Lucie Aubrac, héroïne de la Résistance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lucie Aubrac, héroïne de la Résistance

Message par fitzouille le Jeu 15 Mar 2007, 11:07

Lucie Aubrac, héroïne de la Résistance
LE MONDE | 15.03.07 | 10h43 • Mis à jour le 15.03.07 | 10h45

'une des dernières grandes figures de la Résistance, Lucie Aubrac, est morte mercredi 14 mars dans la région parisienne à l'âge de 94 ans. Sa vie, marquée par un engagement de tous les jours, et plus précisément durant les années noires de l'Occupation, aura définitivement fait d'elle une incarnation du courage et de la capacité à se révolter. Son action en 1943 à Lyon, alors capitale de la Résistance, a été portée à l'écran en 1997 par Claude Berri dans Lucie Aubrac, jouée par Carole Bouquet. Un film qui restitue bien l'arrestation à Caluire des dirigeants de la Résistance – dont Jean Moulin et Raymond Aubrac, le mari de Lucie –, mais donne peu de renseignements sur la biographie de cette femme de tête née le 29 juin 1912 dans une famille de vignerons mâconnais modestes.

(la suite de l'article http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3382,36-883263@51-883222,0.html)

j'ai rencontré cette grande dame au lycée
nous étions subjugués elle parlait si bien décrivait si bien son histoire
nous y étions
elle a rendu cette Histoire très vivante
avatar
fitzouille
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 6905
Localisation : idf
Emploi : docteur es science au chômage (à vendre)
Loisirs : piscine taichi lecture
Date d'inscription : 31/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucie Aubrac, héroïne de la Résistance

Message par Amanonyme le Sam 17 Mar 2007, 13:20

On en fait trop de bla bla à mon gout...

Amanonyme
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 21/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucie Aubrac, héroïne de la Résistance

Message par Invité le Sam 17 Mar 2007, 14:35

J'avais zappée que l'on rendait hommage ici à cette grande humaniste, merci Fitzouille.
Elle m'avait aussi marquée par son franc parler et sa simplicité lors de rares interviews.

En cette période électorale, ce (r)appel de 2004 est plus que nécessaire:

Appel à la commémoration du 60e anniversaire du Programme du Conseil national de la Résistance du 15 mars 1944

Au moment où nous voyons remis en cause le socle des conquêtes sociales de la Libération, nous, vétérans des mouvements de Résistance et des forces combattantes de la France Libre (1940-1945), appelons les jeunes générations à faire vivre et retransmettre l’héritage de la Résistance et ses idéaux toujours actuels de démocratie économique, sociale et culturelle.

Soixante ans plus tard, le nazisme est vaincu, grâce au sacrifice de nos frères et soeurs de la Résistance et des nations unies contre la barbarie fasciste. Mais cette menace n’a pas totalement disparu et notre colère contre l’injustice est toujours intacte.

Nous appelons, en conscience, à célébrer l’actualité de la Résistance, non pas au profit de causes partisanes ou instrumentalisées par un quelconque enjeu de pouvoir, mais pour proposer aux générations qui nous succèderont d’accomplir trois gestes humanistes et profondément politiques au sens vrai du terme, pour que la flamme de la Résistance ne s’éteigne jamais :

• Nous appelons d’abord les éducateurs, les mouvements sociaux, les collectivités publiques, les créateurs, les citoyens, les exploités, les humiliés, à célébrer ensemble l’anniversaire du programme du Conseil national de la Résistance (C.N.R.) adopté dans la clandestinité le 15 mars 1944 :

Sécurité sociale et retraites généralisées, contrôle des « féodalités économiques », droit à la culture et à l’éducation pour tous, presse délivrée de l’argent et de la corruption, lois sociales ouvrières et agricoles, etc. Comment peut-il manquer aujourd’hui de l’argent pour maintenir et prolonger ces conquêtes sociales, alors que la production de richesses a considérablement augmenté depuis la Libération, période où l’Europe était ruinée ? Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l’ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l’actuelle dictature internationale des marchés financiers qui menace la paix et la démocratie.

• Nous appelons ensuite les mouvements, partis, associations, institutions et syndicats héritiers de la Résistance à dépasser les enjeux sectoriels, et à se consacrer en priorité aux causes politiques des injustices et des conflits sociaux, et non plus seulement à leurs conséquences, définir ensemble un nouveau « Programme de Résistance » pour notre siècle, sachant que le fascisme se nourrit toujours du racisme, de l’intolérance et de la guerre, qui eux-mêmes se nourrissent des injustices sociales.

• Nous appelons enfin les enfants, les jeunes, les parents, les anciens et les grandsparents, les éducateurs, les autorités publiques à une véritable insurrection pacifique contre les moyens de communication de masse qui ne proposent comme horizon pour notre jeunesse que la consommation marchande, le mépris des plus faibles et de la culture, l’amnésie généralisée et la compétition à outrance de tous contre tous. Nous n’acceptons pas que les principaux médias soient désormais contrôlés par des intérêts privés, contrairement au programme du Conseil national de la Résistance et aux ordonnances sur la presse de 1944.

Plus que jamais, à ceux et celles qui feront le siècle qui commence, nous voulons dire avec notre affection : « Créer, c’est résister. Résister, c’est créer. »

Signataires :
Lucie Aubrac, Raymond Aubrac, Henri Bartoli, Daniel Cordier, Philippe Dechartre, Georges Guingouin,Stéphane Hessel, Maurice Kriegel-Valrimont, Lise London, Georges Séguy, Germaine Tillion, Jean-PierreVernant, Maurice Voutey.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucie Aubrac, héroïne de la Résistance

Message par Amanonyme le Sam 17 Mar 2007, 16:45

j'espère tout de même qu'ils ne vont pas nous saouler trop longtemps avec cette bonne femme...

Parler tous les ans d'une petite guerre qui a durer 4-5 ans en ressassant toujours les mêmes phrases histoires de faire parler de soi encore un peu plus...

On parle plus de la guerre de 40-45 que de la guerre de 100 ans, il ne faut pas charier...

Amanonyme
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 21/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucie Aubrac, héroïne de la Résistance

Message par Judith le Dim 18 Mar 2007, 01:11

C'est juste de la pure provocation...

Judith
Bannie

Nombre de messages : 1110
Date d'inscription : 08/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucie Aubrac, héroïne de la Résistance

Message par Amanonyme le Dim 18 Mar 2007, 10:22

je ne pense pas qu'ils cherchent à provoquer...
Ils cherchent juste à gagner des "lots de compensation" pour tout les souffrances endurées, sous un couvert de "c'est pour ne pas refaire les mêmes erreurs que l'on en parle tout le temps"...

Alors qu'ils les ont déjà eu les excuses, et pour ce qui est de ne pas "oublier ce qu'il s'est passé", le programme scolaire fait ce qu'il faut pour que ça ne soit pas oublié (au détriment de plein d'autres sujets tout aussi important dont on ne parle jamais et dont on ne parlera jamais...).

Amanonyme
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 21/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucie Aubrac, héroïne de la Résistance

Message par Judith le Dim 18 Mar 2007, 11:26

Exceptionnelle manière de retourner mes propos ! Tu fais une fois de plus de la provocation en écrivant des conneries.

Judith
Bannie

Nombre de messages : 1110
Date d'inscription : 08/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucie Aubrac, héroïne de la Résistance

Message par fitzouille le Dim 18 Mar 2007, 12:17

je floode un peu mais miss amanonyme tu es terrible sur le net alors que tu es adorable et intelligente dans la réalité ...

le sujet a devié je vais en créer un autre donc ama judith nous allons débattre de la mémoire dans un autre topic (ici)

revenons au sujet ...

madame aubrac était une grande dame une grande résistante qui a prit beaucoup de risque
c'est une femme qui a montré à tous que le sexe dit faible contenait une force une intelligence même en temps de guerre
http://fr.wikipedia.org/wiki/Lucie_Aubrac

http://clio.revues.org/document529.html

http://www.yanous.com/espaces/femmes/femmes031205.html

video:
Lucie et Raymond AUBRAC à Mont de Marsan (inauguration mémorial)

Lucie et Raymond AUBRAC se sont rendus à Mont de Marsan le 16 Octobre 2006 pour l'inauguration d'un mémorial aux enfants juifs raflés en Juillet-Aout 1942 dans les Landes et sauvagement assassinés à Auschwitz
http://video.google.com/videoplay?docid=7509265587015629728&sourceid=searchfeed

http://www.toutnancy.com/articles/aubrac/aubrac.rm (message de lucie aubrac sur ce qu'est être citoyen)



RIP
avatar
fitzouille
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 6905
Localisation : idf
Emploi : docteur es science au chômage (à vendre)
Loisirs : piscine taichi lecture
Date d'inscription : 31/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucie Aubrac, héroïne de la Résistance

Message par aude le Dim 18 Mar 2007, 22:28

juste pour info le telefilm repasse ce soir sur la 2 à 23h05
avatar
aude
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 2632
Age : 33
Localisation : rouen
Loisirs : musique,lecture,
Date d'inscription : 13/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucie Aubrac, héroïne de la Résistance

Message par ancolie_sous la pluie le Lun 19 Mar 2007, 09:53


Si je peux me permettre Fitzouille, l'intérêt des liens que tu proposes n'est pas égal: Clio est une revue d'histoire des femmes, du plus grand intérêt scientifique; rien à voir avec avec yanous, qui se présente comme un hebdomadaire francophone du handicap, et qui a interviewé Lucie Aubrac à ce titre! Quant à wikipedia, c'est sans doute pratique pour avoir des infos rapides, mais faut pas vouloir aller plus loin : pas de contrôle scientifique et aucune réflexion.


Dernière édition par le Dim 25 Mar 2007, 10:42, édité 1 fois
avatar
ancolie_sous la pluie
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1710
Localisation : into the open field
Date d'inscription : 30/10/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucie Aubrac, héroïne de la Résistance

Message par La-garance-voyageuse le Sam 24 Mar 2007, 14:32

L'affiche rouge


Vous n'avez réclamé ni la gloire ni les larmes
Ni l'orgue ni la prière aux agonisants
Onze ans déjà que cela passe vite onze ans
Vous vous étiez servis simplement de vos armes
La mort n'éblouit pas les yeux des Partisans

Vous aviez vos portraits sur les murs de nos villes
Noirs de barbe et de nuit hirsutes menaçants
L'affiche qui semblait une tache de sang
Parce qu'à prononcer vos noms sont difficiles
Y cherchait un effet de peur sur les passants

Nul ne semblait vous voir Français de préférence
Les gens allaient sans yeux pour vous le jour durant
Mais à l'heure du couvre-feu des doigts errants
Avaient écrit sous vos photos MORTS POUR LA FRANCE

Et les mornes matins en étaient différents
Tout avait la couleur uniforme du givre
A la fin février pour vos derniers moments
Et c'est alors que l'un de vous dit calmement
Bonheur à tous Bonheur à ceux qui vont survivre
Je meurs sans haine en moi pour le peuple allemand

Adieu la peine et le plaisir Adieu les roses
Adieu la vie adieu la lumière et le vent
Marie-toi sois heureuse et pense à moi souvent
Toi qui vas demeurer dans la beauté des choses
Quand tout sera fini plus tard en Erevan

Un grand soleil d'hiver éclaire la colline
Que la nature est belle et que le coeur me fend
La justice viendra sur nos pas triomphants
Ma Mélinée ô mon amour mon orpheline
Et je te dis de vivre et d'avoir un enfant


Ils étaient vingt et trois quand les fusils fleurirent
Vingt et trois qui donnaient leur coeur avant le temps
Vingt et trois étrangers et nos frères pourtant
Vingt et trois amoureux de vivre à en mourir
Vingt et trois qui criaient la France en s'abattant

Poème de Louis Aragon (1955), chanté par Léo Ferré

Tout ce qui est en italique est un extrait de la lettre de Manouchian à sa compagne

Le 21 février 1944, les murs de Paris se couvrent de grandes affiches rouges. Elles font état de l'exécution au mont Valérien de 23 "étrangers-terroristes" membres d'un groupe de FTP (francs-tireurs partisans).

Le chef de ce groupe de résistants s'appelle Missak (Michel) Manouchian. Il est né en Arménie 36 ans plus tôt et a été marqué par le génocide arménien.

Quand il arrive en France, en 1924, il apprend le métier de menuisier et adhère au syndicat communiste, la CGT. Au Parti communiste, il fait partie du groupe MOI (Main-d'Oeuvre Immigrée). Pendant l'occupation allemande, il rejoint un petit réseau de résistants communistes, les FTP-MOI (Francs-Tireurs et Partisans-Main-d'Oeuvre Immigrée).

avatar
La-garance-voyageuse
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 437
Date d'inscription : 29/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucie Aubrac, héroïne de la Résistance

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum