Revue de presse

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Xenia le Dim 06 Juin 2010, 07:27

Y aura-t-il deux gay prides à Marseille cette année? Les dessous d’une querelle

Le 2 mai dernier, la rédaction de Yagg recevait un communiqué de presse de l’association LGBT Fiertés de Provence annonçant la prochaine Marche des fiertés de Marseille pour le 3 juillet prochain. Cinq jours plus tard, nous recevions un autre communiqué émanant d’une autre association LGBT locale, Tous&Go, annonçant à son tour la prochaine Marche "officielle" pour le 10 juillet prochain. Une situation surprenante qui est en réalité le résultat d’un contexte complexe et tendu dans la cité phocéenne. Décryptage.

UN CONTEXTE PARTICULIER
Impossible de comprendre ce qui est en train de se dérouler à Marseille sans examiner la situation de ces dernières années et les chamboulements de ces derniers mois. C’était, depuis toujours, la Lesbian and Gay Pride Marseille (LGP Marseille) qui s’occupait de la Marche annuelle. De l’avis de tous, la situation n’était pas idéale: mauvaise gestion, absence totale de transparence, problèmes financiers et juridiques, etc. Il fallait que la situation change. De plus, le 11 avril dernier, la Coordination Interpride France (CIF) lui supprimait sa qualité d’adhérent ainsi que le droit d’utiliser les marques Lesbian & Gay Pride, GayPride et Pride.

De cette situation sont nées en janvier dernier deux nouvelles associations, toutes deux décidées à reprendre le flambeau de la vie associative, militante et culturelle de Marseille. D’un coté Marseille Pride, qui est depuis devenue le collectif Fiertés de Provence après avoir été rappelé à l’ordre sur l’usage de la marque Pride par la CIF. Et d’un autre coté, l’association Tous&Go.

La première a été créée par plusieurs membres de l’ancienne LGP Marseille, dont Sébastien Gony, qui la dirige aujourd’hui. Ce jeune homme de 23 ans, déjà très engagé dans la vie LGBT de Marseille depuis plusieurs années, avait obtenu le poste de président pendant les derniers mois d’existence de la LGP Marseille (d’octobre 2009 à janvier 2010). À l’effondrement de celle-ci, il aurait décidé de monter sa propre association.

La seconde est dirigée par Christophe Lopez, entrepreneur ambitieux, engagé en politique, ancien vice-président du Sneg et directeur de deux établissements gays à Marseille, le Trash et le XY. Il s’était engagé dans la campagne des municipales de 2008 aux cotés de Jean-Noël Guerini (président du conseil général des Bouches-du-Rhône), et il est aujourd’hui conseiller à la communauté urbaine de Marseille.

UNE "COMÉDIE POLICIÈRE"?
Problème, les deux associations marseillaises ne s’accordent pas sur l’organisation des événements LGBT, chacune accusant l’autre de vouloir tirer la couverture à soi. Et la guerre dure depuis le mois de janvier…

Ainsi, le 2 mai dernier, le communiqué de Fiertés de Provence annonçant leur Marche du 3 juillet commençait par la phrase suivante: "Le collectif Fiertés de Provence n’entend pas rentrer dans le jeu de ceux qui voudraient que Marseille ressemble à une comédie policière". Le ton était donné.

Pourtant, un mois plus tôt, dans un courrier, la CIF sommait les deux associations de s’entendre sur la tenue d’une réunion pour organiser conjointement la Marche des fiertés. Tous&Go avait alors pris l’initiative de la rencontre qui s’est tenue le 3 mai. Une réunion à laquelle le président de Tous&Go dit avoir convié le tout Marseille (associations, commerçants, etc.) et avoir élu démocratiquement la "team organisatrice" de la Marche, comme l’a confirmé à Yagg Christophe Lopez. Quatre personnes ont été désignées. Pour Fiertés de Provence, qui était présente, mais qui n’était pas d’accord avec la tenue de cette réunion, ni avec la façon dont Tous&Go a pris les choses en main, ce vote est nul.

En résumé, Tous&Go reproche à Fiertés de Provence d’avoir organisé sa Marche sans avoir consulté personne, ni la CIF, ni les autres associations, la veille de la réunion du 3 mai. Et Fiertés de Provence reproche à Tous&Go d’avoir organisé la réunion et un vote pour élire les organisateurs d’une seconde marche.

DEUX GAY PRIDES OU UN ACCORD?
Au final, la CIF a débattu et a tranché: c’est le projet Tous&Go qui a été retenu. En effet, vendredi dernier, celle-ci a adressé un courrier informant Tous&Go qu’elle acceptait son adhésion, qui devra être ratifiée par sa prochaine assemblée générale. Elle a également accordé à l’association le droit d’utiliser les marques Lesbian & Gay Pride, GayPride et Pride. Une décision que déplore Fiertés de Provence. Pour Sébastien Gony, son président, interrogé par Yagg, ce ne serait que le résultat d’une proximité entre les dirigeants de Tous&Go et ceux de la CIF. Néanmoins, avec cette adhésion, la Coordination Interpride France reconnaît l’association comme officiellement organisatrice de la Lesbian & Gay Pride de Marseille, le 10 juillet prochain.

Des questions demeurent: que va t-il se passer maintenant? Y aura-t-il deux gay prides cette année à Marseille? Fiertés de Provence va t-elle choisir de maintenir sa marche, malgré cette décision de la CIF? Pour l’instant, l’association n’a pas tranché et dit "attendre d’en discuter avec ses adhérents". Selon Fiertés de Provence, le fait que la CIF ne soutienne que l’un des deux événements ne signifie pas que l’autre ne peut pas avoir lieu aussi, il suffit que la préfecture donne son accord.

Après des années de non-transparence, nous voilà désormais dans le grand déballage. Si les tensions se calment, elles pourraient même permettre un grand renouveau à Marseille…

Audrey Banegas


http://www.mediapart.fr/club/edition/rainbow-warriors/article/110510/y-aura-t-il-deux-gay-prides-marseille-cette-annee-les-d
avatar
Xenia
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 10281
Date d'inscription : 07/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Topaze le Mer 09 Juin 2010, 17:34

Victoire totale pour une lesbienne agressée à Metz
avatar
Topaze
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 3215
Localisation : Capitale ou pas, telle est la question, à 1H près
Emploi : Faire des traits
Loisirs : Travailler des courbes
Date d'inscription : 09/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Invité le Jeu 10 Juin 2010, 12:31

Xenia a écrit:
Spoiler:
Y aura-t-il deux gay prides à Marseille cette année? Les dessous d’une querelle

Le 2 mai dernier, la rédaction de Yagg recevait un communiqué de presse de l’association LGBT Fiertés de Provence annonçant la prochaine Marche des fiertés de Marseille pour le 3 juillet prochain. Cinq jours plus tard, nous recevions un autre communiqué émanant d’une autre association LGBT locale, Tous&Go, annonçant à son tour la prochaine Marche "officielle" pour le 10 juillet prochain. Une situation surprenante qui est en réalité le résultat d’un contexte complexe et tendu dans la cité phocéenne. Décryptage.

UN CONTEXTE PARTICULIER
Impossible de comprendre ce qui est en train de se dérouler à Marseille sans examiner la situation de ces dernières années et les chamboulements de ces derniers mois. C’était, depuis toujours, la Lesbian and Gay Pride Marseille (LGP Marseille) qui s’occupait de la Marche annuelle. De l’avis de tous, la situation n’était pas idéale: mauvaise gestion, absence totale de transparence, problèmes financiers et juridiques, etc. Il fallait que la situation change. De plus, le 11 avril dernier, la Coordination Interpride France (CIF) lui supprimait sa qualité d’adhérent ainsi que le droit d’utiliser les marques Lesbian & Gay Pride, GayPride et Pride.

De cette situation sont nées en janvier dernier deux nouvelles associations, toutes deux décidées à reprendre le flambeau de la vie associative, militante et culturelle de Marseille. D’un coté Marseille Pride, qui est depuis devenue le collectif Fiertés de Provence après avoir été rappelé à l’ordre sur l’usage de la marque Pride par la CIF. Et d’un autre coté, l’association Tous&Go.

La première a été créée par plusieurs membres de l’ancienne LGP Marseille, dont Sébastien Gony, qui la dirige aujourd’hui. Ce jeune homme de 23 ans, déjà très engagé dans la vie LGBT de Marseille depuis plusieurs années, avait obtenu le poste de président pendant les derniers mois d’existence de la LGP Marseille (d’octobre 2009 à janvier 2010). À l’effondrement de celle-ci, il aurait décidé de monter sa propre association.

La seconde est dirigée par Christophe Lopez, entrepreneur ambitieux, engagé en politique, ancien vice-président du Sneg et directeur de deux établissements gays à Marseille, le Trash et le XY. Il s’était engagé dans la campagne des municipales de 2008 aux cotés de Jean-Noël Guerini (président du conseil général des Bouches-du-Rhône), et il est aujourd’hui conseiller à la communauté urbaine de Marseille.

UNE "COMÉDIE POLICIÈRE"?
Problème, les deux associations marseillaises ne s’accordent pas sur l’organisation des événements LGBT, chacune accusant l’autre de vouloir tirer la couverture à soi. Et la guerre dure depuis le mois de janvier…

Ainsi, le 2 mai dernier, le communiqué de Fiertés de Provence annonçant leur Marche du 3 juillet commençait par la phrase suivante: "Le collectif Fiertés de Provence n’entend pas rentrer dans le jeu de ceux qui voudraient que Marseille ressemble à une comédie policière". Le ton était donné.

Pourtant, un mois plus tôt, dans un courrier, la CIF sommait les deux associations de s’entendre sur la tenue d’une réunion pour organiser conjointement la Marche des fiertés. Tous&Go avait alors pris l’initiative de la rencontre qui s’est tenue le 3 mai. Une réunion à laquelle le président de Tous&Go dit avoir convié le tout Marseille (associations, commerçants, etc.) et avoir élu démocratiquement la "team organisatrice" de la Marche, comme l’a confirmé à Yagg Christophe Lopez. Quatre personnes ont été désignées. Pour Fiertés de Provence, qui était présente, mais qui n’était pas d’accord avec la tenue de cette réunion, ni avec la façon dont Tous&Go a pris les choses en main, ce vote est nul.

En résumé, Tous&Go reproche à Fiertés de Provence d’avoir organisé sa Marche sans avoir consulté personne, ni la CIF, ni les autres associations, la veille de la réunion du 3 mai. Et Fiertés de Provence reproche à Tous&Go d’avoir organisé la réunion et un vote pour élire les organisateurs d’une seconde marche.

DEUX GAY PRIDES OU UN ACCORD?
Au final, la CIF a débattu et a tranché: c’est le projet Tous&Go qui a été retenu. En effet, vendredi dernier, celle-ci a adressé un courrier informant Tous&Go qu’elle acceptait son adhésion, qui devra être ratifiée par sa prochaine assemblée générale. Elle a également accordé à l’association le droit d’utiliser les marques Lesbian & Gay Pride, GayPride et Pride. Une décision que déplore Fiertés de Provence. Pour Sébastien Gony, son président, interrogé par Yagg, ce ne serait que le résultat d’une proximité entre les dirigeants de Tous&Go et ceux de la CIF. Néanmoins, avec cette adhésion, la Coordination Interpride France reconnaît l’association comme officiellement organisatrice de la Lesbian & Gay Pride de Marseille, le 10 juillet prochain.

Des questions demeurent: que va t-il se passer maintenant? Y aura-t-il deux gay prides cette année à Marseille? Fiertés de Provence va t-elle choisir de maintenir sa marche, malgré cette décision de la CIF? Pour l’instant, l’association n’a pas tranché et dit "attendre d’en discuter avec ses adhérents". Selon Fiertés de Provence, le fait que la CIF ne soutienne que l’un des deux événements ne signifie pas que l’autre ne peut pas avoir lieu aussi, il suffit que la préfecture donne son accord.

Après des années de non-transparence, nous voilà désormais dans le grand déballage. Si les tensions se calment, elles pourraient même permettre un grand renouveau à Marseille…

Audrey Banegas


http://www.mediapart.fr/club/edition/rainbow-warriors/article/110510/y-aura-t-il-deux-gay-prides-marseille-cette-annee-les-d
Oups !!! J'avais zappé que tu l'avais posté !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La France s'alarme des risques d'attentat

Message par Xenia le Mar 21 Sep 2010, 02:34

La France s'inquiète sérieusement des risques d'attentat. Le gouvernement, qui décortique les menaces d'Al Qaïda au Maghreb (Aqmi), s'est à nouveau alarmé d'un risque accru d'attaque depuis jeudi, sur la base d'un renseignement provenant d'Algérie.

Après les mises en garde de responsables français répétées depuis une semaine, les inquiétudes se font plus précises.

Une source proche du ministère de l'Intérieur fait état d'un renseignement venu d'Alger, selon lequel le mouvement terroriste islamiste «ferait peser une menace imminente d'attentat sur le territoire national».

Plan vigipirate au rouge. «La menace est réelle, notre vigilance est renforcée», a déclaré lundi le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux. Le plan Vigipirate reste activé au niveau rouge, dernier cran avant le niveau écarlate, déclenché en cas de risque d'attentat imminent.

Le risque d'un attentat s'est renforcé en France depuis jeudi, mais «pas spécifiquement» sur les transports, a souligné le ministère de l'Intérieur, parlant de «types d'objectifs indéfinis». Des sources syndicales à la RATP, la SNCF et Air France ont indiqué n'avoir noté aucun changement dans les dispositifs de sécurité, à l'exception de ceux des aéroports, où les «contrôles sont un peu plus poussés».

Deux réseaux dormants se réveillent. A croire certains spécialistes du terrorisme, deux réseaux jihadistes distincts, qui étaient dormants, repérés et disposaient de moyens financiers en France, se seraient récemment réveillés. Leur sursaut serait né avec l'arrivée sur le territoire national de plusieurs islamistes radicaux, sans doute revenus de la zone pakistano-afghane, selon une source policière.

Avec l'adoption le 14 septembre d'une loi interdisant le voile islamique intégral dans l'espace public, la participation française aux opérations en Afghanistan, l'attaque en juillet par un commando français d'une base d'Aqmi qui a fait sept morts parmi les jihadistes, les griefs d'Al Qaïda contre Paris ne manquent pas. Après le raid dans le Sahara qui a échoué à libérer l'otage Michel Germaneau, Aqmi avait juré vengeance. Cinq salariés français travaillant pour Areva et Vinci ont été enlevés au Niger.

Le parquet antiterroriste de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour «vérifier la crédibilité» d'un renseignement concernant une femme soupçonnée de vouloir mener un attentat kamikaze dans la capitale. De source proche du ministère de l'Intérieur, on indiquait que cette piste «n'est pas forcément l'élément le plus inquiétant».

Dalil Boubakeur sous protection rapprochée. Le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, fait l'objet depuis jeudi soir d'une protection rapprochée du Service de protection des hautes personnalités. Mais l'Intérieur s'empresse de minimiser cette mesure en affirmant qu'elle «n'est pas liée au renforcement de la menace, mais tout le monde se souvient que la série des attentats de 1995 a débuté avec l'assassinat de l'imam Sahraoui».

Le 11 juillet 1995, Abdelbaki Sahraoui, imam modéré de la mosquée de la rue Myrha (XVIIIe ardt) et porte-parole à Paris du Front islamique du Salut, avait été tué par balles en compagnie de son secrétaire particulier, par deux hommes jamais identifiés.

Fausse alerte à la bombe à la tour Eiffel. Après l'enlèvement au Niger de sept expatriés, dont cinq Français, et une fausse alerte à la bombe mardi soir à la tour Eiffel et dans le RER parisien, Brice Hortefeux avait déclaré dimanche que «la menace ne fait que se préciser, hélas !, ces derniers jours».

L'opposition, elle, veut savoir. L'ex numéro un du PS, François Hollande, réclame à Hortefeux une «rencontre» avec les responsables de partis pour discuter de la réalité de ces menaces terroristes. «Il faut qu'il y ait cet échange pour que la Nation tout entière prenne en compte la réalité d'une menace possible», a-t-il ajouté.

Il a proposé qu'«il y ait une rencontre entre le ministre de l'Intérieur, voire le Premier ministre, et les responsables de partis ou les présidents de groupe pour qu'il puisse y avoir un échange (sur les menaces terroristes) parce que la responsabilité est partagée».


Source: Le Parisien
avatar
Xenia
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 10281
Date d'inscription : 07/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Taz91 le Mar 21 Sep 2010, 13:38

Xenia a écrit:La France s'inquiète sérieusement des risques d'attentat. Le gouvernement, qui décortique les menaces d'Al Qaïda au Maghreb (Aqmi), s'est à nouveau alarmé d'un risque accru d'attaque depuis jeudi, sur la base d'un renseignement provenant d'Algérie.

Après les mises en garde de responsables français répétées depuis une semaine, les inquiétudes se font plus précises.

Une source proche du ministère de l'Intérieur fait état d'un renseignement venu d'Alger, selon lequel le mouvement terroriste islamiste «ferait peser une menace imminente d'attentat sur le territoire national».

Plan vigipirate au rouge. «La menace est réelle, notre vigilance est renforcée», a déclaré lundi le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux. Le plan Vigipirate reste activé au niveau rouge, dernier cran avant le niveau écarlate, déclenché en cas de risque d'attentat imminent.

Le risque d'un attentat s'est renforcé en France depuis jeudi, mais «pas spécifiquement» sur les transports, a souligné le ministère de l'Intérieur, parlant de «types d'objectifs indéfinis». Des sources syndicales à la RATP, la SNCF et Air France ont indiqué n'avoir noté aucun changement dans les dispositifs de sécurité, à l'exception de ceux des aéroports, où les «contrôles sont un peu plus poussés».

Deux réseaux dormants se réveillent. A croire certains spécialistes du terrorisme, deux réseaux jihadistes distincts, qui étaient dormants, repérés et disposaient de moyens financiers en France, se seraient récemment réveillés. Leur sursaut serait né avec l'arrivée sur le territoire national de plusieurs islamistes radicaux, sans doute revenus de la zone pakistano-afghane, selon une source policière.

Avec l'adoption le 14 septembre d'une loi interdisant le voile islamique intégral dans l'espace public, la participation française aux opérations en Afghanistan, l'attaque en juillet par un commando français d'une base d'Aqmi qui a fait sept morts parmi les jihadistes, les griefs d'Al Qaïda contre Paris ne manquent pas. Après le raid dans le Sahara qui a échoué à libérer l'otage Michel Germaneau, Aqmi avait juré vengeance. Cinq salariés français travaillant pour Areva et Vinci ont été enlevés au Niger.

Le parquet antiterroriste de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour «vérifier la crédibilité» d'un renseignement concernant une femme soupçonnée de vouloir mener un attentat kamikaze dans la capitale. De source proche du ministère de l'Intérieur, on indiquait que cette piste «n'est pas forcément l'élément le plus inquiétant».

Dalil Boubakeur sous protection rapprochée. Le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, fait l'objet depuis jeudi soir d'une protection rapprochée du Service de protection des hautes personnalités. Mais l'Intérieur s'empresse de minimiser cette mesure en affirmant qu'elle «n'est pas liée au renforcement de la menace, mais tout le monde se souvient que la série des attentats de 1995 a débuté avec l'assassinat de l'imam Sahraoui».

Le 11 juillet 1995, Abdelbaki Sahraoui, imam modéré de la mosquée de la rue Myrha (XVIIIe ardt) et porte-parole à Paris du Front islamique du Salut, avait été tué par balles en compagnie de son secrétaire particulier, par deux hommes jamais identifiés.

Fausse alerte à la bombe à la tour Eiffel. Après l'enlèvement au Niger de sept expatriés, dont cinq Français, et une fausse alerte à la bombe mardi soir à la tour Eiffel et dans le RER parisien, Brice Hortefeux avait déclaré dimanche que «la menace ne fait que se préciser, hélas !, ces derniers jours».

L'opposition, elle, veut savoir. L'ex numéro un du PS, François Hollande, réclame à Hortefeux une «rencontre» avec les responsables de partis pour discuter de la réalité de ces menaces terroristes. «Il faut qu'il y ait cet échange pour que la Nation tout entière prenne en compte la réalité d'une menace possible», a-t-il ajouté.

Il a proposé qu'«il y ait une rencontre entre le ministre de l'Intérieur, voire le Premier ministre, et les responsables de partis ou les présidents de groupe pour qu'il puisse y avoir un échange (sur les menaces terroristes) parce que la responsabilité est partagée».


Source: Le Parisien

Je trouve que ces menaces terroristes tombent un peu comme un cheveu sur la soupe... Un gouvernement empêtré dans l'affaire Woerth-Bettancourt, la réforme des retraites à laquelle la majorité des français est opposée, les récentes manifestations, l'expulsion des roms... ça me donne l'impression qu'on essaie de diriger l'attention des français vers autre chose pour faire oublier tous ces récents scandales... Je ne serais pas étonnée qu'on en arrive de nouveau à la stigmatisation des musulmans qui sont une cible facile (ça attirera un certain électorat de droite...). S'il y avait réellement une menace terroriste importante, pourquoi ne pas renforcer le plan vigipirate dans les transports ? Les derniers attentats en France ont touché les transports en commun et là, le Ministère de l'intérieur indique que les dispositifs de sécurité ne sont pas "spécialement renforcés" c'est étonnant quand on affirme en parallèle qu'une grande menace d'acte terroriste pèse sur la France.
avatar
Taz91
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 12104
Age : 32
Localisation : 92
Date d'inscription : 05/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Taz91 le Mar 21 Sep 2010, 16:47

Un autre article qui résume bien mon avis :

La médiatisation de la menace terroriste pose question

Depuis le 16 septembre, date de l'enlèvement des cinq ressortissants français salariés d'Areva résidant dans le nord du Niger, il ne passe pas une journée, sans que le ministre de l'intérieur, Brice Hortefeux, n'évoque les risques d'attentat qui pèseraient sur la France. "La menace est réelle, notre vigilance est renforcée", a ainsi insisté M. Hortefeux lundi 20 septembre, alors qu'il l'avait déjà affirmé le 17 septembre lors d'une visite impromptue aux policiers chargés de la surveillance de la tour Eiffel et répété le lendemain lors d'une cérémonie aux victimes d'attentats aux Invalides.

Fait rare, les déclarations du ministre sont relayées par celles du patron du renseignement, Bernard Squarcini, numéro un de la DCRI (Direction centrale du renseignement intérieur). "Tous les voyants sont au rouge. Ça clignote de toutes parts", a renchéri de son côté M. Squarcini dans plusieurs journaux, dont Le Monde daté des 19 et 20 septembre.

Des informations inquiétantes auraient été signalées aux services de renseignement français par des services de renseignement de pays amis – notamment l'Algérie. La France serait sous la menace d'AQMI (Al-Qaida au Mahgreb islamique), voire une cible prioritaire de l'organisation depuis l'attaque en juillet d'un camp de djihadiste en Mauritanie à laquelle des militaires français ont participé.

La sécurité d'Ali Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris, a été renforcée. Une enquête préliminaire a été ouverte au parquet de Paris quant à la présence éventuelle sur notre sol d'une femme kamikaze qui aurait projeté jeudi 16 septembre un attentat à la gare du Nord.

DÉTOURNER L'ATTENTION ?

Autant de mesures préventives qui, dans les contextes de tensions extrêmes, sont mises en œuvre dans la plus grande discrétion. Mais cette fois, l'opinion est tenue en haleine quasiment en temps réel de l'évolution du niveau de la menace au point que certains acteurs s'interrogent : faut-il alarmer la population au risque de développer un climat de psychose ? Cette entreprise ne viserait-elle pas à détourner les Français d'autres questions qui les préoccupent comme celle des retraites, tout en justifiant le renforcement des mesures de sécurité contestées par ailleurs ?

Plusieurs observateurs et hommes politiques le suggèrent. Ainsi Dominique de Villepin reproche au gouvernement "une stratégie de la tension". "Ce qui est important, c'est de prendre des mesures. Cela ne sert à rien de créer la panique un peu partout dans notre pays", a lancé l'ancien premier ministre sur les ondes de France Info, mardi 21 septembre.

Plus nuancé mais tout aussi septique quant aux discours de M. Hortefeux, le député UMP du Val-d'Oise Axel Poniatowski a demandé qu'en matière de menaces terroristes "sur le plan de la parole publique", il soit "fait preuve de modération".

Yves Bordenave


Source : http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/09/21/la-mediatisation-de-la-menace-terroriste-pose-question_1414180_823448.html#ens_id=1412202

J'ajouterais, qu'assez étonnement, cette prétendue menace intervient à quelques jours de l'organisation manifestations de grandes ampleurs en France contre la réforme des retraites et, plus généralement, la politique du gouvernement, manifestations qui devraient être amenées à se reproduire en France. Faire planer des menaces terroristes et des risques d'attentats pourrait inciter les gens à ne pas rejoindre les cortèges (et le gouvernement pourrait ainsi se gargariser de la baisse du nombre de manifestants) et surtout, pourrait entraîner une interdiction des manifestations par décision des préfets à cause des soit-disant risques d'attentats (ou comment, pour le gouvernement, museler la population).
avatar
Taz91
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 12104
Age : 32
Localisation : 92
Date d'inscription : 05/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Invité le Mer 22 Sep 2010, 11:26

Ouais et puis dans les mesures prises par le gouvernement qui ne font guère parler d'elles au regard de choses forcément plus importantes, y'a aussi le coup de la disparition d'une niche fiscale pour les couples nouvellement mariés ou pacsés... Des fois que ça fasse un peu trop penser qu'il y aurait d'autres niches fiscales autrement plus lucratives et réservées à une catégorie de gens qui payent l'ISF...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Taz91 le Mer 22 Sep 2010, 14:57

Vénusia a écrit:Ouais et puis dans les mesures prises par le gouvernement qui ne font guère parler d'elles au regard de choses forcément plus importantes, y'a aussi le coup de la disparition d'une niche fiscale pour les couples nouvellement mariés ou pacsés... Des fois que ça fasse un peu trop penser qu'il y aurait d'autres niches fiscales autrement plus lucratives et réservées à une catégorie de gens qui payent l'ISF...

Si elle disparaît, cette niche fiscale permettra d'économiser 500 millions d'€ autant dire rien du tout. Quand on pense que le futur avion présidentiel de Sarkozy coûte la bagatelle de 176 millions d'€ et que l'heure de vol coûtera en moyenne 20 000€, que le dernier avion commandé par l'Elysée et baptisé "Carla" a coûté 60 millions d'€, que la future piscine du ministère de la Défense à Paris coûtera 30 millions d'€, que 280 000€ sont dépensés par an pour des fleurs fraiches en permanence dans le logement de fonction de notre cher président, 1 million d'€ par an pour ses boissons fraiches et c'est sans compter les 1000 employés à son service... C'est juste honteux. Et évidemment, il y a aussi toutes les dépenses des différents ministères...
avatar
Taz91
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 12104
Age : 32
Localisation : 92
Date d'inscription : 05/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Bambou le Mer 22 Sep 2010, 16:17

Taz91 a écrit:

Si elle disparaît, cette niche fiscale permettra d'économiser 500 millions d'€ autant dire rien du tout. Quand on pense que le futur avion présidentiel de Sarkozy coûte la bagatelle de 176 millions d'€ et que l'heure de vol coûtera en moyenne 20 000€, que le dernier avion commandé par l'Elysée et baptisé "Carla" a coûté 60 millions d'€, que la future piscine du ministère de la Défense à Paris coûtera 30 millions d'€, que 280 000€ sont dépensés par an pour des fleurs fraiches en permanence dans le logement de fonction de notre cher président, 1 million d'€ par an pour ses boissons fraiches et c'est sans compter les 1000 employés à son service... C'est juste honteux. Et évidemment, il y a aussi toutes les dépenses des différents ministères...

.............ou tout simplement, peut-être, que bon nombre de français ont éprouvé la nostalgie de l'Empire et même de la Royauté en votant le 6 Mai 2007 Shocked

......Moi c'que j'en dis hein !!!! C'est qu'il faut manifester demain "Ah ça ira ça ira ......les capitalistes on les pendra ...pas.....mais sûr ! on leur bottra l'c*l "
avatar
Bambou
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 10090
Age : 105
Localisation : sur la route de Chartres
Emploi : peigner la girafe
Loisirs : le golf avec Elle
Date d'inscription : 25/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Invité le Mer 22 Sep 2010, 16:40

Bambou a écrit:.............ou tout simplement, peut-être, que bon nombre de français ont éprouvé la nostalgie de l'Empire et même de la Royauté en votant le 6 Mai 2007 Shocked
Pardon, j'ouvre une parenthèse flood 2 sec... Concernant la monarchie... Tu rigoles mais n'empêche... Ca se passe plutôt pas mal chez nos voisins européens sous le régime de la monarchie constitutionnelle... Serais pas contre le fait qu'on arrête avec cette hypocrisie quinquennale où des têtes d'affiches font leur show pour remporter les suffrages alors qu'il n'y en pas un pour rattraper l'autre et qui ne roule pour sa gueule...
dwarf
Bon par contre vus nos éventuels monarques... drapeau blanc
Si débat il y a, j'ouvrirai un sujet... Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Taz91 le Jeu 23 Sep 2010, 00:36

Vénusia a écrit:
Bambou a écrit:.............ou tout simplement, peut-être, que bon nombre de français ont éprouvé la nostalgie de l'Empire et même de la Royauté en votant le 6 Mai 2007 Shocked
Pardon, j'ouvre une parenthèse flood 2 sec... Concernant la monarchie... Tu rigoles mais n'empêche... Ca se passe plutôt pas mal chez nos voisins européens sous le régime de la monarchie constitutionnelle... Serais pas contre le fait qu'on arrête avec cette hypocrisie quinquennale où des têtes d'affiches font leur show pour remporter les suffrages alors qu'il n'y en pas un pour rattraper l'autre et qui ne roule pour sa gueule...
dwarf
Bon par contre vus nos éventuels monarques... drapeau blanc
Si débat il y a, j'ouvrirai un sujet... Wink

En même temps dans la majorité des pays sous un régime de monarchie constitutionnelle comme en Espagne ou en Angleterre, les souverains n'ont absolument aucun pouvoir si ce n'est de représentation. Personnellement ça me poserait un problème de devoir verser des impôts pour les fastes de la monarchie, celles de la république me posent déjà un problème alors... Et puis comme tu le dis, il faut voir nos éventuels monarques. Le retour de l'aristocratie, non merci Wink
Il serait davantage question, à mon avis, d'une refonte en profondeur du paysage politique avec un renouvellement de la classe politique (notons que Nicolas Sarkozy était ministre en... 1993 et Martine Aubry en... 1991 ! pour ne citer que quelques exemples) et que les politiciens défendent de vraies valeurs plutôt que leurs intérêts personnels...
avatar
Taz91
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 12104
Age : 32
Localisation : 92
Date d'inscription : 05/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Invité le Jeu 23 Sep 2010, 11:37

Je vais encore me faire jetter !! parce que je ne suis pas dans le bon débat Smile pas grave j'aime bien ça Smile

Je pense que le problème français vient du fait que tant que les politiciens de tout bord feront un cumul de mandat, tant qu'ils feront de la politique un business, les problèmes ne s'amélioreront pas. Peut être qu'il faudrait les mettre au smic mensuel, les faire vivre en Hlm, avec un crédit pour leur voiture, un budget course à maintenir ... peut être se rendraient ils compte de se qu'il se passe dans LA VRAI VIE. Ces gens sont complètement déconnectés de la réalité ... le prix d'une baguette ils ne doivent pas du tout connaitre.
Les gouvernement de tout bord se sont succédés ... et rien ne change.
Ce qui me fait peur c'est que le front national tape un grand coup cette fois, les gens en ont marre. J'ai bien peur que ce ne soit pas la gauche qui se fasse réélir mais bien le Fn. Les Martine Aubry et Ségo font certe de l'anti Sarko mais ne propose pas grand chose de concrét (Martine Aubry a été Minsitre cela a été dit plus haut, elle s'est élevée contre Sarko pour le problème de Roms mais au passage a fait le nétoyage dans sa ville).
Moi je ne veux plus voter, j'ai 39 ans et je suis dégoûtée ... trop de redresseur de torts dans ce pays. Des gens qui disent qu'il ne faut pas éjecté les gens du pays mais les laisse vivre sur les bords d'autoroute près du perif. ... mouai pourquoi madame Birkin ne recueille pas une famille de rom dans son somptueux appartement, pourquoi tous ses gens bien pensant n'accueillent-ils pas de camps dans leur beaux quartiers ... c'est bien de dénoncer les injustices mais il faut montrer l'exemple aussi.
Je me demande aussi et je me mets à la place de personne qui travaille dur pour se payer une voiture et qui d'un coup la voit partire en fumée. Des personnes qui se sont battu pour avoir leur petit pavillon et qui se font voler dans les jardins, dans leur maisons et qui ne doivent pas l'ouvrir sous peine de se faire taxer de tout les maux de la terre. IL ne faut pas créer des frontières qui n'existent pas dans un pays ... cela engendre la haine, réouvront nos livres d'histoires et voyons ce que cela a engendré.
Voilà j'avais envie de dire cela et bien plus encore, mais comme pas mal de français j'ai un peu peur que mes propos soient détournés et que l'ont me taxe de raciste ou je sais pas quoi d'autres ... alors que je n'ai pas de haine. Quelque fois les débats sont ouverts mais doivent tous aller dans le même sens et c'est dommage.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Taz91 le Jeu 23 Sep 2010, 14:10

Je pense que le problème français vient du fait que tant que les politiciens de tout bord feront un cumul de mandat, tant qu'ils feront de la politique un business, les problèmes ne s'amélioreront pas. Peut être qu'il faudrait les mettre au smic mensuel, les faire vivre en Hlm, avec un crédit pour leur voiture, un budget course à maintenir ... peut être se rendraient ils compte de se qu'il se passe dans LA VRAI VIE. Ces gens sont complètement déconnectés de la réalité ... le prix d'une baguette ils ne doivent pas du tout connaitre.
Les gouvernement de tout bord se sont succédés ... et rien ne change.

Là-dessus je suis entièrement d'accord avec toi. Cela tient au fait que le renouvellement des élites politiques, que ce soit au PS ou à l'UMP, se fait presque uniquement dans une seule "classe", les énarques. Sarkozy est une des rares exception à cette règle et d'ailleurs, il doit son investiture en tête de liste UMP pour les présidentielles principalement aux militants de base, la majorité des membres hauts placés de l'UMP soutenaient Villepin (énarque) avant de se rallier à Sarkozy. En soit, nous sommes dans ce que j'appellerais un simulacre de démocratie. Le peuple est censé être souverain et donc être libre de décider de sa gouvernance, la démocratie devant fonctionner sur un modèle ascendant . Dans les faits, le peuple vote pour des élites déjà constituées et mises en avant par les partis politiques et ne dispose finalement que de très peu de "pouvoir" décisionnaire lors des élections. Dans notre démocratie nous avons le choix de vote mais nous ne pouvons pas réellement choisir un candidat.
Au final, la plupart des politiciens émergent du même moule et n'ont aucune conscience des réalités sociales vécues par la majorité des français.
Pour ma part j'espère qu'un jour un vrai leader politique, issu du peuple, émergera mais la question sera alors que cette personne réussisse à garder son intégrité et à ne pas se laisser attirer par les fastes du pouvoir.

Ce qui me fait peur c'est que le front national tape un grand coup cette fois, les gens en ont marre. J'ai bien peur que ce ne soit pas la gauche qui se fasse réélir mais bien le Fn. Les Martine Aubry et Ségo font certe de l'anti Sarko mais ne propose pas grand chose de concrét (Martine Aubry a été Minsitre cela a été dit plus haut, elle s'est élevée contre Sarko pour le problème de Roms mais au passage a fait le nétoyage dans sa ville).
Moi je ne veux plus voter, j'ai 39 ans et je suis dégoûtée ... trop de redresseur de torts dans ce pays. Des gens qui disent qu'il ne faut pas éjecté les gens du pays mais les laisse vivre sur les bords d'autoroute près du perif. ... mouai pourquoi madame Birkin ne recueille pas une famille de rom dans son somptueux appartement, pourquoi tous ses gens bien pensant n'accueillent-ils pas de camps dans leur beaux quartiers ... c'est bien de dénoncer les injustices mais il faut montrer l'exemple aussi.
Je me demande aussi et je me mets à la place de personne qui travaille dur pour se payer une voiture et qui d'un coup la voit partire en fumée. Des personnes qui se sont battu pour avoir leur petit pavillon et qui se font voler dans les jardins, dans leur maisons et qui ne doivent pas l'ouvrir sous peine de se faire taxer de tout les maux de la terre. IL ne faut pas créer des frontières qui n'existent pas dans un pays ... cela engendre la haine, réouvront nos livres d'histoires et voyons ce que cela a engendré.
Voilà j'avais envie de dire cela et bien plus encore, mais comme pas mal de français j'ai un peu peur que mes propos soient détournés et que l'ont me taxe de raciste ou je sais pas quoi d'autres ... alors que je n'ai pas de haine. Quelque fois les débats sont ouverts mais doivent tous aller dans le même sens et c'est dommage.

Contrairement à ce qu'affirme ce cher Hortefeux (condamné pour injures racistes, il ne faut pas l'oublier), il n'existe pas de statistiques de la délinquance par ethnies. La prétendue délinquance des Roms en forte hausse est un mensonge éhonté. Selon les statistiques de la Police (qui ne dispose pas de détails sur les origines ethniques des délinquants), le poids de la délinquance des étrangers en France a été de 12.5% en 2009 et était de 13.5% en 2008. Cela démontre que non seulement, contrairement à ce que le gouvernement essaie de faire passer, la plupart des délinquants sont bels et bien français mais également que si la délinquance des Roms était en forte hausse comme le dit Hortefeux, elle aurait donc du énormément baisser chez d'autres étrangers à la vue des statistiques.
La justice dispose en revanche de statistiques sur les nationalités des personnes condamnées or entre 2007 et 2008 les condamnations des Roumains ont... baissé ! Et de 6% (passant de 4562 à 4300 personnes condamnées) ! Les discours d'Hortefeux et de certains membres du gouvernement ne visent qu'à stigmatiser une population et plus généralement les étrangers et ne reposent sur aucun faits réels. Il ne s'agit que d'attiser la haine et de récupérer l'électorat d'extrême droite comme l'a déjà fait Sarkozy en 2007.
La réalité c'est que plus de 87% des délits commis en France l'ont été par des français.

Par ailleurs, j'ajouterais que, oui, on laisse les Roms dans des terrains insalubres la plupart du temps sans eau ni électricité mais il ne faut pas oublier qu'une loi a été promulguée pour obliger les villes de plus de 5000 habitants à prévoir des emplacements pour les personnes dites "nomades". Cette loi n'est quasiment pas respectée avec les conséquences que l'on connaît et ça c'est peut-être l'affaire de tous...
avatar
Taz91
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 12104
Age : 32
Localisation : 92
Date d'inscription : 05/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Invité le Jeu 23 Sep 2010, 15:02

Oui c'est bien ce que je craignais ! la récupération de mes dires pour prouver par A+B que Sarko et sa bande sont des méchants ... écoute je pense que je ne participerais pas à ce genre de débat ... oui Taz tu es trèèèèèèèèèès intélligente, tu as raison et tu fais des belles phrases en utilisant de belles statistiques et moi je ne suis qu'une débile de base étage, antisémite et tout le tralala !!
Oui j'imagine que je vais devoir retirer ce post aussi !!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Taz91 le Jeu 23 Sep 2010, 15:32

Larsen a écrit:Oui c'est bien ce que je craignais ! la récupération de mes dires pour prouver par A+B que Sarko et sa bande sont des méchants ... écoute je pense que je ne participerais pas à ce genre de débat ... oui Taz tu es trèèèèèèèèèès intélligente, tu as raison et tu fais des belles phrases en utilisant de belles statistiques et moi je ne suis qu'une débile de base étage, antisémite et tout le tralala !!
Oui j'imagine que je vais devoir retirer ce post aussi !!

Le problème avec toi, Larsen, c'est que tu estimes que ce que l'on écrit va forcément à l'encontre de tes propos et que l'on te remet en cause alors qu'à aucun moment je n'ai dis quoique ce soit de négatif par rapport à ton post ou par rapport à toi. Tu as ton opinion, je l'ai respecté et j'ai répondu avec mes arguments sans t'insulter ni dénigrer tes propos. Si tu participes à un débat il faut t'attendre à ce que des gens répondent et n'aillent pas nécessairement dans ton sens. Maintenant si tu estimes que mettre en avant des statistiques concrètes par rapport au discours biaisé du gouvernement est une récupération de tes propos, soit, mais tu n'as pas pour autant à être agressive.
Le propre d'un débat c'est de partager et d'échanger des points de vue et ce, dans le respect de l'autre. A aucun moment je ne t'ai manqué de respect, qu'il en soit de même pour toi.

Maintenant j'interviens en tant qu'administratice de ce forum : il n'y a pas et il n'y a jamais eu de censure ici et chaque membre est libre d'exprimer son opinion. Tu parles sans doute du ppt que Bambou a supprimé sur le sujet des retraites quand tu fais allusion au fait que tu allais devoir retirer ce post toi aussi. Nous avons conseillé à Bambou de retirer son ppt car nous pensions qu'il risquait de lancer une polémique dangereuse et des dérapages. Cela n'a jamais constitué une obligation pour elle mais simplement un conseil de la part de la modération et pas une censure comme tu sembles le penser.
avatar
Taz91
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 12104
Age : 32
Localisation : 92
Date d'inscription : 05/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Invité le Jeu 23 Sep 2010, 18:42

[/quote]
Le problème avec toi, Larsen, c'est que tu estimes que ce que l'on écrit va forcément à l'encontre de tes propos et que l'on te remet en cause alors qu'à aucun moment je n'ai dis quoique ce soit de négatif par rapport à ton post ou par rapport à toi.[/quote]

Désolé je n'ai aucun soucis en ce qui me concerne ... tu cites mes phrases en parlant d'Hortefeux et sa politique sécuritaire. Cela, effectivement, me contrarie énormément, dans le sens où les autres pourraient penser que dans mes propos j'étais en accord avec ce mec. Ce n'est pas le cas !! Mes propos sont justes que pour faire de la récupération éléctoral, de droite comme de gauche, il est à craindre une poussée du front nationale et cela me fait peur. Et ensuite d'en remettre une couche parce que je refuse le débat n'est pas vrai non plus ... il faut faire attention également car ton anti sarkosisme (et c'est ton droit le plus stricte !) peut toi aussi de faire paraître agressive et reprenant les propos et en parlant de mec pas vraiment bien sous tout rapport.
Je suis désolée mais je ne suis pas une partisante de Sarko et de la politique actuelle. Je n'aimerais pas être catalogué et personne n'aimerais cela !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Taz91 le Jeu 23 Sep 2010, 18:57

Larsen a écrit:Désolé je n'ai aucun soucis en ce qui me concerne ... tu cites mes phrases en parlant d'Hortefeux et sa politique sécuritaire. Cela, effectivement, me contrarie énormément, dans le sens où les autres pourraient penser que dans mes propos j'étais en accord avec ce mec. Ce n'est pas le cas !! Mes propos sont justes que pour faire de la récupération éléctoral, de droite comme de gauche, il est à craindre une poussée du front nationale et cela me fait peur. Et ensuite d'en remettre une couche parce que je refuse le débat n'est pas vrai non plus ... il faut faire attention également car ton anti sarkosisme (et c'est ton droit le plus stricte !) peut toi aussi de faire paraître agressive et reprenant les propos et en parlant de mec pas vraiment bien sous tout rapport.
Je suis désolée mais je ne suis pas une partisante de Sarko et de la politique actuelle. Je n'aimerais pas être catalogué et personne n'aimerais cela !

On n'en revient à ce que je disais plus haut. Je ne t'ai en aucun catalogué comme raciste ou proche la politique du gouvernement, je n'ai aucunement remis en cause ta position et encore moins tes opinions que je ne partage certes pas sur certains points. J'ai argumenté et complété ton propos et notamment ceci "IL ne faut pas créer des frontières qui n'existent pas dans un pays ... cela engendre la haine, réouvront nos livres d'histoires et voyons ce que cela a engendré." et "Ce qui me fait peur c'est que le front national tape un grand coup cette fois, les gens en ont marre. J'ai bien peur que ce ne soit pas la gauche qui se fasse réélir mais bien le Fn." via des statistiques qui démontrent bien que la délinquance n'est pas en majorité le fait des étrangers contrairement à ce que le gouvernement voudrait nous faire croire et que le but principal était d'attirer un électorat d'extrême droite comme en 2007 ce qui rejoint tes craintes concernant la poussée du FN. Il n'y a pas lieu d'interpréter mes propos autrement.
avatar
Taz91
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 12104
Age : 32
Localisation : 92
Date d'inscription : 05/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Invité le Jeu 23 Sep 2010, 19:19

Hé bien moi je suis alors d"'accord avec toi.
Mais tu pourras montrer toutes les statistiques à quelqu'un qui travaille comme un fou ... il se fera récupéré par quelqu'un du Fn ou un Brice Hortefeux. En tant de crise les gens, malheureusement, vont voter vers quelqu'un qui va leur dire "vous voyez cette famille magrébine, elle touche des revenus de partout et en plus leur gosses brulent vos voitures, et vous vous bossez vous gagner le smic et vous vous en sortez pas chaque fin de mois". Tu pourras venir prouver par A+B que cela n'a rien à voir avec l'émigration, ce sera devenu un vote Fn. C'est en cela que ça me fait peur, car ces personnes votent par dépi et par écoeurement de la politique droite gauche. Au vue de mes origines je serais mal venu de voter Fn je me mettrais dehors toute seule. En ce qui me concerne, j'ai travaillé beaucoup et continue de travailler dans le monde associatif ... et je sais que le problème en France n'est pas du au Rom, au musulman ... Donc excuse moi, mais nous partageons la même opinion mais j'ai peut être moins de facilité à l'exprimé à l'écrit !!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Invité le Jeu 23 Sep 2010, 22:56

En tant de crise les gens, malheureusement, vont voter vers quelqu'un qui va leur dire "vous voyez cette famille magrébine, elle touche des revenus de partout et en plus leur gosses brulent vos voitures, et vous vous bossez vous gagner le smic et vous vous en sortez pas chaque fin de mois".

Pourquoi ce discours stigmatisant et xénophobe serait-il plus audible qu'un discours de vérité s'appuyant sur des statistiques ?
Comment se fait-il qu'ils trouvent du temps pour prêter de l'attention à ce genre de discours manipulateur (celui que tu donnes en exemple comme de celui d'Hortefeux) ?
Je ne crois pas à cette thèse du trop-de-travail empêchant d'entendre un discours juste.
En fait, c'est que ça fait écho en eux, ça vient renforcer leurs a priori. Chez ces gens, il n'y a pas mieux que "l'étranger" pour lui mettre sur le dos le malheur de notre condition.
On en est encore là : un vieux fond de xénophobie et/ou de racisme, des politiques démagogiques qui exploitent cette disposition pour le rejet des étrangers et le tour est joué pour être élu et faire oublier qui sont les vrais responsables des injustices économiques.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Taz91 le Ven 24 Sep 2010, 12:01

Fire a écrit:Pourquoi ce discours stigmatisant et xénophobe serait-il plus audible qu'un discours de vérité s'appuyant sur des statistiques ?
Comment se fait-il qu'ils trouvent du temps pour prêter de l'attention à ce genre de discours manipulateur (celui que tu donnes en exemple comme de celui d'Hortefeux) ?
Je ne crois pas à cette thèse du trop-de-travail empêchant d'entendre un discours juste.
En fait, c'est que ça fait écho en eux, ça vient renforcer leurs a priori. Chez ces gens, il n'y a pas mieux que "l'étranger" pour lui mettre sur le dos le malheur de notre condition.
On en est encore là : un vieux fond de xénophobie et/ou de racisme, des politiques démagogiques qui exploitent cette disposition pour le rejet des étrangers et le tour est joué pour être élu et faire oublier qui sont les vrais responsables des injustices économiques.

J'adhère totalement...
J'ai également tendance à penser que l'adhésion à ce genre de discours stigmatisant et raciste tient à l'absence de conscience et culture politique de beaucoup voire même une réelle absence d'intérêt. Aujourd'hui j'ai l'impression que beaucoup de français (je reste vague car il est impossible de mesurer la proportion) s'en tiennent aux discours entendus dans les JT de Pernault et compagnie sans vraiment chercher à analyser ce qui est dit. On en arrive, notamment avec de nombreux programme télévisés, à une véritable annihilation du sens critique et à une absence totale de recul sur les évènements. Je ne pense pas que la télévision soit la seule coupable, l'éducation, qui devrait favoriser l'analyse critique et la capacité de déconstruction de certains évènements au travers de l'apprentissage de fondamentaux, ne joue plus son rôle et c'est voulu (la réduction des cours d'histoire au lycée le démontre bien à mon sens). Si les masses ne pensent pas, les masses sont manipulables et peuvent adhérer à n'importe quel discours qu'il soit xénophobe, stigmatisant, raciste ou autre...
avatar
Taz91
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 12104
Age : 32
Localisation : 92
Date d'inscription : 05/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Taz91 le Sam 25 Sep 2010, 13:05

Pour en revenir à la menace terroriste, un bon article de slate.fr :

Menace terroriste: info ou intox?

Quand Brice Hortefeux annonce que la menace terroriste est réelle, on se pose la question: peut-on lui faire confiance?

Le plus significatif, c’est que la question, cette question –info ou intox?– se pose. Que tout le monde la pose. Elle vient immanquablement à l’esprit à la seule vue du ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, nous faire une déclaration dramatique sous la tour Eiffel, exactement là où une alerte à la bombe avait eue lieu quelques heures plutôt. Comme un lapsus, non pas linguae mais un lapsus de communication... Rendez-vous compte, prévenir l’opinion d’une menace terroriste sur les lieux d’une fausse alerte... On se demande quel est le conseiller du ministre de l’Intérieur qui a eu cette idée, au mieux absurde, au pire révélatrice.

Alors info ou intox? Par principe, on se doit de considérer, sans être dupe que le ministre dit vrai. Une sorte de principe de précaution obligatoire.

Donc admettons, le ministre dit vrai. Mais au fait, que dit-il? Qu’il y a une menace terroriste forte, que nous sommes au niveau rouge dans le cadre de Vigipirate (ça ne devient pas rouge, ça le reste). Certains médias ont sorti cette info: une femme aurait été repérée se préparant à commettre un attentat suicide. Pourquoi cette information est-elle sortie? Qu’est-ce que le grand public y peut? Il n’est pas question de fouilles de sac dans les grands magasins ni de discipline particulière, réclamées dans les transports en commun comme ce fut le cas en 1995. Pourquoi ne pas nous en dire plus? Ou moins? Doit-on faire quelque chose, exercer une vigilance particulière? Non, rien, c’est juste pour dire. Et du coup, l’hypothèse «intox» trouve des arguments...

L’opposition ne peut pas ouvertement hurler à l’intox parce qu’elle n’en sait pas plus. Elle demande davantage de précisions sur ces menaces au ministre de l’Intérieur et à l’Elysée. Pourquoi pas par le biais des commissions de la défense ou des affaires étrangères du parlement? L’opposition ne peut pas non plus surjouer le scandale de l’intox sous peine d’apparaître comme irresponsable et de manquer à la sacro-sainte union nationale devant la menace terroriste.

Mais plus généralement, le fait que cette interrogation –info ou intox– dépasse largement le cercle des habituels «conspirationnistes» qui voient la main de l’Etat manipulateur partout, est le signe d’une perte de confiance de la population envers les pouvoirs publics sur ces questions. Comme si trop d’années d’instrumentalisation du thème de l’insécurité commençaient sérieusement à lasser. De l’affaire de Tarnac qualifiée abusivement de terrorisme aux surenchères sécuritaires de l’été, il y a comme une atmosphère de suspicion en manipulation qui s’installe. On n’y croit plus, tout simplement.

La peur, de toute façon est un instrument politique des plus pratiques et des plus courants. Peur sociale pour la gauche, peur sécuritaire pour la droite. La campagne pour la réélection de George W. Bush (pourtant impopulaire) en 2004 avait été de modèle du genre, jusqu’à la caricature. La peur du terrorisme était facile à actionner après le 11 septembre 2001 et dans cette société irriguée par l’info continue. Les chaînes de télé d’infos en continu alimentaient leur antenne avec les inévitables «experts en la matière» et autres consultants et militaires en retraite qui n’en disaient pas plus mais fournissaient le carburant de l’angoisse. Le rôle très particulier de la peur en politique a été très bien décrit dans un livre passionnant (et pas du tout d’inspiration «complotiste» paranoïaque), La peur, histoire d’une idée politique de Corey Robin, professeur de sciences politiques au Brooklyn College à New York.

Thomas Legrand

Source : http://www.slate.fr/story/27647/hortefeux-terrorisme-info-intox-legrand
avatar
Taz91
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 12104
Age : 32
Localisation : 92
Date d'inscription : 05/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Bambou le Sam 25 Sep 2010, 18:09

Première mondiale: un avion à pédales vole en battant des ailes

De Jacques LEMIEUX (AFP) – Il y a 21 heures

MONTREAL — Un étudiant de l'université de Toronto vient d'accomplir une première mondiale en faisant voler un avion à pédales, qui bat des ailes comme un oiseau.

Ce vieux rêve humain, esquissé notamment par Léonard de Vinci au XVe siècle, a été accompli le mois dernier à Tottenham, près de Toronto, à bord d'un "ornithoptère" baptisé Snowbird, a annoncé vendredi l'université dans un communiqué.

Le pilote et responsable du projet, Todd Reichert, candidat au doctorat en ingénierie, a réussi en pédalant à se maintenir dans les airs pendant 19,3 secondes, parcourant une distance de 145 m, à une vitesse moyenne de 25,6 km/h, selon l'université.

A titre de comparaison, l'avion motorisé des frères Wright n'était resté dans les airs que pendant 12 secondes lors de son premier vol historique sur une distance de 37 m, en 1903.
............
L'appareil ne pèse que 43 kilos, mais ses ailes, d'une envergure de 32 m, sont aussi larges que celles d'un Boeing 737.

L'engin, construit avec des fibres de carbone et du bois de balsa, a dû être remorqué par une voiture pour décoller, mais une fois dans les airs, Todd Reichert a pris le relais, réussissant à faire battre les ailes 15 fois.
................
Aucun engin propulsé par un humain n'avait cependant encore réussi à voler en battant des ailes. Une trentaine d'étudiants de l'université de Toronto mais aussi de l'université de Poitiers, en France, et de Delft, aux Pays-Bas, ont participé au projet.

"Ce n'est pas un mode de transport pratique", a reconnu Todd Reichert. Mais cela n'était pas non plus le but du projet, qui visait plutôt, dit-il, "à inspirer d'autres personnes à se servir de la force de leur corps et de leur esprit créatif pour accomplir leur rêve".

Copyright © 2010 AFP.

Spoiler:
"à inspirer d'autres personnes à se servir de la force de leur corps et de leur esprit créatif pour accomplir leur rêve".

Bravo monsieur ! Belle philosophie
avatar
Bambou
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 10090
Age : 105
Localisation : sur la route de Chartres
Emploi : peigner la girafe
Loisirs : le golf avec Elle
Date d'inscription : 25/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Bambou le Jeu 30 Sep 2010, 16:01

Mort de Tony Curtis Confused

avatar
Bambou
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 10090
Age : 105
Localisation : sur la route de Chartres
Emploi : peigner la girafe
Loisirs : le golf avec Elle
Date d'inscription : 25/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Invité le Dim 24 Oct 2010, 11:33

Sondage : Sarkozy sous les 30% de popularité

Pour la première fois depuis son élection en mai 2007, la cote de popularité de Nicolas Sarkozy est passée sous la barre des 30% de satisfaction selon le baromètre mensuel Ifop pour le JDD.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Taz91 le Lun 25 Oct 2010, 12:11

Quand le gouvernement fait des "petites fleurs" au lobby des auto-écoles, au détriment des plus défavorisés encore une fois...

Auto-écoles : la banlieue défend sa voiture à double commande

Mauvaise nouvelle, une bonne idée est menacée : la location de voitures à double commande, qui permet d'éviter de laisser trop d'argent aux auto-écoles pour le permis de conduire. A cause d'un arrêté qui oblige les accompagnateurs à suivre une formation, les loueurs risquent de devoir fermer boutique. C'est compter sans les associations, décidées à défendre cette initiative venue des quartiers populaires.

C'est une « success story » des banlieues qui risque d'être victime de son succès. Fondée il y a deux ans et demi dans un quartier populaire, l'entreprise Permis Malin loue des voitures à double commande à des particuliers souhaitant améliorer leur conduite sans passer par une auto-école.

La voiture à double commande est un concept qui marche : depuis sa création, Permis Malin a ouvert 25 agences et fait des émules, à tel point que le ministère du Développement durable a voulu encadrer ces pratiques.

Jusqu'à présent, un apprenti conducteur ayant effectué ses vingt heures de cours en auto-école pouvait conduire une voiture à double commande en présence de n'importe quel accompagnateur, à condition que celui-ci détienne son permis de conduire depuis cinq ans.

Il en va autrement depuis le 7 octobre, date de l'entrée en vigueur d'un arrêté ministériel daté du 18 juin :

« Pour pouvoir assurer la fonction d'accompagnateur sur un véhicule équipé d'un dispositif de doubles commandes, l'accompagnateur doit avoir suivi préalablement une formation de sept heures minimum comprenant au moins quatre heures de formation pratique. »

Une formation qui devrait coûter « aux alentours de 500 euros », d'après la responsable d'un « centre agréé », qui souhaite garder l'anonymat. De quoi décourager les clients, s'insurge Julien Laziou.

Soutenu par le collectif Banlieues Respect, qui fédère une centaine d'associations des quartiers, le gérant de Permis Malin est décidé à pas se laisser mettre des bâtons dans les roues, et a déposé un recours devant le Conseil d'Etat.

« Cet arrêté est la conséquence d'un lobby des auto-écoles qui veut la mort des locations de voitures à double commande », dénonce son avocate Maître Saima Rasool.

Jean-Pierre Jubelin, gérant d'une auto-école, se réjouit quant à lui de la nouvelle réglementation :

« Avec cet arrêté, les jeunes auront davantage intérêt à apprendre à l'auto-école qu'à payer une formation. C'est la fin des voitures à double commande ! »

Il souligne le rôle du formateur dans l'apprentissage de la conduite :

« Le plus difficile n'est pas de manier les pédales, mais d'apprendre à gérer un environnement qui change constamment. Ce n'est pas à la portée d'un accompagnateur. »

« Nos clients ont seulement besoin d'entrainement »

Un argument qui ne tient pas la route, selon l'avocate de Permis Malin :

« Il n'a jamais été question d'apprendre à conduire sans passer par l'auto-école ! Nos clients ont tous déjà fait leurs vingt heures de conduite, et ont seulement besoin d'entraînement. »

Pour Julien Laziou, la société répond avant tout à un besoin social :

« En région parisienne, la conduite accompagnée se pratique peu pour deux raisons : il est difficile de trouver un conducteur régulier, ainsi qu'un véhicule adapté.

Les personnes qui viennent chez nous n'ont pas les moyens, et auraient sans doute renoncé à repasser le permis à cause des prix et des horaires contraignants des auto-écoles. »

« Le gouvernement a préféré écouter le lobby des auto-écoles »

Permis Malin emploie une soixantaines de jeunes issus des quartiers populaires. Tout un symbole pour Hassan Ben M'Barek, président du collectif Banlieues Respect, pour qui cette mesure est emblématique de l'échec des politiques publiques envers les jeunes défavorisés, notamment du Plan Espoir banlieues annoncé en 2008 :

« D'un côté, les pouvoirs publics disent qu'ils veulent favoriser l'emploi dans les banlieues, et de l'autre, ils cassent des entrepreneurs issus de nos quartiers.

Ces jeunes ont du mérite, c'est le genre d'exemple qu'il faudrait mettre en avant. Au lieu de cela, le gouvernement a préféré écouter le lobby des auto-écoles. »

Le Conseil d'Etat se prononcera le 29 octobre. En attendant, les loueurs demeurent dans l'incertitude.

Source : http://eco.rue89.com/2010/10/24/auto-ecoles-la-banlieue-defend-sa-voiture-a-double-commande-172725

Quand on voit le prix d'une heure de conduite supplémentaire dans une auto-école, ce n'est quand-même pas déraisonnable de proposer, surtout pour ceux qui ont le moins de moyens, une alternative plus économique. Ce n'est pas comme si on enlevait le pain de la bouche des auto-écoles puisque les voitures à double commande sont accessibles aux conducteurs ayant déjà fait leur 20h de conduite avec un moniteur... Un scandale de plus...
avatar
Taz91
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 12104
Age : 32
Localisation : 92
Date d'inscription : 05/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum