le PS essaie de se mettre à jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le PS essaie de se mettre à jour

Message par speed_TT le Jeu 08 Juin 2006, 14:23

Le feu rose du PS au mariage gay et à l'adoption

Après des années de tergiversations, les socialistes français incluent dans leur programme présidentiel "le mariage et l'adoption ouverts aux couples de même sexe". Réservée sur le sujet, Ségolène Royal devrait se rallier prochainement à cette position.



Sept ans après la création du Pacs, le gauche française emboîte le pas de ses voisins européens. Le texte de consensus adopté mardi soir par les ténors du PS en vue de 2007 comporte ainsi une mesure passée inaperçue tant l'attention se concentrait sur la bataille attendue entre les différents présidentiables : le candidat socialiste à la présidentielle se présentera devant les électeurs avec, pour la première fois, la promesse que "le mariage et l'adoption seront ouverts aux couples de même sexe". Cette revendication du mariage et de l'adoption ouverts aux homosexuels restait depuis 2001 l'apanage des Verts et du PCF Cette revendication a pourtant déjà abouti dans certains pays de l'Union européenne comme l'Espagne ou la Grande-Bretagne.

" Le jeune Zapatero a obligé les socialistes français à réfléchir. La clarté de la réforme espagnole - mariage et adoption - est pour moi un exemple à suivre " a affirmé sur LCI.fr l'adjoint PS à la Mairie de Paris Christophe Girard. " A l'époque du mariage gay de Bègles, nous étions très peu à défendre cette position à gauche. La pression politique et l'évolution de la société ont fait bouger les choses. C'est la preuve que la détermination permet de gagner les combats politiques ".

Le ralliement de Ségolène Royal

En effet, la position du PS a évolué progressivement : si les socialistes avaient pris au congrès du Mans de novembre l'engagement que " le mariage sera ouvert aux couples de même sexe", ils restaient réservés sur la possibilité pour les homosexuels d'adopter des enfants. "Le droit à l'adoption doit s'adapter aux réalités nouvelles et notamment tenir compte de l'homoparentalité", affirmait la motion finale du parti. A ce moment là, deux figures socialistes, Ségolène Royal et Lionel Jospin, avaient exprimé des réserves sur l'instauration de l'égalité des droits entre homos et hétéros. Il y a deux ans, la compagne de François Hollande avait déclaré que des "opinions réservées sur le mariage homosexuel étaient légitimes et respectables". "La famille et l'autorité parentale sont des valeurs à conforter", déclarait-elle. Mais la candidate à l'investiture PS pour 2007 a été obligée d'évoluer depuis, se disant désormais favorable à une reconnaissance légale des "unions" homosexuelles . Selon nos informations, elle pourrait d'ailleurs prochainement s'exprimer sur ce sujet dans le magazine Têtu et doit participer à la Gay Pride de Lyon le 17 juin, aux côtés du maire de la ville Gérard Collomb.

Au PS, cette idée est un combat de longue date pour Jack Lang, autre candidat à l'investiture. Dominique Strauss-Kahn, Laurent Fabius, et François Hollande de manière moins ostentatoire, s'y sont ralliés il y a tout juste deux ans, alors que Noël Mamère s'apprêtait à célébrer un mariage entre homosexuels. Dans la foulée, le bureau national du PS avait donné mandat au groupe socialiste de l'Assemblée " d'élaborer une proposition de loi sur le mariage homosexuel ". Le député de Paris Patrick Bloche avait donc rédigé un texte ouvrant le mariage et l'adoption aux couples de mêmes sexe. C'est cette proposition de loi qui devrait être déposée sur le bureau de l'Assemblée avant la Gay pride parisienne du 24 juin. Même si elle n'a aucune chance d'être débattue en séance, elle va servir de tribune idéale à la gauche pour affirmer dans l'opinion sa conversion, à moins d'un an de la présidentielle.

http://tf1.lci.fr/infos/france/0,,3307498,00.html

speed_TT
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le PS essaie de se mettre à jour

Message par Tooth le Jeu 08 Juin 2006, 16:08

espérons que çà deviendra plus que des promesses !
avatar
Tooth
Lez'er moi entrer !
Lez'er moi entrer !

Nombre de messages : 9
Localisation : Lille
Emploi : étudiante
Date d'inscription : 24/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: le PS essaie de se mettre à jour

Message par rubis49 le Mar 13 Juin 2006, 18:37

J'ai du mal a croire qu'un jour la France accepte réellemement de reconnaitre le mariage homosexuel, les Français sont trop coinces du c.. il me semble. A mon avis ils nous le ferons "payer" autrement , mais en attendant au moins cela fera des voix pour eux.
A suivre
avatar
rubis49
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 223
Localisation : de passage
Date d'inscription : 23/07/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: le PS essaie de se mettre à jour

Message par Styx le Mar 13 Juin 2006, 18:46

Le droit au mariage et à l'adoption pour les homosexuels bouscule les partis
LE MONDE | 12.06.06 | 13h19 • Mis à jour le 12.06.06 | 14h21




Le débat sur le droit des homosexuels au mariage et à l'adoption est ouvert dans le cadre de l'élection présidentielle de 2007. Le mariage entre personnes du même sexe est déjà légal dans six pays européens - la Suède a été la première à l'autoriser en 1994 -, et l'adoption autorisée dans sept pays de l'Union. En France, les responsables politiques évoluent : la gauche s'engage dans cette voie, et à droite, la réflexion est ouverte.



En 2004, Dominique Strauss-Kahn avait été le premier présidentiable du PS à se déclarer favorable à la reconnaissance du mariage et de l'adoption pour les couples homosexuels, s'attirant les remontrances de Lionel Jospin. Depuis, le PS a inscrit cette réforme dans son projet pour 2007.

Ségolène Royal, qui a accordé un entretien sur le sujet au mensuel gay et lesbien Têtu, à paraître le 20 juin, avance par petites touches, elle que l'on présentait parfois comme "réac" sur la famille. Si elle dit préférer "l'union" au mariage - elle n'est d'ailleurs pas mariée à François Hollande -, Mme Royal appliquera le projet socialiste sur les nouveaux droits des homosexuels. Mais elle veut le faire "avec tact", au nom de la "lutte contre les discriminations".

La présidente de la région Poitou-Charentes, candidate à l'investiture de son parti, rappelle qu'elle avait créé en 2002, lorsqu'elle était ministre déléguée à la famille, la délégation d'autorisation parentale, qui a bénéficié par la suite à des couples homosexuels. En toute connaissance de cause, "mais sans le crier sur les toits". Concernant l'adoption, la socialiste considère que "ce qui compte, c'est le projet familial, comme pour les hétérosexuels". "A être trop tonitruants sur le sujet, on risque de fermer l'adoption dans certains pays d'origine, avertit-elle. Il faudra des discussions diplomatiques." Mme Royal est bien plus réticente sur l'insémination artificielle : " Cela pose des problèmes de réglementation et suppose le consentement des donneurs."

"Sa façon d'agir, c'est d'y aller par étape, pour emporter l'adhésion de la société", affirme l'ex-Vert Christophe Girard, adjoint au maire de Paris, qui travaille avec elle. Auteur d'un livre, Père comme les autres (Hachette Littératures) dans lequel il expose son expérience de père homosexuel, il dit avoir reçu de nombreux messages de soutien, y compris de la part d'"élus UDF et UMP".

A droite, où l'on ironise sur le "grand écart de Mme Royal", la rapporteure de la mission de l'Assemblée sur la famille et les droits des enfants, Valérie Pecresse (UMP, Yvelines), estime que, "très majoritairement", l'UMP est contre le mariage et l'adoption des couples homosexuels. Mais elle reconnaît que, sur ces thématiques, "les évolutions intervenues au niveau européen ont affaibli les résistances". Dans son rapport du 25 janvier, la mission a considéré qu'il n'était pas possible de "lever un interdit sur le mariage des couples de même sexe sans également lever celui sur l'adoption". Elle s'était prononcée pour un statu quo et estimé que l'assistance médicale à la procréation ne pouvait pas être ouverte aux couples de même sexe.

L'UMP tiendra bientôt une convention sur la famille et ce n'est qu'à son issue que le parti de Nicolas Sarkozy arrêtera sa position. Le président de l'UMP, qui a récemment dîné avec la joueuse de tennis Amélie Mauresmo et sa compagne, confie avoir pris conscience de certaines réalités. A ceux qui se sont entretenus de ce sujet avec lui, il recommande d'avoir "une réflexion ouverte". "Nicolas est moins fermé qu'il ne l'a été au moment de l'adoption du pacs", reconnaît Nadine Morano. La députée UMP de Meurthe-et-Moselle milite pour "une adaptation de la législation", qui passerait par une modification de l'article 365 du code civil sur les droits de l'adoption.

"Je ne sais pas jusqu'oùira la droite, elle va certainement faire des contorsions, mais je me battrai de toutes mes forces pour affirmer l'altérité comme fondement de la société", assure Christine Boutin, députée UMP des Yvelines. La présidente du Forum des républicains sociaux avoue avoir "évolué depuis 1999, au moment du pacs". "Nous ne sommes plus dans une opposition entre homosexuels et hétérosexuels, mais dans un choix de société", soutient-elle.

Isabelle Mandraud et Patrick Roger
Article paru dans l'édition du 13.06.06


http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3226,36-782321@51-777802,0.html
avatar
Styx
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 331
Date d'inscription : 02/06/2005

http://mapage.noos.fr/styx63/

Revenir en haut Aller en bas

Re: le PS essaie de se mettre à jour

Message par Parigi le Mar 13 Juin 2006, 19:08

Ca m'interroge ces interviews en sachant que notre société est lente dans son évolution, comme la majorité des sociétés. Sans vouloir être pessimiste cela ressemble à un appel des voix, à un électorat, même si ça fait partie des questions et des évolutions que nos sociétés doivent prendre en compte. Mais, il faut toujours du temps et je ne pense pas qu'elle soit prête à mon regret d'ailleurs.

Parigi
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le PS essaie de se mettre à jour

Message par xfan le Ven 16 Juin 2006, 14:59

oui.. bof.. y a bientot des elections présidentiels il me semble non?

une maniere de gagner d'autres voix , simplement
avatar
xfan
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 01/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: le PS essaie de se mettre à jour

Message par Parigi le Mar 31 Oct 2006, 10:09

Derrière le "oui" socialiste au mariage homo, par Laurent Greilsamer
LE MONDE | 30.10.06 | 13h53 • Mis à jour le 30.10.06 | 13h53

Soudain, Lionel Jospin est revenu. Tel un père sévère, il était là, les sourcils chiffonnés, l'air mécontent. Une fois de plus, les trois candidats à l'investiture socialiste le désavouaient. C'était mardi 24 octobre, lors du deuxième débat télévisé et c'est presque passé inaperçu... Comme les temps changent ! D'un même bond, Laurent Fabius, Ségolène Royal et Dominique Strauss-Kahn, trois de ses anciens ministres, se sont déclarés favorables au mariage homosexuel et à l'adoption par des couples homosexuels. Et l'on sentait vibrer quelque part la colère jospinienne. Une fois de plus, les trois prétendants négligeaient l'un de ses ultimes avertissements : pas ça, pas maintenant !

Dans le "oui" au mariage homosexuel prononcé par les candidats, le plus frappant était pourtant ailleurs. Le plus frappant, ce fut l'absence de débat. Une minute chacun pour approuver la proposition de leur parti. Une minute de consensus. Une minute pour expédier une question de société qui mettait encore en ébullition toutes les familles de pensée il y a deux ou trois ans. Comme si le débat était déjà derrière nous. La France aurait-elle mûri aussi vite ?

Le plus frappant, c'était aussi la manière d'aborder ce thème. Car chacun l'a traité avec son style : Fabius en gardien du temple socialiste, serrant contre lui le petit livre rose ; Royal en mère de famille, déjà présidente de l'éducation française ; Strauss-Kahn en précurseur réjoui : n'avait-il pas pris position dès 2004, seul contre tous au PS, en faveur du mariage homosexuel ?

Mais voyons ce qui a vraiment été dit. Laurent Fabius, dans son premier mouvement, demande l'égalité entre les couples hétérosexuels et les couples homosexuels. A ce stade, il assure le minimum syndical : "Nous devons honorer le projet qui est le nôtre d'élargir le pacs." Ce sont les journalistes qui le relancent pour savoir s'il est favorable au mariage des homosexuels et à l'adoption d'enfants par les couples homo. "Bien sûr, bien sûr, répond-il presque surpris. Oui, c'est ma position." Et il enchaîne aussitôt : "Il faudra en convaincre l'opinion parce que ce n'est pas facile."

Ségolène Royal repousse le plus longtemps possible le sujet. Elle insiste sur les "repères" et les "interdits" nécessaires à la "structuration des enfants". Elle affirme à deux reprises : "On peut divorcer de son conjoint, on ne divorce pas de ses enfants." Mais sur le mariage homosexuel ? Elle temporise, elle évoque ces hommes et ces femmes qui ont eu des enfants au cours d'une relation hétérosexuelle et qui découvrent finalement l'homosexualité. Peut-on les séparer de leurs enfants ? Non, bien sûr. Là encore, ce sont les journalistes qui interviennent : "Ce sont des situations de fait. Est-ce que vous légaliserez le mariage et l'adoption pour les couples homosexuels ? Est-ce que vous en prenez l'engagement ?" Son sourire se fige. "Oui", répond-elle. Un "oui" sobre. Un "oui" qui coupe court à l'assaut.

Dominique Strauss-Kahn joue les avant-gardistes. Il se fait d'emblée le champion du changement : "Il faut qu'on adapte notre législation à une société qui bouge." Sûr de son sujet, il affirme : "Le mariage n'a plus le même sens qu'hier. Hier, c'était pour faire des enfants ; aujourd'hui, la moitié des enfants naissent hors mariage. Le mariage aujourd'hui, c'est une déclaration d'amour entre deux personnes. Qu'elles soient du même sexe ou pas ne me gêne pas." Patatras ! En trois phrases, il dévalue la réforme qu'il défend. Si le mariage se réduit vraiment à une déclaration d'amour, pourquoi le transformer en enjeu politique ?

Bref, il aura suffi de quelques minutes de débat pour démontrer que l'unanimisme socialiste autour du mariage homosexuel et de l'homoparentalité n'est pas encore tout à fait au point et que le consensus masque bien des différences. Que Lionel Jospin se rassure !

source : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3232,36-828931,0.html

Parigi
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le PS essaie de se mettre à jour

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum