les services, ni créé - réellement - de richesse. Par le biais de leur consommation puisqu'ils avaient un salaire. Ce CDD dans l'administration méritait au moins tout autant d'être décriés, ils plombaient nos finances publiques qui auraient pu transformer ces sommes en allégement des charges de travail et confier les jeunes qui ont entre temps vieilli, définitivement au secteur privé qui n'est pas qu'une source de coût, lui.

La France passe pour un pays déstabilisé, et les Français pour des gens qui ne veulent pas travailler. Et le quatrième volet de cette série se penchera sur la façon dont la France est perçue alors que...

...le conflit prend encore de l'ampleur

L'intensité du conflit entre Gilles de Robien et l'Unef, syndicat étudiant leader de la contestation, a redoublé jeudi. Bruno Julliard a accusé le ministère d'avoir tenté un "marchandage" en lui proposant le report des élections étudiantes, qu'il souhaitait, contre l'interruption des blocages d'universités. Cette accusation a été immédiatement démentie par l'entourage de M. de Robien.

Jeudi après-midi, étudiants et lycéens en lutte contre le CPE ont occupé le terrain, en multipliant les blocages de lycées, mais aussi de routes et voies ferrées, qui se sont soldés par des dizaines d'interpellations. Presque toutes les grandes villes ont connu des difficultés de circulation allant du blocage de rond-point aux embouteillages de plusieurs kilomètres, lors de cette nouvelle journée d'actions à l'appel de la coordination nationale étudiante et lycéenne.

De même, des étudiants et lycéens ont envahi les rails dans plusieurs gares, comme Roanne, Rennes, Limoges, Brest mais aussi la gare de Lyon à Paris, où plus d'un millier de jeunes étaient sur les voies jeudi soir, où ils ont érigé une barrière faite de planches de bois. Les opérations menées par les jeunes anti-CPE se sont en plusieurs endroits soldées par des dizaines d'interpellations.

A Paris, une cinquantaine de lycéens, parmi lesquels Karl Stoeckel, président du syndicat lycéen UNL, ont été arrêtés, après avoir provoqué de sérieux embouteillages sur le périphérique. Du côté des universités, une soixantaine restaient perturbées. Le ministre de l'Education a frappé du poing sur la table au Sénat, en enjoignant les présidents d'université à "assumer leurs responsabilités" car "les cours doivent reprendre".

La France jadis enviée est montrée du doigt

J'ai délibérément choisi une image du conseil constitutionnel pour illustrer cet article, car la France c'est autre chose que les jeunes déchaînés s'attaquant aux forces de l'ordre ou aux voitures ou commerces. Il y a aussi des institutions modèles, comme le conseil constitutionnel, que pendant longtemps le monde entier nous a envié.

On nous envie de moins en moins de vivre en France, ce qui est honteux. La vie dans l'Hexagone n'est pas si difficile, et si une minorité réussit à déstabiliser le tout ou à créer un sentiment d'insécurité (voir sa voiture ou son commerce brûler est très éprouvant voire traumatisant), c'est à nous de commencer à désintoxiquer les gens des manifs sourdes.

Réinventer l'emploi durable

Il faudrait songer à rajeunir l'équipe dirigeante du pays, à le réformer, sans oublier de chasser les profiteurs et les jacobins. Fermer quelques bastions qui sont des machines à freiner la France.

Et à pousser nos jeunes à retrousser les manches, chaque fois que c'est possible. Ils souffrent, mais on ne fait pas ce qu'il faut pour les insérer dans la vie active. Si les milliards gaspillés dans les aides pouvaient être libérés pour créer des emplois, le chômage serait moins important, moins irréductible.

Grenelle social

Dans le même temps, il ouvrirait immédiatement un "Grenelle social", ont indiqué des sources proches de deux importants ministres en parlant du Président. Si des solutions positives devaient se dégager de ce round de négociations, Jacques Chirac s'engagerait à ce qu'elles se substituent, pour tout ou partie, au contrat première embauche.

L'expression "Grenelle social" fait référence aux deux jours de négociations menées au siège du ministère du Travail rue de Grenelle en plein mai 68 (les 25 et 26) par Georges Pompidou, premier ministre de de Gaulle, avec l'ensemble des organisations syndicales et le patronat. Elles avaient abouti à un protocole d'accord salarial qui a fait date.

Toujours selon les mêmes sources, ni Jacques Chirac ni son Premier ministre Dominique de Villepin ne souhaiteraient de nouvelle délibération sur le texte litigieux. Deux sources bien informées ont même affirmé que M. de Villepin mais aussi Jean-Louis Debré, président de l'Assemblée nationale et proche de M. Chirac, avaient mis leur démission dans la balance si une deuxième délibération au Parlement devait être demandée par le président.

Les vacances romaines du grand Nicolas

Pendant ce temps, Nicolas Sarkozy a soufflé loin de France, oubliant les émeutes anti-CPE dans le silence printanier de Rome, interrompu par les chants d'oiseaux. Sans que l'on puisse parler de vacances romaines, il a certainement apprécié d'être loin des casseurs et des interpellations pendant quelques heures. J'ai fait partie des Français qui l'ont accueilli à Rome, et je vous raconterai sa visite en détail dès demain.

perfectgirl
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 119
Localisation : France
Date d'inscription : 23/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Taz91 le Ven 31 Mar 2006, 11:47

Fitzouille dans ton extrait ils indiquent que c'est pour financer le blocus qu'ils font cette collecte, ça reste donc dans la lignée des grèves et actions actuelles.
avatar
Taz91
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 12104
Age : 33
Localisation : 92
Date d'inscription : 05/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Amazone le Ven 31 Mar 2006, 12:30

Je pense tout de même que ce pays manque singulièrement de vrais meneurs dévoués à la cause du pays...

La France a voté pour Chichi pour ne pas avoir du Le Pen. Peut-on dire que le Chichi est vraiment l'élu du peuple dans un tel contexte ?

Une bonne mesure serait de ré-hausser les taxes à l'importation pour freiner la fuite des capitaux et favoriser la production nationale.

Une bonne mesure serait de faire une réforme de fond dans l'éducation nationale. Les écoles et universités sont loin d'être des tremplins pour la vie active.

Une bonne réforme du système judicière aussi...

C'est fou qu'il y ait temps de choses bancales en France, et que l'on va toujours en empirant...

Pi ce texte de Marie Phoenix, capitaliste dans le fond, mais gauchiste par la forme, je lui prout dessus.

Amazone
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Taz91 le Ven 31 Mar 2006, 13:03

D'accord avec toi conernant Chirac, Amazone, d'autant plus que les français ont déjà montré à plusieurs reprises leur opposition au gouvernenement (manifestations contre la réforme sur les retraites, échec cuisant de la droite aux élections régionales, vote sanction lors du référemdum sur la constitution européenne etc...).

Egalement d'accord sur l'idée d'une réforme de fond de l'éducation nationale. Aujourd'hui c'est tout un système scolaire qui est à réformer dès la maternelle. Pierre Bourdieu a été le premier à dire que l'égalité des chances était une utopie et ça ne date pas d'hier... On n'améliore pas un mauvais système en faisant des lois (qui soit dit en passant risquent au contraire de le détériorer) mais en cherchant le fond du problème quitte à réformer en profondeur. ll y a des mesures à creuser qui permettrait d'avantager à la fois les jeunes et les entreprises. Je prend l'exemple de l'apprentissage dans les études supérieures. Je suis moi-même en apprentissage depuis cette année. J'effectue mon Bac +4 en alternant 1 ou 2 semaines de cours et 3 ou 4 semaines d'entreprise. L'avantage? J'allie les connaissances théoriques acquises dans mon école à la pratique en entreprise. Dans 1 an et demi, j'ai fini mes études. Je vais arriver sur le marché du travail avec un Bac +5 et 2 ans d'expériences dans une multinationale. Je serais donc directement opérationnelle pour une entreprise. On reproche aux jeunes diplômés leur manque d'expérience. Pourquoi ne pas tenter de généraliser l'apprentissage dans les études supérieures en offrant des avantages non négligeables aux entreprises qui recrutent des apprentis? D'autant plus que de nombreux apprentis sont embauchés dans l'entreprise où ils ont effectué leur apprentissage. De plus en plus d'école se mettent à l'apprentissage mais ce n'est pas encore assez...
Voilà une proposition parmi tant d'autres...
avatar
Taz91
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 12104
Age : 33
Localisation : 92
Date d'inscription : 05/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Amazone le Ven 31 Mar 2006, 13:22

Effectivement, l'apprentissage est un très bon moyen. Il faudrait l'adapter car jusqu'à présent, il y a obligation de trouver une entreprise pour être pris dans un CFA, ou autre structure du même genre.
Cela peut être handicapant... Mais il est clair que le système a montré ses preuves.

Je me demande dans quelle mesure peut-on encore voter aujourd'hui ! Il semble y avoir un réel fossé entre le peuple et la classe politique, si bien que l'on pourrait se demander si l'on est sur le même monde...

Amazone
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Taz91 le Ven 31 Mar 2006, 13:36

Le problème c'est que les hommes politiques ne mettent jamais les pieds dehors. Comment peuvent-ils connaître les préoccupations des français alors que pour les 3/4 ils ignorent même le prix d'une baguette, ne prennent jamais le métro, mangent au restaurant tous les midis etc... Aujourd'hui les hommes politiques sont plus préoccupés par le suivit de leur carrière que par les problèmes des français...
avatar
Taz91
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 12104
Age : 33
Localisation : 92
Date d'inscription : 05/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Amazone le Ven 31 Mar 2006, 14:00

Je doute tout de même que ce système puisse tenir encore longtemps.

Les élus du peuple devraient être respecté et respectable.
Ils font les lois, organisent le pays...
Quand les citoyens ne respectent plus les représentants d'un état, c'est que le pays va mal.
On se dirige lentement vers un mai 68, voir pire.

Je viens de lire un article sur Agoravox. Il concerne la loi DADVI

La révolution est en marche ? L'article et les commentaires sont très intéressants
http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=8245

Amazone
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par fitzouille le Ven 31 Mar 2006, 14:02

Taz91 a écrit:Fitzouille dans ton extrait ils indiquent que c'est pour financer le blocus qu'ils font cette collecte, ça reste donc dans la lignée des grèves et actions actuelles.

je sais mais sans de vrai action juste un blocage c'est stupide c'est cela que je disais
après pour moi il est necessaire de ne pas bloqué tt le temps pour que le mouvement dur sans heurt ...

^^
des actions coup de point ....
avatar
fitzouille
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 6905
Localisation : idf
Emploi : docteur es science au chômage (à vendre)
Loisirs : piscine taichi lecture
Date d'inscription : 31/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par fitzouille le Ven 31 Mar 2006, 14:04

Taz91 a écrit:D'accord avec toi conernant Chirac, Amazone, d'autant plus que les français ont déjà montré à plusieurs reprises leur opposition au gouvernenement (manifestations contre la réforme sur les retraites, échec cuisant de la droite aux élections régionales, vote sanction lors du référemdum sur la constitution européenne etc...).

Egalement d'accord sur l'idée d'une réforme de fond de l'éducation nationale. Aujourd'hui c'est tout un système scolaire qui est à réformer dès la maternelle. Pierre Bourdieu a été le premier à dire que l'égalité des chances était une utopie et ça ne date pas d'hier... On n'améliore pas un mauvais système en faisant des lois (qui soit dit en passant risquent au contraire de le détériorer) mais en cherchant le fond du problème quitte à réformer en profondeur. ll y a des mesures à creuser qui permettrait d'avantager à la fois les jeunes et les entreprises. Je prend l'exemple de l'apprentissage dans les études supérieures. Je suis moi-même en apprentissage depuis cette année. J'effectue mon Bac +4 en alternant 1 ou 2 semaines de cours et 3 ou 4 semaines d'entreprise. L'avantage? J'allie les connaissances théoriques acquises dans mon école à la pratique en entreprise. Dans 1 an et demi, j'ai fini mes études. Je vais arriver sur le marché du travail avec un Bac +5 et 2 ans d'expériences dans une multinationale. Je serais donc directement opérationnelle pour une entreprise. On reproche aux jeunes diplômés leur manque d'expérience. Pourquoi ne pas tenter de généraliser l'apprentissage dans les études supérieures en offrant des avantages non négligeables aux entreprises qui recrutent des apprentis? D'autant plus que de nombreux apprentis sont embauchés dans l'entreprise où ils ont effectué leur apprentissage. De plus en plus d'école se mettent à l'apprentissage mais ce n'est pas encore assez...
Voilà une proposition parmi tant d'autres...


Mr.Red c'est exactement cela ...
apprentissage est l'avenir ...
bon il faut aussi que les employeur valide cette expérience ...
défois y sont un brin con
avatar
fitzouille
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 6905
Localisation : idf
Emploi : docteur es science au chômage (à vendre)
Loisirs : piscine taichi lecture
Date d'inscription : 31/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Taz91 le Ven 31 Mar 2006, 14:20

c'est exactement cela ...
apprentissage est l'avenir ...
bon il faut aussi que les employeur valide cette expérience ...
défois y sont un brin con

Oui donc d'où l'intérêt pour les jeunes de s'opposer à une mesure comme le CPE qui accroît la précarisation sans toucher le fond du problème et ce par tous les moyens.
L'apprentissage n'est pas la seule possibilité. Il faudrait envisager des sortes de mise à niveau dès la maternelle. Combien d'enfants venant de pays étrangers ne parlent pas bien le français à leur entrée en maternelle? Les classes maternelles sont prévues pour les enfants ayant déjà de bonnes notions de français, pas pour les enfants qui sont en apprentissage d'une langue. Le clivage et l'inégalité des chances se fait dès le plus jeune âge. Mais quasiment rien n'est fait pour réduire ces inégalités...
Le problème est aussi financier... Une réforme en profondeur du sytème éducatif nécessiterait de gros moyens financiers, le mise en place d'une réforme comme le CPE coûte bien moins cher... Quand on pense qu'une des permières choses que le gouvernement Raffarin avait fait était l'augmentation des salaires des ministres et la baisse de l'ISF, ça m'écoeure...
avatar
Taz91
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 12104
Age : 33
Localisation : 92
Date d'inscription : 05/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Amazone le Ven 31 Mar 2006, 15:08

Il faudrait donner aux élèves (étudiants, lycéens et collégiens), un meilleur aperçu des possibilités de carrières pour leur avenir.
La vie active reste une notion assez abstraite lorsque l'on est dans le milieu scolaire. Très tôt, on demande aux élèves de choisir une orientation, ce qui est parfaitement ridicule...

Comment choisir entre le chocolat blanc et le chocolat noir lorsque l'on a jamais vu ni la couleur ni le gout...

De même, les aides financières devraient être remplacés par des aides concrétes...
Il est bien beau de verses des allocations familiales, mais il serait peut-être plus utile de fournir matériel scolaire. Ce serait sans doute plus égalitaire, et plus constructif...
Aujourd'hui, les CAF donnent de l'argent en fonction du nombre d'enfants.... ridicule

Amazone
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Taz91 le Ven 31 Mar 2006, 15:22

Il faudrait effectivement envisager de mieux orienter les jeunes et surtout arrêter de leur dire n'importe quoi! Si j'avais écouté les conseillers d'orientation quand j'avais 14 ans, je n'aurais pas fais d'études (je fais mon bac +4...) Shit...

Des aides concrêtes, bonne idée surtout quand on voit les équipements de certaines écoles...

En revanche je ne suis pas d'accord pour évaluer les allocs en fonction du nombre d'enfants. Ce que je déplore c'est la mauvaise répartition qu'il y a.


Dernière édition par le Ven 31 Mar 2006, 17:16, édité 1 fois
avatar
Taz91
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 12104
Age : 33
Localisation : 92
Date d'inscription : 05/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Amazone le Ven 31 Mar 2006, 16:05

Je suis contre les allocations familiale, car elles ne résouent qu'à moitié le problème.

Premièrement, les aides deviennent "conséquentes" au bout du 3 ème enfant pour un couple.

Un enfant, qu'il ait ou pas des frères et soeurs, necessite autant d'attention que tout autre enfant.
Il lui faut :
- un toit au dessus de la tête
- à manger
- du matériel scolaire

L'Etat apporte une aide pécunière aux parents (sûrement pour favoriser la natalité), mais cela ne garantit en rien la bonne utilisation de cet argent.
Et à chaque rentrée, c'est la course aux livres scolaires, au prix pour le moins scandaleux...

J'ai eu un prof qui écrivait des livres scolaires, et avait le culo de les imposer comme support de cours...

Amazone
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum