Agressivité Vs Violence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Agressivité Vs Violence

Message par Alex le Ven 25 Aoû 2006, 11:41

Salut, j'espère que vous avez passer de bonnes vacances :D

Les miennes étaient franchement reposantes!

J'ai une question qui me taraude depuis hier!En effet, j'ai assisté à une scène dans la rue, et j'étais en train de me demander à quoi j'assistais exactement! A une dispute ou carrément à une agression. Les deux femmes en question étaient complètement opposées!
Une toute rouge, c'est celle qui paniquait et l'autre, à voir son air détachée, (ça ne devait pas être le première fois qu'elle vivait ca ou alors chapeau pour le self controle! Shocked ) fumait une cigarette et parlait plutot doucement!
On a failli agir avec les cops mais comme elle semblait gérer la situation...on a attendu.
Bref, je vous la fait courte!
"L'énérvée" voulait que "la calme" rentre dans la voiture et cette dernière ne voulait pas....Et lui demandait au contraire de se calmer sinon, elle ne monte pas dans la voiture!

Ce qui m'a personnellement génée, c'est la dispute en public....

Après coup j'étais en train de me demander, ce qu'on avait vu??
Parce que plusieurs fois l'énervée a essaye de trainer la calme vers cette sacro sainte voiture et elle n'a pas réussi. Est ce de la violence?J'ai plutot vu de la panique dans ses gestes!

La question qui s'est imposée d'elle même est:

Etait-elle agressive ou violente??Est ce que ces deux mots sont synonymes?

Et surtout, est ce que je supporterai le même style de traitement de la part de ma bien aimée? ou lui fouterais je un rocket dans son popotin??
Déjà rien que de penser à une scène en public ca me donne des boutons. Je suis pudique moi!!!
Du coup sur internet j'ai cherché la différence entre agressivité et violence!
Et j'ai trouvé ca!

Redonnons tout d'abord au mot "agressivité" son sens premier :
étymologiquement, le mot vient de l'expression latine ad-gressere, signifiant aller vers, ce qui est synonyme de contact, mot cher aux psychothérapeutes gestaltistes.

Parallèlement, il est intéressant de chercher l’étymologie de violence :

Violare a pour sens agir de force sur quelqu’un ou quelque chose, et violentus, abus de force.
L’étymologie nous renvoie donc à deux concepts bien différents : aller vers ou agir de force

J'ai assisté au deux!Elle est allé vers elle pour la forcer à monter dans la voiture!! Confused
Pour différencier violence et agressivité, nous avons trouvé trois critères.

• Le premier est l’existence d’un sentiment de puissance, d’impuissance ou de toute puissance.

L'impuissance et la toute-puissance sont du côté de la violence, alors que la puissance est du côté de l'agressivité.

Certaines violences, peuvent être associées à un vécu de sur-puissance ou de toute-puissance, qui se résumerait par la phrase : "si je veux, je fais, que l'autre soit d'accord ou non".

D'autres violences s'expriment lorsque la personne vit l'impuissance : elle risque de frapper, de détruire car elle ne parvient pas à obtenir ce qu’elle veut, ou parce qu’elle est niée et qu’elle n’a plus rien à perdre. Dans ce cas, la motivation de l’acte violent est moins d’obtenir quelque chose que d’exprimer son dépit, son impuissance, voire sa rage.

Par contre, sentir sa puissance, c'est-à-dire ses capacités, permet d'aller vers l'autre, non pour le détruire, mais pour le rencontrer et pour exister en face de lui.



• Le deuxième critère de différence entre violence et agressivité concerne le comportement avec le cadre,

à savoir l'ensemble des lois sociales ou les règles qui régissent les relations interpersonnelles. La violence s’accompagne toujours d’une sortie du cadre alors que l’agressivité peut s’exprimer dans le respect du cadre.



• Le dernier critère porte sur la notion de contact :

alors que dans l'agressivité il y a conscience de l'existence de l'autre et rencontre de cet autre, la violence s'accompagne d'une rupture de la relation, l'autre devenant l'objet à détruire. Agressivité et violence sont donc deux forces opposées, la première menant vers le plein contact, la deuxième vers la rupture du contact.

http://perso.orange.fr/jacques.nimier/agressivite_violence.htm

De plus, je me sens plutôt mal, parce que nous ne nous en sommes pas mêlées alors qu'elle avait besoin de notre aide....Peut être..... Peut être que le situation se serait calmé ou peut être que ca aurait été pire....


Pourtant , en général ca ne me gêne pas de me mêler des affaires d'autrui.
Il y a 2 semaine un homme traitait sa copine (enceinte) de m***e et de "branleuse" à un abri bus.Personne ne bougeait , tous regardaient ailleurs ou s'éloignaient un peu, ils attendaient le bus tranquillement!!!! Pourtant il était clair qu'il se chauffait avant de lui faire "une tête au carré". Je ne pouvais pas rester comme ca, je me serais détestée!!Il m'a juste suffit de lui parler à elle, genre besoin d'aide madame? dites un mot et j'appelle la police ..etc...sachant que la police ne se mêle pas d'histoires privées...mais là, l'agression verbale était tout ce qu'il y a de public!.
Et forcément, le monsieur commence à me prendre a parti et là, 2 hommes avec un merveilleux accents oriental le calme net!!! Ils auraint quand même pu agir plus vite, mais bon, on mettra cela sur le compte de l'effet boule de neige!
La dame prend le bus sans lui, et lui face à d'autres hommes pète de trouille!

Il ya quasiment 2 mois, une copine s'est fait casser la gueule avec le mec qu'elle essayait d'aider. Mais bon, ils étaient 2 contre deux, au lieu de un(le mec) contre 2 (les crétins agresseurs).
C'est quand même une donzelle qui s'est arrêté pour porter secours, pas un mec!
Là, elle a été capable de voir la violence, et donc pas de question à se poser....
Scusez pour cette disgression mais ca a voir avec le thème, parce que la majorité des situations auxquelles nous assistons ne sont pas aussi claires!
Et vous? savez vous faire la différence entre ces deux émotions? Ou ont elles le même sens pour vous!
avatar
Alex
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 182
Localisation : Nantes,içi Nantes, 2 minutes d'arrêt!!
Date d'inscription : 08/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agressivité Vs Violence

Message par Elegy le Ven 25 Aoû 2006, 12:35

Pour moi, la violence se distingue de l'agressivité par le passage à l'acte : actes ou paroles violentes, c'est-à-dire insultes ou coups.

L'agressivité, c'est la potentialité de la violence.
avatar
Elegy
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 01/06/2005

http://elegy1.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agressivité Vs Violence

Message par sunflower le Mar 05 Sep 2006, 05:56

Pour moi, tout d’abord, l’agressivité c’est un comportement – la manifestation d’une volonté de nuire ou de faire du mal qui ne se justifie pas (mais je pense que celles qui s’y connaissent mieux que moi en psychologie pourront mieux la définir) – tandis que la violence est un acte. En ce sens, je suis d’accord avec Elegy.

Maintenant, je pense que ce qui distingue une personne qui est agressive d’une personne qui est violente tient en la différence fondamentale qu’il existe entre la notion d’agression et celle de violence. Cette différence repose sur le fait que l’agression est forcément illégitime : c’est une attaque non provoquée, injustifiée et brutale contre quelqu’un, ou en droit international, contre un pays.
Ainsi le mot est-il employé par des personnes qui ont été sans raison attaquées physiquement ou verbalement, voire sexuellement (femme agressée dans la rue...) ou par un pays qui subit les bombardements injustifiés d’un autre pays (toute allusion à l’actualité n’est pas forcément fortuite). On dit qu’une personne est agressive lorsqu’elle va vers les gens (pour reprendre l'etymologie rappelée par Alex) et les attaque sans justification, parfois au hasard....

La violence, quant à elle, se définit en droit comme l'acte délibéré ou non, provoquant chez celui qui en est la victime, un trouble physique ou moral comportant des conséquences dommageables pour sa personne ou pour ses biens.
Au vu de cette définition, il apparaît que la violence est une notion plus large que celle d’agression qu’elle englobe et que cette violence peut être aussi bien physique que morale et son usage, selon certains, légitime ou légitimée :
- légitime lorsqu’elle est employée par l’Etat afin de protéger sa souveraineté, d’assurer l’obéissance à ses ordres et le maintien de l’ordre public. Ainsi pour Max Weber, l’Etat a le monopole de la violence légitime ce qui retire aux particuliers le droit d’avoir recours à la violence comme forme de résolution de leurs conflits ;
- légitimée avec le fameux exemple de la légitime défense dans lequel la victime se défend par la violence, répond à la violence par la violence. Il est intéressant à ce titre de savoir que la notion de légitime défense a tout d’abord été utilisée en droit international afin de permettre à l’Etat victime d’une agression de riposter immédiatement, dans la mesure et pendant la durée nécessaires à la prise par le Conseil des mesures indispensables pour maintenir la paix et la sécurité internationales.

Au regard de cette distinction, l’agression ne serait donc qu’une forme de violence illégitime et injustifiable. Par conséquent, l’agressivité ne pourrait être justifiée tandis que la violence, le pourrait dans certains cas et dans une certaine mesure. En effet, si l’on observe la violence en tant que comportement, on se rend compte que quelqu’un qui est violent, c’est quelqu’un qui est susceptible de recourir à la force brutale et qui est emporté ; c’est quelqu’un qui réagit de manière intense aux choses, personnes et évènements.
Ainsi parle t-on de la violence d’une réaction, d’un propos, comme si c’était l’intensité qui caractérise la violence qui est plus condamnable que l’attaque en elle-même : attaquer les idées de quelqu’un est acceptable mais recourir à la « violence violente » - donc illégitime - contre lui pour l’empêcher de les exprimer ne l’est pas. De même, le droit reconnaît aux parents l’exercice de l’autorité (parentale) sur leurs enfants (même si celle-ci est parfois mal vécue par ces derniers qui y voient de l’autoritarisme et donc une certaine forme de violence) mais les condamne pénalement, avec risque de perte de l’autorité parentale, lorsqu’ils en abusent et commettent sur eux des actes de violence. Dans le cas de la légitime défense, le recours à la force doit être nécessaire, proportionné et légal.

Aussi, au regard de tes deux exemples Alex et de la description que tu en fais, il me semble que dans le premier cas tu as assisté à une dispute en public – tu l’écris toi-même – et que l’énervée était violente, mais que dans le second cas, il s’agissait d’un comportement violent mais aussi agressif de l’homme à l’égard de sa copine.
avatar
sunflower
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 30/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agressivité Vs Violence

Message par LOVELEZ le Mar 05 Sep 2006, 11:51

je resumerai ainsi les choses :

l'agressivité : on oublie vite..

la violence: laisse des traces indelebiles et a jamais a l'ame et au corps...


je sais de quoi je parle...
avatar
LOVELEZ
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 186
Date d'inscription : 30/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agressivité Vs Violence

Message par killa27 le Mer 06 Sep 2006, 22:16

c'est les 2 comme ca pas de jaloux

killa27
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 356
Date d'inscription : 29/07/2005

http://kille2.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agressivité Vs Violence

Message par speed_TT le Dim 10 Sep 2006, 07:05

la violence verbale ou physique, on est ferré au fer rouge à vie!
et aucune remède peut nous guérir, aucune, même pas l'amour!
je hais toutes ces personnes qui se servent de ça pour arriver à leur fin, je les méprise!
ils méritent la peine de mort! tous autant qu'ils sont et sans jugement!
ils détruisent des vies, ils anéantissent des personnes innocentes
je les déteste!
je les hais à mort!

speed_TT
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agressivité Vs Violence

Message par Nonette le Dim 10 Sep 2006, 11:54

Un chouïa violente Speedy là, non ?

Nonette
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1640
Age : 40
Date d'inscription : 13/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agressivité Vs Violence

Message par speed_TT le Dim 10 Sep 2006, 12:36

non! révoltée je suis!

speed_TT
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agressivité Vs Violence

Message par NBGie le Mar 12 Sep 2006, 00:13

La violence de l'agressivité c'est pas cool. Intrinsèquement quoi.

NBGie
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 179
Date d'inscription : 28/09/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agressivité Vs Violence

Message par Alex le Sam 23 Sep 2006, 17:38

quid de la violence verbale???Après tout les mots font plus mal et laisse des traces indélébiles que le mal physique!! Je trouv qu'on ne prend pas assez en compte ce préjudice la!
avatar
Alex
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 182
Localisation : Nantes,içi Nantes, 2 minutes d'arrêt!!
Date d'inscription : 08/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agressivité Vs Violence

Message par Invité le Sam 23 Sep 2006, 17:46

Quid de l'agressivité positive qui nous permet de nous dépasser, de survivre, de vaincre, la niaque quoi !
Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agressivité Vs Violence

Message par Alex le Sam 23 Sep 2006, 18:10

Smile Wink
avatar
Alex
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 182
Localisation : Nantes,içi Nantes, 2 minutes d'arrêt!!
Date d'inscription : 08/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agressivité Vs Violence

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum