Sarkoprésident-la suite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sarkoprésident-la suite

Message par Nonette le Lun 07 Mai 2007, 09:59

Ne perdons pas de temps, puisque tout le monde est dégoûtée, énervée et pleine de désir de résistance, un topic pour poster les textes que vous allez pondre, que vous trouverez qui déconstruisent et dénonçent les discours et actions du troll de la république, et puis les rdv, les idées, les actions qui se tiennent, se tiendront dans votre ville, votre quartier, votre région etc.
Tout lien vers des sites plus généralistes sur le sujet est bienvenu et puis tout ce que vous voulez en fait.

Nonette
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1640
Age : 39
Date d'inscription : 13/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkoprésident-la suite

Message par Nonette le Lun 07 Mai 2007, 12:17

C'est parti.

Des liens que vous connaissez probablement, mais je vous recommande fortement d'y faire un saut de temps à autres, cela sera l'un des grands chantiers de Sarkozy la lutte contre les immigrés, les sans-papiers particulièrement et faut vraiment du monde sur le terrain, pour faire des pétitions, et dénoncer ce qui se passe :

RESF (Réseau Education Sans Frontières) pour le primaire et secondaire : www.educationsansfrontieres.org
RUSF (Réseau Université Sans Frontières) pour l'enseignement supérieur : http://rusf.org/

Et le GISTI (Groupe d'Informations et de Soutien aux Immigrés) qui ont beaucoup d'informations juridiques notamment : http://www.gisti.org/index.php
la CIMADE (qui a un important travail sur le terrain, elle est notamment habilitée à "entrer" dans les centres de rétention, et fournit également beaucoup d'informations) : http://www.cimade.org/

Le communiqué de RESF aujourd'hui avec une info pour les parisiennes et franciliennes avec un rassemblement mensuel qui tombe demain, à Belleville.

Texte du communiqué RESF après les élections présidentielles. On continue !

Adresse postale : C/o EDMP 8 Impasse Crozatier 75012 Paris -
educsansfrontieres@free.fr / www.educationsansfrontieres.org
Contact sur ce dossier : Richard Moyon 06 12 17 63 81
7 mai 2007
SARKOZY ELU, LE COMBAT CONTINUE
L’ex-ministre de l’Intérieur dont l’action à l’encontre des familles
sans papiers d’enfants scolarisés et de jeunes majeurs sans papiers
scolarisés lui avait valu le titre de ministre de la Chasse à l’enfant a été
élu ce soir 6 mai Président de la République. Le RESF en prend acte.
Pour autant, élu au terme d’une campagne largement empreinte d’une
démagogie rivalisant avec celle du Front national, M. Sarkozy ne saurait
considérer que son score lui vaut autorisation de pratiquer la chasse
sans frein aux familles sans papiers, aux enfants et aux jeunes majeurs.
La solidarité avec les familles et les jeunes majeurs sans papiers s’est
exprimée tout au long de la campagne (film des cinéastes, affaire de
l’école Rampal, affaire d’Aubervilliers, procès de Florimond Guimard,
retour de la famille Raba).
Les dizaines de milliers de familles et d’enfants déboutés de la
circulaire du 13 juin 2006, la dizaine de milliers de lycéens sans papiers
sont bien présents sur le territoire français, certes radiés de
l’existence légale mais considérés comme des élèves comme les autres par leurs
camarades, leurs enseignants, les parents d’élèves et bon nombre de
citoyens de ce pays. A l’évidence, la question devra être traitées par le
premier gouvernement de M. Sarkozy.
Les « solutions » suggérées par le candidat UMP (ces jeunes et ces
familles « n’ont pas vocation à rester en France » a-t-il répété au long de
sa campagne) sont inacceptables et inapplicables. On espère pouvoir les
mettre au compte de la démagogie à l’égard des électeurs du Front
national, car la mise en œuvre réelle de dizaines de milliers d’expulsions
de familles supposerait des moyens indignes d’un gouvernement
démocratique.
Quoi qu’il en soit, même si le nouveau président de la République était
tenté de tirer argument de la majorité qui s’est rassemblée sur son nom
pour essayer de faire appliquer des mesures que le sens de l’humanité
et les droits de l’Homme et de l’Enfant réprouvent, le RESF appellerait
à s’y opposer, fermement. Les valeurs de celles et ceux qui défendent
les familles et les jeunes sans papiers méritent d’être défendues, quand
bien même elles seraient condamnées par des lois de circonstance et
perçues comme minoritaires.
Le RESF appelle à la poursuite de toutes les actions entreprises pour
empêcher l’expulsion des familles et des jeunes sans papiers scolarisés.
Il demande la régularisation de toutes ces familles et de ces jeunes
gens. Il s’élève contre les poursuites engagées contre un certain nombre
de militants rendus coupables du délit de solidarité. Il demande en
particulier que soient abandonnées les poursuites engagées contre François
Auguste, vice-président du Conseil régional Rhône-Alpes qui sera jugé
demain 7 mai pour avoir pris la parole dans un avion qui transportait
une famille en cours d’expulsion. 12h devant le tribunal de Lyon 67 rue
Servient, 69003


ANNEXE.
PROJET D’APPEL AU RASSEMBLEMENT DE BELLEVILLE.
Un texte qui dit bien comment, par quel bout, nous voyons les choses.

Aujourd'hui comme hier, aux côtés des familles

NOUS SOMMES LA !

Dans nos quartiers, depuis deux ans, la solidarité avec les familles
sans-papiers s'est organisée. Elle a marqué des points en permettant la
régularisation de plusieurs familles, même si malheureusement d'autres
n'ont pas eu satisfaction. Les signatures de pétition et les
rassemblements, les grèves d'enseignants, le dépôt collectif des dossiers ont
permis d'avancer. De nombreux parents enfermés dans des commissariats ou
emmenés en centres de rétention ont été rendus à leurs enfants parce que
nous avons été systématiquement présents et nombreux devant les locaux
de la police et de la justice. Les rafles policières ont pu parfois
être empêchées, souvent gênées; "l'affaire de l'école Rampal" a permis
de faire connaître à tout le pays cette inhumanité qui consiste à
casser une famille "au nom de la loi" mais aussi notre capacité de
résistance. Bref nos actions, intenses et variées, menées avec la même énergie
que celle que nous employons pour élever nos enfants, aider nos amis,
faire de belles choses, ont pu mettre un frein à l'injustice qui
frappe nos voisins.

Cette lutte a marqué des points, il faut la poursuivre. Il est toujours
nécessaire de montrer que nos voisins étrangers sont simplement nos
voisins (par exemple, dans les écoles, des parents comme les autres, ni
plus ni moins) et qu'il n'y a aucune raison humaine d'en faire des boucs
émissaires et de les tracasser. Non, il n'y a pas de "problème" de
l'immigration, surtout dans un pays qui accueille des immigrants de façon
continue depuis plus d'un siècle. Il y a des problèmes bien réels, dans
le monde et ici, de pauvreté, de manque de droits, d'inégalités. C’est
pour les cacher qu’on invente ce "problème de l'immigration"; et l'Etat
déploie pour ce faire des efforts considérables, en propagande, en
moyens policiers. Le résultat est de créer de la peur et de la haine, et,
pour ceux qui ne demandent qu'à vivre en paix là où c'est possible, de
la souffrance.

Alors nous continuons notre combat solidaire. On nous répète que "la
France ne peut pas accueillir toute la misère du monde" ? Nous, dans
notre Belleville, nous accueillons toute la diversité du monde et nous en
sommes fiers.
Nos écoles sont là pour l'enseigner, et pour l'affirmer sur leurs murs
avec les couleurs de leurs banderoles.

Ce soir, comme chaque deuxième mardi du mois, nos voix sont là pour le
crier. Inlassablement, comme les mères de la Place de Mai qui en
Argentine, en pleine dictature, ont réclamé justice pour leurs enfants - et
tous les autres.
Nous réclamons justice pour les familles - et tous les autres
sans-papiers. Aujourd'hui, demain.


Nonette
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1640
Age : 39
Date d'inscription : 13/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkoprésident-la suite

Message par parigi le Lun 07 Mai 2007, 12:38

Nous avons crée cet espace de parole et se solidarité car nous avons choisi notre camp. Celui ou celle qui traverse un accident de parcours, tel le chômage, la perte d'un logement, le risque d'expulsion du territoire, l'isolement social et affectif, la plupart du temps orchestré par un système devenu sourd, se retrouve "jeté" au bord du chemin.Quelles que soient notre situation, nos détresses, nos manques, nous avons tout à apprendre les un des autres, simplement par ce qu'il y à des potentalités inouïes chez chacun d'entre nous malgré les obstacles que nous avons traversés.
Nous ouvrons ce lieu, espace terrain de l'aventure humaine et de rencontre destiné aux accidentés de la vie, lieu de témoignage, espace de solidarité, terrain de recherche de sens... à l'attention de tous les SANS... Chaîne de solidarité par excellence, trait d'union autour des valeurs humaine Envoyer un message : lesSANS@yahoogroupes.fr

http://fr.groups.yahoo.com/group/lesSANS/
avatar
parigi
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 55
Age : 46
Localisation : ben à Parigi...
Emploi : noyée dans l'actualité
Loisirs : pom-pom girl ou tricot...
Date d'inscription : 04/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkoprésident-la suite

Message par kaskarot le Lun 07 Mai 2007, 16:25

LA « DEMOCRATIE » CONTRE LA DEMOCRATIE
Matière à réflexion
lundi 7 mai 2007 par Patrick MIGNARD
Pour instaurer un système autoritaire/dictatorial on n’a pas forcément besoin de la violence.
On sait depuis le milieu du siècle précédent que le processus dit démocratique peut mettre à mort, par sa propre logique,… la démocratie. S’il est certainement moins spectaculaire que le recours à la violence physique, il n’en est pas moins plus redoutablement dangereux… et les conséquences n’ont rien à envier en gravité, au coup d’état militaire.
L’incompétence, quand ce ne sont pas la bêtise, la bassesse et la trahison des « hommes et femmes de progrès »( ?) sont généralement à l’origine de ces catastrophes (faut-il donner des exemples, des dates et des noms ?).
LA « REVOLUTION » NEO CONSERVATRICE EN MARCHE
L’incompétence historique, légendaire, de ce qu’il est convenu d’appeler la Gauche… au sens le plus large du terme nous a désormais plongé dans une situation catastrophique. Ce sont ces pseudo théoriciens et autres « penseurs » politiques de pacotilles… en fait parfait bureaucrates, ou idéologues de Cour, qui nous ont conduit là où nous sommes aujourd’hui.
Car, comment expliquer qu’un réactionnaire comme le nouvel élu, démagogue parfait, issu d’un système d’escrocs, et de profiteurs, lié aux milieux financiers, porteur d’un bilan politique catastrophique puisse avoir un électorat aussi fourni et en particulier parmi les plus déshérités ?
De deux choses l’une :
• ou bien le peuple est complètement débile… mais alors soyons cohérent… et ne parlons plus de démocratie….
• ou bien tout est fait, avec la complicité de toute la classe politique pour enfermer ce peuple, dont on se méfie, mais dont on a besoin pour assurer sa légitimité, le débiliter, l’infantiliser, le rendre dépendant des experts et autres pseudo leaders politiques et économiques, le manipuler avec les médias et le formater aux exigences d’un système parfaitement contradictoire avec ses intérêts et ses aspirations.
Pour ma part je fais le choix de la deuxième solution… et je ne suis pas certain, qu’à droite comme à gauche on ne se situe pas, sans le dire évidemment, dans la première.
Désormais les choses sont claires… aux yeux de la majorité – légale – du peuple, ce sont les « solutions » conservatrices et réactionnaires qui l’emportent.
Nous vivons aujourd’hui la faillite d’un processus qui nous a maintenu pendant plusieurs décennies dans l’immobilisme. Il n’y a plus aucune perspective dans la manière dont les politiciens envisagent l’action politique. Pourquoi ?
Tant qu’ils ont pu s’acheter la paix sociale, ils l’ont fait… mais aujourd’hui avec la mondialisation, ce n’est plus possible. Les masques tombent : la Gauche est impuissante à habiller d’une couche de social la gestion du système, la Droite joue parfaitement son rôle de faire fonctionner le système marchand quel qu’en soit le prix.
On a échappé à LE PEN en 2002, on n’a pas échappé à SARKOSY en 2007… et qu’a-t-on fait concrètement, socialement, sérieusement, entre 2002 et 2007 ? Rien.
La « révolution » néo conservatrice est désormais sur les rails… et ce n’est pas la Gauche qui fera dérailler le convoi… au contraire, elle court à la prochaine gare pour essayer de monter dans la locomotive.
LA FAILLITE D’UNE CERTAINE CONCEPTION DU POLITIQUE
Tout ce cirque pseudo démocratique pour en arriver à la conclusion affligeante suivante : le pouvoir anti-populaire a une légitimité populaire.
Ah elle est belle et efficace la « démocratie » de nos théoriciens politiques de gauche ! Ils ont bonne mine les « donneurs de leçon » et stratèges qui siègent dans les palais dorés de la République (faut-il donner des noms ?)….
Et que vont-ils maintenant raconter aux jeunes des banlieues qu’ils ont manipulés, qu’ils ont harcelés pendant des semaines pour qu’ils s’inscrivent sur les listes électorales ? Qu’il faut être patient ? Qu’il faut aller voter pour les mêmes aux législatives ? Qu’il faut attendre cinq ans ?...
Non seulement ils nous ont conduit dans la « merde » - avec plus ou moins notre consentement il est vrai -, mais il vont encore nous y enfoncer… Comment ? Mais c’est très simple
Ce sont des individus, incapables de voir au-delà des prochaines échéances électorales… J’exagère ? D’après vous quelles sont les prochaines perspectives politiques, dès aujourd’hui, et qui vont mobiliser tous les appareils de la Gauche ? Mais bien sûr les prochaines élections législatives ou chacune des organisations va essayer de s’imposer, tirer la couverture à soi, de nous faire croire que ce n’est que « partie remise », qu’il est important de….etc… Et la plupart des militants naïfs vont une fois encore marcher…que dis-je ?... courir !
Le processus électoral, qui isole les individus, les façonne, les conditionne, les flatte, leur fait peur ou les font rêver… est une escroquerie… et la démocratie n’a rien à voir avec ça. Ce fameux « civisme » de participation dont se gargarisent les médias et à peu près toutes les organisations politiques n’est que l’instrument et l’expression d’un abêtissement généralisé de la société civile… une mise en condition pour justifier une légitimité de pacotille fondée sur la manipulation et le conditionnement.
UN IMPERATIF SOCIAL/POLITIQUE CATEGORIQUE
Nous sommes aujourd’hui dans une impasse politique.
Le changement radical de stratégie politique est un impératif au risque d’une stagnation mortifère. Cet impératif sera un véritable arrachement, un bouleversement dans nos habitudes de penser le/la politique.
Les organisations politiques existantes le peuvent-elles ? Probablement pas. PS et PC moribond sont totalement dépassés, sclérosés, rongés par la soif de pouvoir, la bureaucratie et l’étroitesse d’esprit, …
Les organisations d’extrême gauche sont en voie d’ « électoralisation », prises par la logique politico médiatique ambiante et croyant s’en détacher en tenant un discours radical (voir LO et la LCR)… il suffit de voir comment elles vont mobiliser leurs forces exsangues pour les prochaines élections.
Reste la nébuleuse alternative / altermondialiste. Composée d’éléments critiques, elle subit tout de même, à la fois l’ambiance générale électoraliste, ce qui l’amène à faire n’importe quoi (voir les élections présidentielles), et à dire n’importe quoi avec des slogans plus publicitaires que politiques du genre « Un autre monde est en marche »( ?) … quel monde ? comment ? avec qui ? où ?...
Elle est aussi minée par les organisations politiques traditionnelles qui l’utilisent comme vivier militant et assèche ses initiatives originales. L’expérience a montré que toute tentative de convergence stratégique avec les organisations n’aboutit qu’à l’impuissance et l’échec, et conduit inéluctablement sur le terrain électoral que l’on sait stérile. Or, il est cette fois manifestement démontré qu’à ne tenir qu’un discours, aussi progressiste soit-il,… ne sert pas à grand-chose… une autre dimension est à explorer et à investir.
C’est donc sur un autre terrain qu’il faut aujourd’hui poser la question stratégique… terrain sur lequel n’intervient aucune organisation… sinon pour s’en servir uniquement de faire valoir, le terrain de l’alternative sociale et politique.
C’est dans ce nouveau champ que doit se construire la véritable démocratie, le monde nouveau, par une pratique alternative qui a la fois fondera une véritable autonomie et autodétermination du citoyen par rapport à un système qui l’oppresse et jettera les bases de rapports sociaux nouveaux. On est alors loin des grenouillages et artifices des élections.
Dans ce domaine tout est à faire, quoique des bases ont déjà été posées, dans le débat et la réflexion économique et sociale depuis le 19e siècle, mais aussi et surtout au travers des structures alternatives qui, plus ou moins empiriquement se sont installées dans le paysage social et économique. Ce sont ces structures qu’il faut développer, étendre, fédérer, intégrer dans une stratégie de critique, de contestation et de dépassement du système marchand. Ce sont ces structures et leur développement qui doivent porter les espoirs pour demain…
Le pouvoir néo conservateur va désormais tout verrouiller : les médias, les institutions. Il va limiter nos marges de manœuvre et d’action par la loi et la répression. S’affronter directement à lui est suicidaire, marcher sagement dans les limites qu’il nous autorise c’est capituler.
Nous n’avons désormais plus le choix. Laissons aux « Sisyphe » de l’action politique le soin et la tâche de rouler indéfiniment la roche de leurs espoirs toujours déçus sur la pente abrupte du parcours du combattant imposé par le système.
Investissons de nouveaux espaces de pratique et de liberté.
Inventons un autre rapport au politique.
Patrick MIGNARD
http://www.altermonde-levillage.com/spip.php?article10315

kaskarot
Lez'er moi entrer !
Lez'er moi entrer !

Nombre de messages : 9
Age : 73
Localisation : pays basque
Emploi : permanente dans une association à caractére social
Loisirs : jardin, lecture, cinéma, photo, musculation, randonnées, vélo etc
Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le mythe du super-héros

Message par Archiane le Jeu 10 Mai 2007, 15:16

Version super-production américaine de la prise d'otages de Neuilly : (source dailymotion.com)
http://6.upload.dailymotion.com/rated/VotezSarko/video/x1lyab_nicolas-sarkozy-hb-otages/1

Séquence FR3:(source dailymotion.com)
http://www.dailymotion.com/video/x1tber_sarkozy-human-bomb
Sarkozy reste à l'entrée de la salle de classe, ainsi que des policiers et civils tout aussi "exposés" que Sarkozy et pas plus fébriles que ça.
"Donnez-moi le petit noir".

La version du raid: (source site du raid)
http://raid.admin.free.fr/neuilly.htm
avatar
Archiane
Lez'er moi entrer !
Lez'er moi entrer !

Nombre de messages : 13
Age : 55
Localisation : Var
Emploi : Informaticienne
Loisirs : Escalade, alpinisme, course à pieds, vélo
Date d'inscription : 01/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkoprésident-la suite

Message par Christina le Ven 11 Mai 2007, 17:01

voici une petite vidéo filmée en caméra cachée par une chaine tv du web a place bauveau en février dernier. Il montre qu'il est beaucoup plus a l'aise pour parler que devant une caméra.

http://www.dailymotion.com/relevance/search/sarkozy%2Bhomo/video/x1qpfc_sarkozy-par-luimeme

A un moment il parle de "l'homosexuelle" voilas la vidéo de la discussion sur TF1 pour ceux qui n'aurait pas vu l'émission.
http://www.dailymotion.com/relevance/search/sarkozy%2Bhomo/video/x156m6_sarkozy-et-les-questions-gays
avatar
Christina
Lez'arde sur le forum
Lez'arde sur le forum

Nombre de messages : 785
Age : 31
Localisation : Aix en provence
Emploi : Commerciale au chomage
Loisirs : Musique, Sport, Ciné, Lecture.
Date d'inscription : 05/05/2007

http://christina.skwat.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkoprésident-la suite

Message par parigi le Sam 12 Mai 2007, 12:01

Et ce canular que j'ai reçu, qui ne sera peut-être plus un canular dans quelques jours, dans le genre humour "bleu"...
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/medias/multimedia/20070511.OBS6794/un_site_de_delationsur_internet.html
avatar
parigi
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 55
Age : 46
Localisation : ben à Parigi...
Emploi : noyée dans l'actualité
Loisirs : pom-pom girl ou tricot...
Date d'inscription : 04/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkoprésident-la suite

Message par Christina le Dim 13 Mai 2007, 20:11

je trouve ce canular excellent Laughing
avatar
Christina
Lez'arde sur le forum
Lez'arde sur le forum

Nombre de messages : 785
Age : 31
Localisation : Aix en provence
Emploi : Commerciale au chomage
Loisirs : Musique, Sport, Ciné, Lecture.
Date d'inscription : 05/05/2007

http://christina.skwat.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkoprésident-la suite

Message par Taz91 le Jeu 24 Mai 2007, 12:29

Effrayant...

PARIS (Reuters) - Les relations du président Nicolas Sarkozy avec les médias inquiètent syndicats, partis politiques de gauche et ONG, dont certains dénoncent des "pratiques berlusconiennes" qui menacent la liberté de la presse.

Laurent Solly, ancien directeur adjoint de la campagne du chef de l'Etat, a rejoint mercredi le groupe Bouygues et sera nommé "en temps voulu" à la direction générale de TF1, la première chaîne de télévision française avec une part d'audience de 31,6% en 2006.

Cette nomination intervient après l'arrivée à l'Elysée et à Matignon de deux journalistes, l'une venant du Point et l'autre du Figaro.

La CGT a dénoncé "le cynisme absolu" de Nicolas Sarkozy et déploré une "démarche scandaleuse quelques jours seulement après son élection. "Le geste est culotté et violent", a dit à Reuters Jean-François Pujol, secrétaire général adjoint de la CGT-Culture qui dit craindre "pour la démocratie".

De son côté, la CFDT de la Communication et de la Culture a parlé d'"une nouvelle ère étouffante" pour l'information. Son secrétaire général adjoint Philippe Debruyne prévient qu'"il ne faudra pas se laisser faire".

"L'affaire Solly est particulière, caricaturale et exacerbée", a-t-il dit à Reuters, dénonçant "toutes ces amitiés qui se font désormais d'une manière totalement décomplexée et au grand jour". "Tout est permis, il n'y a plus à se cacher".

Le Syndicat national des journalistes a jugé la nomination à TF1 de Laurent Solly "extrêmement choquante car elle va mettre un peu plus à mal le lien de confiance entre les citoyens et cette chaîne de télévision".

"On peut craindre que cette nomination ne soit pas la dernière du genre", ajoute-t-il dans un communiqué.

RSF APPELE LES JOURNALISTES A LA VIGILANCE

Robert Ménard, président de Reporters sans Frontières (RSF) a appelé les journalistes à "la vigilance" et à "résister aux pressions".

Nicolas Sarkozy "n'est pas le premier politique à être interventionniste. Ils le sont en général beaucoup. Mais lui, il l'est de façon plus ouverte, plus évidente", a-t-il dit à Reuters.

"Les pressions (..) il y en a toujours eu, mais Nicolas Sarkozy en exerce manifestement plus que d'autres. A nous de résister!", a dit le président de RSF.

Il a insisté sur ses "liens tellement proches avec un certain nombre de médias", citant Arnaud Lagardère, président du groupe du même nom.

Premier éditeur de magazines au monde avec notamment Paris Match et Elle, le groupe contrôle également la radio Europe 1.

Ami proche du chef de l'Etat, Arnaud Lagardère l'avait présenté, lors d'un séminaire des cadres du groupe Hachette à Deauville en avril 2005, comme "un frère".

Le constructeur Martin Bouygues, P-DG du groupe Bouygues, qui possède 42,9% de TF1 a été l'un des témoins de mariage de Nicolas et Cécilia Sarkozy. Il est le parrain de leur fils Louis.

L'autre témoin de mariage est Bernard Arnault, président du numéro un mondial du luxe LVMH et propriétaire du quotidien économique La Tribune.

Mercredi, le premier secrétaire du Parti socialiste François Hollande a dénoncé une "relation consanguine" avec certains groupes de presse, stigmatisant lui-aussi le groupe Lagardère.

La veille, son parti avait déploré une "collusion complètement indécente" et "un mélange des genres".

Pour la Ligue communiste révolutionnaire c'est "un danger" pour la démocratie. Dans un communiqué, la LCR condamne des "pratiques berlusconiennes qui mettent en danger la liberté de la presse et l'indépendance des médias".
avatar
Taz91
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 12104
Age : 32
Localisation : 92
Date d'inscription : 05/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkoprésident-la suite

Message par Nonette le Jeu 24 Mai 2007, 12:34

On vous a dit la droite décomplexée, la gauche décomplexée, tout le monde se décomplexe. C'est la fête. En fait les complexes c'est quelque chose comme des principes peut-être.

Nonette
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1640
Age : 39
Date d'inscription : 13/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkoprésident-la suite

Message par Christina le Jeu 24 Mai 2007, 14:01

on peut ajouter a la liste des journalistes.

Jean-Marc Benamou de nice matin en tant que conseiller de presse.
Le fils de J-C Dassier qui est PDG de LCI, s'occupe du site officiel du nainbus.
Etienne Mougeotte pourrait devenir son conseiller officieux.

Parmis ses amis on retrouvent aussi Serge Dassault propriétaire notament des journaux Le Figaro et L'Express, Alain Minc président du conseil de surveillance du Monde.
avatar
Christina
Lez'arde sur le forum
Lez'arde sur le forum

Nombre de messages : 785
Age : 31
Localisation : Aix en provence
Emploi : Commerciale au chomage
Loisirs : Musique, Sport, Ciné, Lecture.
Date d'inscription : 05/05/2007

http://christina.skwat.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkoprésident-la suite

Message par Invité le Sam 02 Juin 2007, 07:40

Un généticien à l'Elysée, pour quoi faire?


La liste, très courte, des conseillers de notre nouveau président de la République comporte un nom qui mériterait quelques explications: celui du généticien Arnold Munnich. A l'Elysée, on se refuse à tout commentaire "tant que son rôle n'aura pas été précisé au Journal officiel". Sa nomination en tant que "conseiller de la présidence de la République" a pourtant été publiée au JO le 17 mai.

L’homme est professeur à l’université René-Descartes, membre de l’Académie des sciences et dirige l’unité Inserm “Handicaps génétiques de l’enfant” à l’hôpital Necker-Enfants malades. Son équipe a découvert une vingtaine de gènes responsables de maladies héréditaires graves et incurables : achondroplasie (nanisme), amyotrophie spinale infantile (neuromusculaire), maladie de Hirschprung (intestin), maladie de Stargardt (rétine)...

Chacun garde en mémoire les propos controversé de Nicolas Sarkozy sur le rôle de la génétique dans les comportements humains. Notamment cette phrase terrible, lâchée lors d’un entretien avec le philosophe Michel Onfray, par le candidat : "J’inclinerais, pour ma part, à penser qu’on naît pédophile..." Son entourage tenta de noyer le poisson en justifiant le propos par la volonté du futur président de "lancer le débat".

Rien, dans les propos passés d'Arnold Munnich, n'a de quoi choquer. Ni cette conférence, ni même ses réponses au cours de cette émission du 11 avril 2007 sur LCI, postérieure à la révélation des propos du candidat Sarkozy sur le caractère héréditaire de la pédophilie et du suicide.

Mais sa nomination est, en soi, un message qui mérite discussion : pour la première fois de son histoire, la présidence de la République enrôle un conseiller en génétique, alors qu'elle se passe fort bien de conseil officiel pour l'informatique ou la climatologie.


http://www.rue89.com/2007/05/31/un-geneticien-a-lelysee

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkoprésident-la suite

Message par tiijan le Mar 26 Juin 2007, 12:51

pas super sérieux, mais quand même...

http://video.google.com/videoplay?docid=-3516251242846561230&total=100&start=0&num=10&so=0&type=t100_fra&plindex=2
avatar
tiijan
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 11582
Age : 46
Localisation : à la presque-ville du fromage
Emploi : avec des mini martiens
Loisirs : cherche à dominer le mooonde
Date d'inscription : 30/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkoprésident-la suite

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum