Le contrat première embauche

Page 3 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Nonette le Jeu 09 Fév 2006, 09:43

Adopté.
Mobilisation terne, opposition minable et un pas de plus vers le démantélement d'un pays vaguement de droits.

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-734511,36-739373@51-725561,0.html

Nonette
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Amazone le Jeu 09 Fév 2006, 10:10

Ah les nénés quoi!!!

A l'issue de longs débats, les députés ont adopté, dans la nuit de mercredi 8 février à jeudi 9 février, par 51 voix (UMP) contre 23 (PS-PCR-UDF-Verts) l'amendement gouvernemental qui crée, dans le cadre du projet de loi sur l'égalité des chances, le contrat première embauche (CPE).

C'est l'invasion UMP ma parole !

Amazone
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Nonette le Jeu 09 Fév 2006, 10:26

Ils étaient pas très nombreux surtout messieurs les députés.

Nonette
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Amazone le Jeu 09 Fév 2006, 10:59

Forcément, ils étaient tous devant la télé à regarder l'audition romancée du Burgaud...

Pitain, vive la démocratie!

Amazone
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Tourmaline le Jeu 09 Fév 2006, 11:26

Sûr que quand on tient vraiment à empêcher quelquechose de passer à l'Assemblée nat on devrait pas rester chez soi au chaud mais jouer son rôle dans l'arêne (où il n'y a pas vraiment de loup)...
Ces messieurs nous tromperaient-ils avec leurs discours d'opposition ?
Mais finalement le CPE n'est peut-être pas si différent de nombreuses autres formes de contrats précaires... juste un cran au dessus dans la précarité.... et comme les uns et les autres, à gauche comme à droite, en ont mis en place ... ils ne sont peut-être bien hostile au CPE qu'en vue des prochaines élections 2007... s'opposer ça fait bien dans le discours...

Tourmaline
Lez'er moi entrer !
Lez'er moi entrer !

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 06/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par ~ Lily D le Jeu 09 Fév 2006, 16:04

(...)


Dernière édition par le Sam 01 Avr 2006, 15:51, édité 1 fois

~ Lily D
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par saphirbleue le Jeu 09 Fév 2006, 19:52

l'article 49/3 a permis au premier ministre de l'imposer

les jeunes l'on dans l'os

saphirbleue
Lez'arde sur le forum
Lez'arde sur le forum

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 29/09/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Amazone le Jeu 09 Fév 2006, 19:56

Bizarre, je me doutais que cette réforme passerait...

Amazone
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Parigi le Jeu 09 Fév 2006, 20:13

Sauf erreur de ma part, le 49-3 n'a pas été utilisé pour l'adoption du CPE mais il y a bien eu votes des députés, certes peu nombreux, mais votes quand même, ce qui n'est pas le cas avec l'application du 49-3.

Par contre, comme l'indique l'article du monde de Nonette, le risque d'utiliser ce fameux article existe pour le projet de loi sur l'égalité des chances.

Parigi
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par saphirbleue le Jeu 09 Fév 2006, 20:20

Parigi a écrit:Sauf erreur de ma part, le 49-3 n'a pas été utilisé pour l'adoption du CPE mais il y a bien eu votes des députés, certes peu nombreux, mais votes quand même, ce qui n'est pas le cas avec l'application du 49-3.

Par contre, comme l'indique l'article du monde de Nonette, le risque d'utiliser ce fameux article existe pour le projet de loi sur l'égalité des chances.

il l'a utilisé de midi à vers 15h

saphirbleue
Lez'arde sur le forum
Lez'arde sur le forum

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 29/09/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Parigi le Jeu 09 Fév 2006, 20:32

Amazone a écrit:Ah les nénés quoi!!!

A l'issue de longs débats, les députés ont adopté, dans la nuit de mercredi 8 février à jeudi 9 février, par 51 voix (UMP) contre 23 (PS-PCR-UDF-Verts) l'amendement gouvernemental qui crée, dans le cadre du projet de loi sur l'égalité des chances, le contrat première embauche (CPE).

C'est l'invasion UMP ma parole !

Extrait de l'article du Monde que Nonette a mis : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-734511,36-739373@51-725561,0.html
et ce pour le CPE. Le CPE a été voté par des députés.

Et en effet, il a utilisé le 49-3 pour le projet de loi sur l'égalité des chances.

Extrait de la Tribune sur lequel on peut lire la suite :
http://www.latribune.fr/Tribune/Articles.nsf/ArticlesWeb/ID5BCC88990D12BF18C1257110002ECDDC
"Dominique de Villepin a eu recours à l'article 49-3 de la constitution pour imposer le projet de loi sur l'égalité des chances. Après le vote du Contrat première embauche, le Premier ministre a mis un terme aux manoeuvres de retardement de l'opposition sur les dispositions restantes du projet de loi. Celle-ci va déposer une motion de censure."

Parigi
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Nonette le Ven 10 Fév 2006, 16:47

Et voilà :
Le projet de loi sur l'égalité des chances, instaurant notamment le contrat première embauche, a été adopté sans vote, vendredi à l'Assemblée nationale, au titre de l'article 49-3 de la Constitution et en l'absence de dépôt d'une motion de censure sur ce texte. (AFP, Reuters)
C'est beau la démocratie.

Nonette
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par ~ Lily D le Sam 11 Fév 2006, 13:29


~ Lily D
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par ~ Lily D le Sam 11 Fév 2006, 13:33

PARIS (Reuters) - Le projet de loi sur l'égalité des chances a été adopté automatiquement à l'Assemblée, aucune motion de censure n'ayant été déposée au lendemain de l'engagement de responsabilité du gouvernement.

Dominique de Villepin a utilisé jeudi la procédure du 49-3 pour mettre un terme à la guérilla parlementaire menée par l'opposition contre le "contrat première embauche", qui a été ajouté au texte par amendement gouvernemental.

L'article stipule qu'un texte "est considéré comme adopté sauf si une motion de censure, déposée dans les vingt-quatre heures qui suivent, est adoptée".

Le CPE a été adopté dans la nuit de mercredi à jeudi au terme de dizaines d'heures d'âpres débats qui se sont déroulées dans un climat très tendu. Seul le groupe UMP a voté en faveur de ce nouveau contrat pour les moins de 26 ans. Les autres groupes ont voté contre, UDF comprise.

L'opposition aurait pu répliquer par le dépôt immédiat d'une motion de censure. Pour respecter les délais constitutionnels, elle aurait été examinée durant le week-end et risquait de passer inaperçue alors que la gauche a décrété une "mobilisation unitaire" contre le CPE.

En raisons des vacances d'hiver, le Parlement suspend ses travaux toute la semaine prochaine et beaucoup d'élus ont déjà pris le chemin des pistes de ski.

ADOPTION DÉFINITIVE EN MARS OU AVRIL

Le groupe socialiste a donc annoncé son intention de déposer sa motion de censure jeudi prochain, comme le lui permet l'article 49 alinéa 2, afin qu'elle soit examinée en séance le jour de la rentrée parlementaire, mardi 21 février.

Jean-Marc Ayrault, président du groupe socialiste, a précisé cette motion de censure ne porterait pas seulement sur le CPE mais sur toute la politique économique et sociale du gouvernement.

Examinée à partir de 16h30 mardi 21, après la séance de questions au gouvernement, elle sera défendue par le premier secrétaire du Parti socialiste, François Hollande.

Il s'agit de la quatrième motion de censure déposée depuis le début de la législature, en juin 2002. Elle n'a aucune chance d'être adoptée puisque le groupe UMP dispose à lui seul de la majorité absolue. Le groupe UDF a annoncé qu'il ne la voterait pas.

Jeudi, le gouvernement a fait savoir que l'examen par le Sénat du projet de loi sur l'égalité des chances, qui devait commencer le 28 février, serait finalement avancé au jeudi 23 février.

Le gouvernement ayant décidé d'appliquer la procédure d'urgence, il n'y aura pas de seconde lecture de ce texte.

Dès que le Sénat l'aura adopté, une commission mixte paritaire (CMP) Assemblée-Sénat se réunira pour mettre au point un texte commun qui sera ensuite soumis aux deux assemblées pour son adoption définitive.

Le texte pourrait être ainsi définitivement adopté par le Parlement en mars ou avril.


http://fr.news.yahoo.com/10022006/290/le-texte-sur-l-egalite-des-chances-adopte-automatiquement.html


Nous vivons une époque formidable ! :evil:

~ Lily D
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Nonette le Sam 11 Fév 2006, 13:39

Si vous croisez des députés sur les pistes, pas d'hésitation et malgré les flics des neiges de Sarko, vous vous dévouez et vous leur foncez dessus. batwoman

Nonette
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Poet le Lun 13 Fév 2006, 21:04

C'est bien que vous ayez mis un post à propos du contrat première embauche dit "CPE" mais on pourrait tout autant élargir le débat aux autres avatars de contrats et stages imposés sans faire de vagues de tempête (exceptés sous nos cranes en piteux états Sad )
Je vous laisse aussi méditer sur ce :

"documentaire, dénonciation accablante des souffrances endurées au travail"

intitulé

Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés

Elle parle vite comme pour fuir un danger et s'en excuse. « Mon corps s'est adapté au rythme de la machine du travail… Ça m'énerve chez moi quand tout le monde ne bouge pas aussi vite que moi. […] Je suis devenue une machine. » C'est Mme Alaoui, ouvrière à la chaîne depuis l'âge de 17 ans. Elle déballe sa souffrance et quelqu'un – une psychologue – l'écoute. Enfin. C'est une consultation, dans un hôpital. Mme Alaoui n'en peut plus : elle raconte les cadences infernales, les réductions de personnel, l'exigence de rendement croissant. Et, surtout, la peur, la solidarité qui n'est plus, l'isolement de chacun. On boit ses paroles précipitées, on est frappé par leur portée collective et l'on pressent très vite que ce film modeste sera une date.

Marqués par un livre de Christophe Dejours, Souffrance en France (lire Télérama n° 2505), qui analysait « la banalisation du mal dans le travail », Sophie Bruneau et Marc-Antoine Roudil ont décidé d'agir à leur tour, avec leurs outils à eux. Ceux qui s'étaient déjà distingués avec Pardevant notaire (1999) et Arbres (2001) ont installé leur caméra dans un cabinet médical pour filmer les consultations de personnes malades de leur travail et qui, un jour, ont craqué. Sur les trente-sept patients rencontrés, quatre seulement ont été gardés au montage. Et ce qu'ils disent fait froid dans le dos.

Lisez la suite en cliquant sur ce lien http://cinema.telerama.fr/edito.asp?art_airs=M0602071019237%20&vrub=2&vpage=a_la_une&vsrub=1

"Le CNE (contrat Nouvel Embauche) ne concerne que les petites entreprises de moins de 20 salariés... alors que le CPE concerne tous les moins de 16 ans, y compris les jeunes diplômés, les enfants des classes moyennes..." dixit Bernard Perret /.../
Depuis 25 ans, face au chômage, on procède (politique de gauche comme de droite :!: :x ) par dérogations, créations d'emplois "atypiques", emplois aidés, contrats d'emploi solidarité... Sans compter les contrats d'insertion et stages...
(NDRL : Mon patron en use autant qu'il peut évidemment Confused ). Des contrats dérogatoires de ce style, il en existe des douzaines et ceci aboutit à un système lourd et surtout inefficace. /.../ cela aboutit au pire : uns société très flexible, inégalitaire et opaque.

J'essayerai de vous livrer d'autres extraits de cet article débat avec ce polytechnicien, économiste Bernard Ferret. En attendant, forces vives de notre nation qui n'avez pas encore les pieds et poings liés par le chantage d'un contrat de travail, d'un patron, d'une hiérarchie, d'un(e) chef de service, rejetez ce système économique au libéralisme honteux et esclavagiste... On régresse, on régresse. Il faut freiner et stopper cette descente aux enfers et cette hémorragie :rambo: Wink
avatar
Poet
DJ LittéRieuse

Nombre de messages : 913
Localisation : Sous les toits de la Normandie
Loisirs : dé-lire, boite à musique; étoiles et toiles, chemins de traverses
Date d'inscription : 31/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Amazone le Lun 13 Fév 2006, 22:29

Méditer c'est bien. Méditer et agir c'est encore mieux

Amazone
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Poet le Mar 14 Fév 2006, 00:01

Ben ouais, c'est bien ce que je voulais dire mais au risque de vous saper le moral, prenez-bien conscience de ce qu'est devenu le monde du travail au XXIe siècle et dans quoi vous fouterez les pieds à moins que vous ne vous destiniez à un pouvoir de nanti(e) : emploi garanti, avancement à l'ancienneté - car c'est bien là le minima social... ; poste de députée ou ministre sinistre...

Je reprends sur la nécessité de repenser notre modèle social
"L'emploi est le domaine des effets de manche et des fausses retrouvailles. La première honnêteté consisterait à reconnaître qu'il n'y a pas de croissance assez forte, donc pas possible de créer massivement de l'emploi, même si les départs en retraite (vive le P Papy B:bom: ) vont améliorer un peu la situation.
Nous ne pourrons avancer que si nous travaillons à résoudre la contradiction suivante : d1 côté des entreprises qui veulent de la fluidité car elles opèrent dans un monde économique instable (Ah ces flux tendus ), sur des marchés qui peuvent évoluer très vite ; de l'autre des salariés qui demandent de la stabilité car, pour avoir un appartement, une "vie normale" (ndlr : vous avez oublié les filles qu'il faudra se garder d'avoir le projet de faire un enfant avec ces contrats d'embauche à l'essai sur 2 ans :!: Shocked ), il faut des revenus stables. Comment définir un compromsi viable, un nouveau modèle ? C'est la vraie question. Or, jusque dans nos comportements (avez-vous suivi les révélations au grand jour de ce qu'est la vie d'un(e) employé(e) des super/hypermarchés, tiens Confused: Shit ) individuels, nous ne l'abordons pas franchement. Comme consommateurs, par exemple, nous voulons pouvoir acheter du pantalons chinois - à prix réduit/discount, ou changez d'opérateur de téléphonie et nous voulons croire que ce mode de consommation est sans effet sur l'organisation du monde ! Qui donc se soucie alors des contraintes que cela induit sur les travailleurs qui fabriquent ce que nous achetons Confused: :|

Au Danemark (ndlr : que l'on veut souvent nous citer en exemple, ces temps), c'est un système tout de même assez autoritaire. Si vous êtes cuisinier et que seule la menuiserie embauche, on va vous demander de vous reconvertir, sans état d'âme, et vite. Reste que le Danemark dispose de structures sociales et politiques que nous n'avons pas en France, du moins pas encore, pour l'instant, pour lutter contre les effets négatifs de la mondialisation : des salariés syndiqués à 80 %, des partenaires sociaux qui ont l'ahbitude d'agir et de travailler ensemble (concertation !), de négocier. Le modèle danois a le mérite de fixer les règles du compromis : une grande flexibilité, oui, mais assortie d'une garantie de continuité de droits sociaux et de revenus..."

Mouais Confused Ça me laisse quand même dubitative parce que merde si le travail participe à se construire une identité, une dignité et que étudier, se former et se préparer à un domaine qu'on aime pour en faire sa mission quotidienne, n'a plus aucun sens, alors tout est dénaturé rendant vulnérable chaque travailleur, de l'ouvrier au patron.
Les ouvriers devenus précaires, les employés à temps partiels : personne ne les représente plus (laissons donc Arlette à ces Arletteries Rolling Eyes )...

Alors, ben oui, :idea: lumineux, allez donc tater des eaux profondes ailleurs chez les rosbeefs ou les ricains - bébés requins parce que il faut leur reconnaître ce mérite aux Anglo-saxons c'est qu'ils croient aux vertus éthiques de leur système. Ils sont convaincus que le marché, la concurrence, c'est juste parce que tout le monde a sa chance, et la responsabilité individuelle est encouragée par l'éducation.
En France, on présente les changements économiques comme une fatalité que les pauvres doivent accepter pour que les riches puissent continuer à vivre tranquilles et -OUAIS- c'est insupportable (We shall overcome ! We have to :viking: ) /.../

Slyv et ses (re)sources
avatar
Poet
DJ LittéRieuse

Nombre de messages : 913
Localisation : Sous les toits de la Normandie
Loisirs : dé-lire, boite à musique; étoiles et toiles, chemins de traverses
Date d'inscription : 31/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par ~ Lily D le Mar 14 Fév 2006, 00:26

(...)


Dernière édition par le Sam 01 Avr 2006, 15:47, édité 1 fois

~ Lily D
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Amazone le Mar 14 Fév 2006, 09:49

Oui enfin, dans le système ricain et anglosax, on ne voit qu'une seule partie de l'icerberg... tous les laisser-pour-compte sont bien cachés.
On a rarement l'occasion de les voir.. Il y a bien eu des films, et des reportages...

S'il y a des "baiseurs", et il y a forcément des "baisés" ... pardonnez l'expression.

Sans vouloir être négative, je pense qu'il sera extrément difficile (voir impossible) de se défaire de ce mode de vie.
A moins que Jésus revienne... mais j'en doute (il faudrait être taré pour revenir après avoir été mis sur croix...)

Amazone
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Tourmaline le Mar 14 Fév 2006, 14:25

Ben ouais, c'est bien ce que je voulais dire mais au risque de vous saper le moral, prenez-bien conscience de ce qu'est devenu le monde du travail au XXIe siècle et dans quoi vous fouterez les pieds à moins que vous ne vous destiniez à un pouvoir de nanti(e)

C'est vrai : c'est un bon début la prise de conscience.... mais c'est encore mieux si on se refuse à accepter cette évolution néfaste....
sinon la prise de conscience n'a d'intérêt que pour son petit égo.

Alors je suis bien d'accord pour dire non à la précarité, aux bas salaires et à toutes les évolutions... vers le XIXème siècle

Tourmaline
Lez'er moi entrer !
Lez'er moi entrer !

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 06/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Amazone le Mar 14 Fév 2006, 14:41

Dire non, c'est plus facile à dire qu'à faire.

Dans cette société déjà tant individualiste, ce serait s'isoler encore un peu plus que de rejeter le libéralisme et tout ce qu'il entraine.

Ne nous voilons pas la face. Nous vivons dans le libéralisme depuis un moment déjà.

Je vous inviterai déjà à acheter des produits français, et donc de prendre le temps (ou d'en perdre ?) de regarder la provenance de chaque article. Puis faites passer l'idée...

Amazone
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Amazone le Jeu 16 Fév 2006, 13:08

Heureusement que Robien se bat pour le CPE ...

Petit cours dans les écoles...

http://www.liberation.fr/page.php?Article=359878

Amazone
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Parigi le Jeu 16 Fév 2006, 13:23

... et qu'il a des enfants pour vendre sa soupe... Mr.Red

Parigi
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Poet le Jeu 16 Fév 2006, 22:45

En vente actuellement dans les kiosques le :
Alternatives économiques consacré à "la société de l'inégalité des chances" puisque "2005 est annoncée comme l'année de l'inégalité (ben ouais, j'l'ai pas aimé cette année-là Razz ) des chances"...

www.alternatives-economiques.fr
avatar
Poet
DJ LittéRieuse

Nombre de messages : 913
Localisation : Sous les toits de la Normandie
Loisirs : dé-lire, boite à musique; étoiles et toiles, chemins de traverses
Date d'inscription : 31/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum