Le contrat première embauche

Page 4 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Parigi le Sam 18 Fév 2006, 20:09

Allez, ça faisait longtemps que l'UMP n'avait pas fait de lien commercial sur Google.
Après le spam pour 2007, voici le lien commercial que l'on peut trouver en allant sur Google "CPE" : une petite pétition en faveur du CPE, enfin je vous laisse découvrir le contenu.
Petite info cependant qui peut être "utile", à chaque cliquage sur le lien, il en coûte 0,25 euros au parti du nain....

Parigi
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Nonette le Mer 22 Fév 2006, 09:33

Pas de surpraïze.
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-734511,36-743757@51-725561,0.html
Voyons si les facs et lycées parisiens se bougent le derche après les ptits Bretons.

Nonette
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Nonette le Mer 22 Fév 2006, 11:29

CNE : première condamnation des prud'hommes contre un employeur
LEMONDE.FR | 22.02.06 | 11h12 • Mis à jour le 22.02.06 | 11h13


Alors que la grogne monte contre le contrat première embauche (CPE), le contrat nouvelle embauche (CNE), destiné aux entreprises de moins de 20 salariés et qui permet à l'employeur de se séparer d'un salarié sans motif pendant les deux premières années, fait lui aussi des vagues. Cette fois, devant les tribunaux. Le Parisien révèle, dans son édition du mercredi 22 février, que, pour la première fois depuis le lancement des CNE en août dernier, le conseil des prud'hommes de Longjumeau (91) a condamné, lundi 20 février, un dirigeant d'une PME pour "rupture abusive de période de consolidation [la période de deux ans]".

Le quotidien rapporte ainsi l'histoire de Philippe, 51 ans. Embauché le 21 mai 2005 en CDI dans une PME en tant que contrôleur technique automobile, il prend ses fonctions le 6 juin. Un mois plus tard, son employeur décide de renouveler sa période d'essai pour un mois supplémentaire, c'est-à-dire jusqu'au 6 août. Ce jour-là, Philippe se voit proposer non plus un CDI mais un CNE (créé quatre jours auparavant), via une autre PME, pour travailler sur le même poste, avec le même salaire, et dans la même entreprise. Le 31 août, il est licencié sans aucun motif. Il décide de porter plainte. "On s'est servi de moi pour boucher les trous pendant les vacances, raconte Philippe. Moi, ma motivation, c'était d'avoir un travail. J'ai signé sans me poser de questions..."

Un avis partagé par le conseil des prud'hommes de Longjumeau. Les deux entreprises, considérées comme "étroitement liées" , ont été condamnées à 17 500 euros de dommages et intérêts pour "rupture abusive de période d'essai" et "rupture de période de consolidation" . Avec, en prime, un rappel du conseil des prud'hommes : "D'après le rapport présenté au président de la République [...] le CNE est destiné à favoriser de 'nouvelles embauches' et ne peut être utilisé dans le seul but de précariser la situation d'un salarié et d'éluder le droit du licenciement."
Le Monde.fr

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-734511,36-743777@51-725561,0.html

Nonette
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Parigi le Jeu 23 Fév 2006, 11:00


Parigi
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Nonette le Mer 01 Mar 2006, 08:38

Le Sénat a adopté le CPE, la mobilisation contre ce contrat se poursuit

LEMONDE.FR | 28.02.06 | 20h22 • Mis à jour le 01.03.06 | 06h32

Le Sénat adopte le CPE

Le Sénat a adopté dans la nuit de mardi 28 février à mercredi 1er mars le "contrat première embauche" (CPE), mesure phare du projet de loi pour l'égalité des chances, au terme d'un débat animé qui aura duré près d'une vingtaine d'heures. Le CPE, instauré aux termes de l'article 3 bis de ce projet de loi, a recueilli 172 voix contre 142, la majorité d'UDF votant avec la gauche ou s'abstenant.


Son adoption dans les mêmes termes que l'avait fait l'Assemblée le 9 février, le rend définitif, sous réserve du vote de l'ensemble du texte. Les 14 députés et sénateurs de la commission mixte paritaire (CMP) qui devront en proposer une rédaction commune aux deux chambres n'auront pas à revenir dessus.

Réservé aux jeunes de moins de 26 ans embauchés dans une entreprise de plus de 20 salariés, quel que soit leur niveau de qualification, le CPE est un contrat à durée indéterminée (CDI), assorti d'une "période de consolidation" de deux ans au cours de laquelle le salarié peut être licencié sans motif. Il fera l'objet d'une évaluation fin 2008.

DÉBAT ANIMÉ

Le gouvernement et l'UMP ont laissé le PS, le PCF, les radicaux de gauche, et l'UDF présenter les 80 amendements qu'ils avaient déposés sur cette partie du texte, et la discussion aller à son terme. Après explications de vote - pas loin d'une centaine d'interventions de l'opposition de gauche et de l'UDF - tous ces amendements ont été rejetés un à un à la majorité des voix.

Symptomatiquement, l'UDF n'a pas voté les amendements de la gauche, celle-ci, à quelques exceptions individuelles près, préférant s'abstenir sur les amendements centristes. Seuls une poignée de sénateurs UMP sont intervenus dans le débat.

Le gouvernement s'était fixé pour objectif de parvenir à l'adoption de cette partie du projet de loi pour l'égalité des chances avant la date fatidique du 7 mars, proclamée journée de mobilisation nationale contre le CPE par les principaux syndicats, et les organisations lycéennes et estudiantines.

L'examen de l'article 3 bis avait débuté lundi après-midi par une longue bataille de procédure, ponctuée de rappels au règlement, d'échanges d'invectives, d'incidents et de suspensions de séance, dans un brouhaha inhabituel au Sénat.

AMENDEMENT PAR AMENDEMENT

Le président de la commission des affaires sociales Nicolas About (UDF) a demandé "la réserve" des votes des amendements jusqu'à la fin de l'article, le débat et les explications de vote ne devant avoir lieu qu'une fois terminée leur présentation.

Du coup, les auteurs des amendements déposés sur cet article se sont exprimés l'un après l'autre, pendant cinq minutes chacun, le rapporteur Alain Gournac (UMP) et le ministre délégué à l'emploi, Gérard Larcher, donnant tour à tour leur avis sur chaque proposition.

Cette longue litanie, animée toutefois par le ministre qui s'est fait un devoir de motiver exhaustivement sa position sur chaque amendement, s'est poursuivie jusqu'à mardi en fin d'après-midi, puis on est passé, amendement par amendement, aux explications de vote jusqu'à 2 heures du matin.

A la levée de la séance, il restait 42 articles et 728 amendements à examiner. Le Sénat a prévu de siéger sur ce texte jusqu'à dimanche dans la nuit, si besoin est.

Avec AFP
http://www.lemonde.fr/web/articleinteractif/0,41-0@2-3224,49-746231@45-1869@51-725561,0.html

Manifestations éparses et universités bloquées

Onze universités, essentiellement en région parisienne, ont été totalement ou partiellement bloquées mardi 28 février par des étudiants. Des petites manifestations ont eu lieu à Paris et quelques villes de province.

A Paris, le site de Jussieu (Paris VI et Paris VII) a été barricadé avec des chaises et des tables. Les étudiants en ont bloqué toutes les entrées. Le site de Tolbiac (premières années de Paris I) a également été barré par une trentaine d'étudiants. A Censier (Paris III), des étudiants ont organisé un barrage filtrant dans la matinée, n'autorisant que l'entrée des candidats au Capes et à l'agrégation. A Villetaneuse (Paris XII), des étudiants ont reconduit mardi la grève commencée le 23 février, et ils ont bloqué les entrées des sept amphithéâtres et des salles de travaux dirigés.

D'autres initiatives similaires ont également eu lieu en province, dans les zones qui ne sont pas en vacances d'hiver.

Par ailleurs, plusieurs milliers d'étudiants et de lycéens (1 500 selon la police, 5 000 selon les organisateurs) ont manifesté mardi après-midi à Paris à l'appel d'un collectif d'organisations de jeunesse. A Poitiers la reconduction de la grève et le blocus du campus ont été votés en AG très majoritairement (1 100 pour et 400 contre) et une manifestation a été organisée dans les rues de la ville. En ce jour de Mardi gras, les manifestants (900 selon la police, 3 000 selon les organisateurs) ont défilé vêtus de haillons ou de sacs poubelle pour un "carnaval de la précarité".

Avec AFP
http://www.lemonde.fr/web/articleinteractif/0,41-0@2-3224,49-746231@45-1870@51-725561,0.html

Nonette
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Nonette le Ven 03 Mar 2006, 19:05

Comme dit monsieur mon reup le vrai choix c'est : France libérale ou non ? Si elle l'est, c'est logique qu'elle adopte ce genre de contrat, dérégulé comme le souhaite le marché. Si elle le souhaite pas (je pense à la population plus qu'aux dirigeants de droite qui le veulent bien comme il faut), alors faut qu'elle le montre. Le reste c'est du blabla. Ce contrat est pourri et le libéralisme ça l'est tout autant selon moi... l'Angleterre veut en terminer avec les Hôpitaux Publics maintenant.
Y a des jours où on a envie d'se flinguer guns

Nonette
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par lost2006 le Lun 06 Mar 2006, 18:52

alors qui defile demain contre loe cpe

qui va ds la rue manifester contre la politique de gouvernement?????

lost2006
Disparue

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 07/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Yume le Mar 07 Mar 2006, 23:16

Toujours aussi aimable cette lost...
avatar
Yume
Lez'arde sur le forum
Lez'arde sur le forum

Nombre de messages : 657
Age : 35
Localisation : bêle j'hic -_-
Loisirs : Les femmes, définitivement.
Date d'inscription : 07/06/2005

http://amonita98.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Nonette le Mer 08 Mar 2006, 01:20

Yume a écrit:Toujours aussi aimable cette lost...
Tu la connais ? Balance les infos enquête

Ptêt qu'y a des filles qu'y vont et qu'ont pas besoin d'le raconter à tout le monde comme un exploit. batwoman

Nonette
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par lost2006 le Mer 08 Mar 2006, 19:01

pkoi nonette tu as défilé.......... et tu nous le dis pas .......


pkoi ne pas nous faire partager cette experience tres chere nonette

lost2006
Disparue

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 07/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Parigi le Mer 08 Mar 2006, 20:35

Je ne savais pas que nous devions faire des comptes rendus sur nos actions mais si tu y tiens tant, à toi l'honneur :cheers: .... sinon tu as la presse...

Parigi
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par killa27 le Mer 08 Mar 2006, 22:25

bin moi j'aurais bien voulu manifester mardi mais cété sois la manifestion et etre viré du lycée (privé et non public) ou sois pas manifester et avoir une chance de passer mon bac...

meme si jsuis contre ce contrat de merde bin, le choix a été vite fais...

killa27
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 356
Date d'inscription : 29/07/2005

http://kille2.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par lost2006 le Jeu 09 Mar 2006, 17:40

moi j'y etais et vous .....

à part KIlla qui a eu un choix cornelien à résoudre et qui finalement a fait le choix de la raison..........


alors les filles dites nous .....

lost2006
Disparue

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 07/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Nonette le Jeu 09 Mar 2006, 22:30

J'étais à côté de François batwoman

Nonette
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par lost2006 le Ven 10 Mar 2006, 17:40

ah bon ........... nonette



à cote de françois dit Kermit la grenouille , tu es allée manifester à Jarnac nonette



chapeau bas. BRAVO

lost2006
Disparue

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 07/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Nonette le Ven 10 Mar 2006, 18:16

On dit "pays-bas" sur ce coup là. batwoman

Nonette
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par sterne le Dim 12 Mar 2006, 22:38

Cinquième semaine de grève avec blocage a la fac de rennes 2...
des manifs sous la flotte, dans le vent, des manifs de nuit dans les quartiers bourgeois avec casseroles et trompettes pour faire du bruit, des actions à la gare, au medef, à la préfecture, des barrages filtrants sur les rond points, des affichages massifs dans la ville, des distributions de tracts....
J'ai plus de voix, plus une fringue sèche, pas assez dormi... mais encore déterminée!

Rien à foutre de perdre mon année, si on se bat pas maintenant c'est pas un an mais toute ma vie que je serais dans la galère!
Et le petit discours du père Villepin ce soir m'a encore regaillardie! Vas-y approche toi un peu que je te fasse de la pédagogie... batwoman

Sur ce, camarades gauchisants, rejoignez la lutte! Mr.Red
avatar
sterne
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 20/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par pims le Dim 12 Mar 2006, 22:57

question: tous les flics et autres qui zonaient entre saint mich' et saint germain que j'ai vu en passant tout à l'heure, c'était pour la sorbonne? Shocked
c'est dangereux à ce point, un étudiant? Shocked

pims
Lez'arde sur le forum
Lez'arde sur le forum

Nombre de messages : 649
Date d'inscription : 31/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Parigi le Lun 13 Mar 2006, 07:37

Ah, Villepin prout prout qui nous explique que c'est pour notre bien qu'il fait tout cela, pour les jeunes de banlieue et tout quoi.
Mais bon, s'il veut pas l'enlever il fait des propositions.
Il parle d'un référent, mais il sorti d'où se référent, on ne sait pas ?
Il dit que les "périodes d'essai" peuvent être raccourcies à 1 an, c'est bien non ?
Il dit qu'on peut mettre une enveloppe supplémentaire pour la formation en cas de rupture de contrat, il trouve où les sous vu que si mes souvenirs sont bons, ce sont les régions qui gèrent en grande partie ce secteur ?
Bref, je suis restée dubitative devant mon poste en me souvenant d'un autre ministre, juppé pour ne pas le citer, à une autre époque qui disait qu'on ne comprenait rien, nous les citoyens.

Parigi
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Amazone le Lun 13 Mar 2006, 10:50

Je constate que les citoyens ne sont plus écoutés...

C'est pour votre bien disent-ils....

C'est pour votre bien le rallongement de la durée de travail.
C'est pour votre bien la diminution des aides de la sécu.
C'est pour votre bien le CPE. Comprennez, chers con-citoyens, ce sont des sacrifices necessaires pour survivre dans le monde du capitalisme...

Oui, oui, disons le mot : capitalisme. C'est pour votre bien aussi...
N'avez vous pas vu le ravage du communisme. ?!!!

Allons allons, chers con-citoyens... la capitalisation à outrance, l'exploitation humaine, l'indivisualisation, EST le remède, la solution miracle, l'antidode du communisme.

Entre deux extrèmes, n'y aurait-il pas un juste milieu ?

Amazone
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par cosaque le Mar 14 Mar 2006, 18:46

avatar
cosaque
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1059
Date d'inscription : 09/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Parigi le Mer 15 Mar 2006, 09:18

En tout cas, si le CPE met un peu de bazard chez nous, ça inspire certains toujours prêts à "saisir" les bonnes idées !
A deux reprises, sur pièce à conviction il y a une quinzaine de jours et hier à la radio, j'ai entendu qu'une association de propriétaires voudrait bien des nouveaux contrats de location (bail) avec deux ans à l'essai... Ben oui, forcément, tout cela pour éviter les "ségrégations" et mettre en confiance les propriétaires.

Il me vient une idée, un président de la république à l'essai pendant deux ans avec son gouvernement, ça les mettrait sur le gril tout le temps comme nous....

Je termine ce post avec ironie et j'espère que cela restera que dans l'ordre de l'imaginaire : Et avec, le dépistage de la délinquance dès la maternelle ou dans le ventre de la mère, si on continue dans ce même raisonnement, deux ans de vie "libre" à l'essai aussi pendant qu'on y est...

Je suis sans voix, désabusée devant autant de c'est pour "votre bien" que l'on vous met à l'essai...
Taz91, y a urgence pour notre création de secte Wink , je vais imploser de voir autant de bêtises pondues par si peu de personnes mur !

Parigi
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par cosaque le Mer 15 Mar 2006, 12:42

Mais ces bêtises qui sont pondues comme détecter les graines de délinquants dès la maternelle...elles jaillissent dans l´urgence car l´actualité est urgente.
Cette idée est absurde j´en conviens...
Mais que les loueurs durcissent leurs conditions, j´ai pu le constater récemment...
J´ai un cousin bien blanc et propre sur lui a qui on demande une caution parentale pour pouvoir louer son studio. Parce que si vous louer un appart. pour 500 euros il faudrait en théorie que vous puissiez prouver que vous en gagnez au moins le triple...
Je connais aussi un ancien rmiste de plus de 26 ans qui vient d´être employé sous un contrat frère du CPE, avec un patron flexible et humain.
Il y a le risque que demain l´aventure se termine mais en attendant il a mis un pied dans le monde du travail avec une expérience de poids a inscrire sur un prochain CV.
Le beau Villepin détaché des réalités, il a pondu le projet pour faire joli sans doute. Non ces politiques sont loin d´être parfaits mais ils agissent face à l´urgence.
Et il ya urgence.
Ne nous inquiétonspas le projet CPE va sauter, le Villepin va griller, la rue aura gagné et tout le monde restera dans son marasme.
avatar
cosaque
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1059
Date d'inscription : 09/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par ~ Lily D le Mer 15 Mar 2006, 13:35

(...)


Dernière édition par le Sam 01 Avr 2006, 14:13, édité 1 fois

~ Lily D
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Parigi le Jeu 16 Mar 2006, 06:48

Et voilà un petit article en relation avec ce que je vous disais hier :

NOUVELOBS.COM | 15.03.06 | 17:52

Après l'emploi, le logement à l'essai
L'Union nationale de la propriété immobilière propose un nouveau contrat de location "à l'essai" inspiré du CPE.

suite ici

Parigi
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le contrat première embauche

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum