L'ONU qualifie la violence faite aux femmes de fléau mondial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'ONU qualifie la violence faite aux femmes de fléau mondial

Message par Invité le Mer 11 Oct 2006, 13:33

LEMONDE.FR avec AFP | 11.10.06 | 10h56 • Mis à jour le 11.10.06 | 10h56

La violence à l'égard des femmes est un fléau répandu dans le monde entier dont souffre une femme sur trois en moyenne au moins une fois dans sa vie, selon un rapport du secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, publié mardi 10 octobre. "Tout indique que la violence à l'égard des femmes est un problème grave répandu à travers le monde", souligne le document. "Les enquêtes effectuées dans 71 pays indiquent qu'une proportion importante de femmes sont victimes de violences physiques, sexuelles ou psychologiques", dit-il. La forme la plus fréquente est la violence physique infligée par le partenaire sexuel, dont souffre une femme sur trois en moyenne.

Le meurtre de femmes revêt des caractéristiques autres que le meurtre d'hommes et est souvent marqué par la violence sexuelle, indique encore le rapport.
Entre 40 % et 70 % des femmes assassinées le sont par leur mari ou leur petit ami en Australie, au Canada, en Israël, en Afrique du Sud et aux Etats-Unis. En Colombie, tous les six jours en moyenne, une femme est tuée par son partenaire ou ex-partenaire. Des centaines de femmes ont été enlevées, violées et assassinées à Ciudad Juarez, dans le nord du Mexique.

MUTILATIONS GÉNITALES
Le rapport fait également état des mutilations génitales, subies par 130 millions de filles à travers le monde, principalement en Afrique, dans certains
pays du Proche-Orient et dans les communautés immigrées. La violence à l'égard des femmes dans les conflits armés ont souvent un caractère sexuel. L'ONU estime que durant le génocide au Rwanda en 1994, entre 250 000 et 500 000 femmes ont été violées, entre 20 000 et 50 000 ont subi le même sort pendant le conflit en Bosnie au début des années 1990. Les conséquences de ces violences peuvent être fatales à terme, à cause du risque de contracter le sida, indique encore le rapport.Généralement, toutes les violences à l'égard des femmes ont des conséquences. Ainsi, selon une étude réalisée au Nicaragua, les enfants des femmes victimes de violences abandonnent leurs études en moyenne quatre ans plus tôt que les autres. Pour combattre ce fléau, la meilleure arme est l'expression manifeste d'un engagement politique, comprenant des déclarations par de hauts responsables gouvernementaux appuyées par les actes et les ressources de l'Etat, affirme le rapport.
Cette action doit comprendre l'implication de la société civile, en
particulier les organisations de femmes, dans l'élaboration des lois.

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3220,36-822101,0.html?xtor=RSS-3208

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=13057&Cr=Femmes&Cr1=ONU

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ONU qualifie la violence faite aux femmes de fléau mondial

Message par LOVELEZ le Mer 11 Oct 2006, 23:30

il etait temps!.....

mais bon comme d'habitude..de beau discours...comme sais bien le faire l'ONU.....

petite question combien il y a de femme qui siegent a l'ONU? rrrrrrrrrrrghhhhhhhhh !
avatar
LOVELEZ
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 186
Date d'inscription : 30/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ONU qualifie la violence faite aux femmes de fléau mondial

Message par Nonette le Jeu 12 Oct 2006, 12:04

LOVELEZ a écrit:il etait temps!.....

petite question combien il y a de femme qui siegent a l'ONU? rrrrrrrrrrrghhhhhhhhh !
Faut pas déconner, déjà c'est que des étrangers pas français et bigarrés j'veux dire au niveau de la pigmentation qui dirigent ce truc, on va pas mettre une gonzesse en plus ? Manquerait plus qu'elle soit staïle musulmane et gouine et handicapée d'la jambe droite et fille d'ouvrière pendant qu'on y est. batwoman

Pour être plus sérieuse, si les faits sont intolérables évidemment je constate qu'il y a une vraie évolution du discours et de la dénonciation des violences sexistes et majoritairement conjugales, en France comme à l'échelle internationale.

Nonette
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1640
Age : 39
Date d'inscription : 13/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ONU qualifie la violence faite aux femmes de fléau mondial

Message par LOVELEZ le Jeu 12 Oct 2006, 12:26

ouiii mais il faudrait AUSSI que la justice suive!
et que la victime ne soit pas "grace aux nombreux temoins" du coup coupable!

il faut savoir ouvrir les yeux et etre moins "reveuse" dans son discours...
avatar
LOVELEZ
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 186
Date d'inscription : 30/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ONU qualifie la violence faite aux femmes de fléau mondial

Message par Parigi le Mar 07 Nov 2006, 10:45

Les femmes doublement victimes en Palestine
Human Rights Watch dénonce les violences, souvent impunies, contre les Palestiniennes.


Par Delphine MATTHIEUSSENT
QUOTIDIEN : mardi 7 novembre 2006
Jérusalem correspondance

Violence domestique, violences sexuelles, incestes, assassinats de femmes au nom du code de l'honneur : la violence contre les femmes dans les territoires palestiniens est largement répandue même si les données chiffrées manquent sur le sujet, selon un rapport de Human Rights Watch publié aujourd'hui (1).

Aucun recours. L'ONG américaine explique comment la conjonction de lois discriminatoires et l'absence de politique de protection laissent les femmes et les jeunes filles palestiniennes victimes de violences sans pratiquement aucun recours. L'étude, réalisée à partir de plus de cent interviews en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, fin 2005, reprend les conclusions d'enquêtes menées par le Bureau central palestinien des statistiques (BCPS) et plusieurs organisations palestiniennes de défense des femmes.

Les victimes ne font que rarement état des violences dont elles sont victimes aux autorités, en raison notamment de pressions sociales, souligne le rapport. L'ONG cite ainsi une étude du BCPS, réalisée en décembre 2005 et janvier 2006, selon laquelle plus de 30 % des femmes interrogées avaient dit être victimes de violences physiques ou sexuelles de la part de leur mari. Seules un peu plus de 1 % d'entre elles avaient cependant porté plainte suite à ces violences.

Les victimes de violences sexuelles (viol et inceste) sont particulièrement vulnérables en raison de la prévalence des codes d'honneur dans la société palestinienne : les femmes suspectées d'avoir entaché l'honneur de la famille risquent d'être tuées par leurs proches. Le rapport souligne que le fait d'avoir été victime de violences sexuelles est en lui-même un affront pour la famille. C'est donc la loi du silence qui prévaut dans la grande majorité des cas. Ainsi, en 2003 et 2004 respectivement, une seule condamnation pour viol a été prononcée en Cisjordanie et dans la bande de Gaza où vivent près de 4 millions de Palestiniens. En 2005, seuls 27 détenus palestiniens purgeaient des peines de prison pour viol.

Dispositions légales. Par ailleurs, les lois en vigueur dans les territoires palestiniens, basées sur le droit jordanien et égyptien, sont systématiquement défavorables aux femmes et ont conduit à une situation de quasi-impunité pour les auteurs de violences à leur égard. Certaines dispositions légales réduisent les peines pour les hommes ayant tué ou attaqué des femmes adultères, blanchissent les violeurs qui acceptent d'épouser leur victime ou ne permettent qu'aux hommes de la famille de porter plainte au nom des mineurs victimes d'inceste.

«Confronté à des cas de violence contre les femmes, le système judiciaire palestinien cherche davantage à éviter le scandale public qu'à s'assurer que la justice sera rendue , estime ainsi Lucy Mair, coauteur de l'étude de HRW. Le droit élémentaire des femmes à la vie et au respect de l'intégrité de leur corps est au mieux considéré comme un problème secondaire.» Les contraintes liées à l'occupation israélienne ne doivent pas être «une excuse pour l'inaction» et il est de la responsabilité de l'Autorité palestinienne de prendre les mesures nécessaires pour protéger les femmes victimes de violences, conclut le rapport.

(1) «Occupied Palestinian Territories : Authorities Must Address Violence Against Women and Girls», http://hrw.org/reports/2006/opt1106/

source : http://www.liberation.fr/actualite/monde/215489.FR.php

Parigi
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ONU qualifie la violence faite aux femmes de fléau mondial

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum