La police

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La police

Message par Cath le Ven 02 Nov 2007, 22:10

[quote="cleis"]It's flooder, I'am so sorry, but "my tailor is rich and the blackboard is black" and do you know :" I put my hand in the culotte of the zouave?"
Quant à toi la petite Cath déjà tu cites Proust, en plus tu "causes" pas "in" alors ma pauvre chérie je crains vraiment que ton avenir soit compromis dans la police nationale.

quote]

jadore tes encouragements sa me fais plaisir
jte rassure pour entrez ds la police pas besoin de parler anglais
avatar
Cath
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1496
Date d'inscription : 31/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La police

Message par Poet le Dim 04 Nov 2007, 22:22

Sans vouloir être rosse : "oui, j'avais remarqué dac " (souvenir d'enfant)...
Mais juste rajouter que moi aussi jusqu'à ma terminale, mon ambition/but professionnel/ projection de vie adulte c'était devenir inspecteur/trice de Police... Je fais court car je ne vous développerai pas ici (ça serait flooder grâve ) les raisons et l'idée (généreuse et noble) que je me faisais de ce métier... Mais j'ai dû y renoncer parce que pas apte physiquement (et à l'époque sûrement pas assez solide sur le plan psychique non plus dur dur ) pour cause d'accident de parcours sérieux qui m'a atrophié un muscle adducteur de ma jambe gauche, amputé une partie de mon gros boyau et laissé un joli trou dans le bas du dos et une belle estafilade près du nombril... et puis trop petite sans doute (et pas du tout dans la norme sur le plan affectif ; la Police n'étant pas vraiment réputée pour sa grande ouverture d'esprit et sa tolérance mais étant gosse je n'en avais pas conscience )... J'ai renoncé à la Fac de Droit au bout de 3 mois et j'ai renoncé à mon projet sans vraiment réussir à me retrouver une autre ambition et motivation qui donne ensuite un sens à ma vie quotidienne pour me lever le matin et aller gagner ma vie sans me sentir dévalorisée et exploitée...
Et ça fait des décennies maintenant que je me cherche toujours une place loin d'être futile, de survie et alimentaire dans ce foutu monde du travail... Et pourtant, je ne choisirais pas aujourd'hui d'embrasser cette carrière si c'était pour me retrouver obligée d'obéir aux ordres "militaires" pour délôger des mal (ou sans logis) logés, expulser des sans papiers, matraquer des manifestants (jeunes ou moins jeunes)... sans oublier de débiter et dresser de la contravention de manière abusive pour faire du chiffre... Et j'en passe . Un de ces bien beaux métiers dans lesquels on finit par sombrer et en finir tellement on aime et on est fièr(e) de ce qu'on nous demande d'accomplir au nom de sacro saints résultats d'efficacité comme partout ailleurs, dans n'importe quel poste de production...
J'aime les mots, le français, la littérature qui cultive et ouvre sur des univers, espaces, horizons et histoires qu'on peut appréhender sans devoir partir voyager, prendre un avion ou un TGV, faire connaissance avec des personnages et des vies qu'on pourrait penser jamais connaître ou croiser dans son quotidien. J'aime la poésie et les langues étrangères et puis la musique pour décoller aussi ou exprimer des émotions pour lesquelles nos propres mots nous échappent...
Je fais des efforts avec les nouveaux modes de communication et le langage SMS mais je n'adhère pas franchement à cette ère du tout virtuel et de la phonétique homemade à toutes les sauces et surtout pas à la frappe d'un clavier d'ordi -pour avorter un message sabordé. Il faut toujours est plus rapide, expéditif pour ne plus prendre de temps pour rien et surtout pas pour communiquer et écouter...
(De fait... j'ai quand même pas choisi le traitement et la mise en pages de textes par hasard, non plus mais depuis j'ai dû déchanter )
avatar
Poet
DJ LittéRieuse

Nombre de messages : 913
Localisation : Sous les toits de la Normandie
Loisirs : dé-lire, boite à musique; étoiles et toiles, chemins de traverses
Date d'inscription : 31/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Aïe

Message par Cath le Dim 04 Nov 2007, 22:48

Et pourtant, je ne choisirais pas aujourd'hui d'embrasser cette carrière si c'était pour me retrouver obligée d'obéir aux ordres "militaires" pour délôger des mal (ou sans logis) logés, expulser des sans papiers, matraquer des manifestants (jeunes ou moins jeunes)... sans oublier de débiter et dresser de la contravention de manière abusive pour faire du chiffre... Et j'en passe .

je tiens tout de meme a te faire remarquer que certes dans chaques metiers il y a des inconvenients comme ceux que tu as si gentillement cités mais egalement de nombreux avantages comme aidé des femmes ou des enfants battus mettre en prison des pedophiles, violeurs, agresseurs, delinquants et autres criminels de notre société .mur
Bien sur que les contraventions ne sont pas les bienvenus lorsqu'elles nous concerne boude mais dis toi que peut etre que le fait d'avoir enlever le permis a un mecs a cause de ses nombreuses contraventions sauvera la vie de qlq un de t'as famille, toi meme ou encore tes amis car ce soir la il ne sera pas sur la route .
Puis obéir aux ordres "militaires" que ce soit des ordres de ton patron ou du capitaine de police un ordre reste un ordre peut importe de qui il vient donc a moin d'etre chef de t'as propre entreprise tu aura toute t'as vie des ordres qu'il faudra executer.
Je pense que ce métier est avant tout une passion et si tu n'as pas pu ou voulu continuer (qlq soit les raisons) c'est bête pour toi c'est pas la peine pour autant de dénigrer les agents de polices, qui je te le rapelle sont la avant tout pour assurer la securité du citoyen (mm ceux qui leurs jettes des caillasse ds la rue) et que rien que pour cela ils méritent a mon humble avis d'être respecter.
avatar
Cath
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1496
Date d'inscription : 31/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La police

Message par cleis le Dim 04 Nov 2007, 23:14

Bof, je ne pense pas que SIPoet s'en prenne particuliérement aux policiers eux-mêmes mais plus à ce qu'on leur demande de faire parfois et qui peut révolter tout citoyen d'un pays démocratique.
Par contre elle a réussi un sacré truc, chére Cath, c'est à te faire écrire un vrai message en bon français et ça c'est déjà une réussite. Bravo !
avatar
cleis
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1076
Localisation : sans domicile fixe
Date d'inscription : 02/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: La police

Message par Poet le Lun 05 Nov 2007, 00:54

Ah ça me fait plaisir que Cleis ait compris le message et qu'on ne résume pas mon propos à de l'anti-flic de base avec arguments primaires bas de plafond... Si j'ai écrit ça c'est parce que je sais de quoi je parle et parce que moi-même je m'étais fait une image un peu trop idéaliste et déformée de ce métier, je pense .
On sort du sujet de notre amoureuse là et aussi ça m'ennuie de m'apesantir là-dessus ici mais saches seulement que ce que tu me rétorques ce sont les valeurs qui m'attiraient alors : défendre les victimes... Je ne sais pas si j'aurais choisi les mœurs, les stup' ou quoi encore... À mon époque, l'informatique n'en était qu'à ses balbutiements, les profilers et les experts ne faisaient pas encore partie du vocabulaire (pas même dans les séries policières et donc, oui , pour des critères de formes physiques et de taille (quoique on n'ait pas eu le temps d'aborder ces centimètres qui m'auront également fait défaut), le médecin agréé par les instances de la Police nationale m'a déclarée inapte et m'a dissuadée d'espérer faire carrière en tant qu'inspecteur ou commissaire de police et de m'inscrire aux concours... Au diable mon état d'esprit, mes valeurs et ma personnalité en quelque sorte... Confused
Ça m'a refroidie quelque peu et fait réfléchir et puis je peux dire que le métier de "policier" est à l'image de notre époque... : tout comme notre France, ça a bien muté et évolué... Mais doit-on se féliciter pour les intérêts et arguments de notre temps qui sont défendus désormais... Doit-on se satisfaire de la société et de ses monstres que l'on a créés et dans laquelle et avec lesquels on doit vivre aujourd'hui
Ne m'embarque pas sur le terrain des chauffards et de la prévention et sécurité routière...
Je suis la première à déplorer tous ces énervés du volant, le pied bien appuyé sur l'accélérateur et la main alerte sur le levier de vitesse ; ceux qui te collent derrière ta voiture parce que toi tu respectes la limitation de vitesse et que tu ne vas pas assez vite pour le véhicule chauffard qui t'enjoint à aller plus vite avant qu'il ne puisse arriver à déboiter pour te doubler... On les repère bien ceux qui n'ont pas encore été attrapés par l'éclair d'un radar (parce que 1 km au-dessus de la vitesse autorisée sur une 2 X fois deux voies ; par ex. very dangereous ! ) et perdu des points et payé leurs contraventions... Ou bien peut-être qu'ils en ont rien à foutre parce qu'ils roulent sans permis ou bénéficient d'une sorte de sauf-conduit qui leur donne l'immunité contre les excès de vitesse et les infractions très avérées sur nos routes...
Toujours est-il que maintenant que tout ce gentil petit monde de la vitesse est équipé de GPS, il emprunte les petites routes de campagne en lacets et tu sais jamais ce qui va t'arriver bien trop vite en face, en plein milieu de la route...Et à l'heure où la police de la route guette dans les endroits habituels qu'on connait tous sur nos parcours quotidiens ou tout simplement quand -comme tout travailleur- la police de la route a fini sa journée et est de retour au bercail, les excités et qui se croient seuls prioritaires et propriétaires de la vie des autres usagers continuent de rouler très/trop vite et de mettre la circulation en danger...
Quant aux pédophiles, l'exemple est bien mal choisi -je le pense très sincèrement-, pour dire que Ministère de la Justice et de la Défense font ce qu'il faut pour accorder leur violon et leurs langues étrangères (avec les autres pays) pour qu'on ne retrouve pas dans nos rues (comme récemment dans ma ville) un pédophile récemment libéré qui ne respecte pas des contraintes de liberté conditionnelle et ne soit pas sérieusement suivi et soigné pour l'empêcher de récidiver...
Et pour conclure sur ta remarque que "toute nos vies on a des ordres qu'il faudra executer"... C'est derrière ce genre de discours que se sont réfugiés des Claus Barbie ou autres Maurice Papon qui exécutaient simplement les ordres avec zèle et grande rigueur professionnelle... Mouais mouais mouais...
Tout un chacun possède une conscience et peut utiliser le libre arbitre, il me semble, non

La notion de libre arbitre, synonyme de liberté, désigne le pouvoir de choisir de façon absolue, c’est à dire d’être à l’origine de ses actes. Autrement dit un sujet libre est sensé pouvoir choisir de lui-même ce qu’il choisit, sans être poussé à l’avance d’un coté ou d’un autre par quelque influence ou cause que ce soit
Mais sans rancune... car j'ai pas envie de continuer de débattre sur ton futur choix de métier qui ne regarde que toi dac . Puis ici, on parle de l'amour partagé pour et avec sa prochaine... Il faut laisser les armes au vestiaire guns lévitation drapeau blanc
avatar
Poet
DJ LittéRieuse

Nombre de messages : 913
Localisation : Sous les toits de la Normandie
Loisirs : dé-lire, boite à musique; étoiles et toiles, chemins de traverses
Date d'inscription : 31/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: La police

Message par Cath le Lun 05 Nov 2007, 12:05

Bien que j'ai adorée voir mes propos comparer à ceux de KLAUS Barbie et Maurice PAPON mur pale
je pense qu'il vaut mieu arreter ce sujet, vu que nous avons toutes les deux des opinions bien differentes (que je respecte sois dit en passant respect )et que nos idées sont bien arretées elles aussi. (je suis tout de même d'accord avec toi sur la préselection qui est quelquefois injuste taille, poids, etc...)

Cleis je te rassure j'arrive à faire un petit effort de temps à autre ange lorsque le sujet me plait, je constate que tu es très minuicieuse (à la limite de mon ancienne prof de français) sur ce point donc j'essayerais de te satisfaire.

Je tiens tout de même à souligner que les defauts des uns font les qualitées des autres, il faut de tout pour faire un monde. (donc reste tolérante au moins au niveau des fautes d'orthographe)Mr.Red
avatar
Cath
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1496
Date d'inscription : 31/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La police

Message par Christina le Mar 06 Nov 2007, 15:14

Cath a écrit:
Je pense que ce métier est avant tout une passion et si tu n'as pas pu ou voulu continuer (qlq soit les raisons) c'est bête pour toi c'est pas la peine pour autant de dénigrer les agents de polices, qui je te le rapelle sont la avant tout pour assurer la securité du citoyen (mm ceux qui leurs jettes des caillasse ds la rue) et que rien que pour cela ils méritent a mon humble avis d'être respecter.
je suis tout a fait d'accord sur le fait qu'il faut les respecter mais il faudrais aussi apprendre a certains policier a respecter les citoyens, trop de flic emploie systématiquement le tutoiement pour une raison que je ne comprend pas et cela m'insupporte énormément, trop de flic abuse de leur autorité de façon inconsidérer en sachant que le pauvre citoyen qui est en face d'eux n'a pas d'autre moyen que d'obtempérer sinon c'est le poste de police. je te renvoie a ce post qui parle d'une histoire qui m'est arriver.
http://lezinterim.forumactif.com/coups-de-gueule-f18/je-suis-degoutee-t2549.htm
donc respect oui, mais dans les deux sens.
avatar
Christina
Lez'arde sur le forum
Lez'arde sur le forum

Nombre de messages : 785
Age : 31
Localisation : Aix en provence
Emploi : Commerciale au chomage
Loisirs : Musique, Sport, Ciné, Lecture.
Date d'inscription : 05/05/2007

http://christina.skwat.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La police

Message par Cath le Mar 06 Nov 2007, 18:24


je suis tout a fait d'accord sur le fait qu'il faut les respecter mais il faudrais aussi apprendre a certains policier a respecter les citoyens, trop de flic emploie systématiquement le tutoiement pour une raison que je ne comprend pas et cela m'insupporte énormément, trop de flic abuse de leur autorité de façon inconsidérer en sachant que le pauvre citoyen qui est en face d'eux n'a pas d'autre moyen que d'obtempérer sinon c'est le poste de police. je te renvoie a ce post qui parle d'une histoire qui m'est arriver.
http://lezinterim.forumactif.com/coups-de-gueule-f18/je-suis-degoutee-t2549.htm
donc respect oui, mais dans les deux sens

j'ai trouver sa bizarre justement de ne pas encore avoit eu cette remarque .
Je te rassure direct je suis a 200% d'accord avec toi je ne supporte d'ailleur pas l'injustice que tu as subi mais sache que dans tout metier il y a des bons et des mauvais sauf que c'est vrai la police a un certain pouvoir donc le fait est que l'on est plus frustrer lorqu'on a a faire à des "gros cons"
sache que le tutoiement je trouve sa intolerable ayant ete vendeuse je ne me permettai pas de tutoyer meme les jeunes clients du fait que cela m'insupporte qu'on se permette de me prendre pour une copine dans un magasin ou face a quelqu'un de plus vieu
ET puis pour te dire c'est pas aprceque je suis a fond pour entrée dans la police que je suis daccord quand je me fais arreter (meme quand j'ai tord lol) c'est sur que jprefer voir les policiers comme bon dans l'ensemble sinon je ne me lance dans aucuns metier
et en ce qui concerne le respect je dis souvent cette phrase je respect les gens qui me respect et sache que c'est l'une des chose qui me fait le plus peur en ecole j'ai quitter les cours cette année non seulement pour gagner de l'argent mais aussi parceque j'etait dans une ecole privé qui à mes yeux n'a aucun respect pour les eleves les profs ce sentent au dessus de tout et cela m'insupporte j'ai peur de pas reussir a me taire en ecole de police je suis parti parceque j'ai tenu deux an en ayant un tres bon dossier niveau remarques et note dc vallait mieu pas que je reste sinon sachant que j'ai souvent ete dans le bureau du CPE suite a mes propos sois disant deplacer parceque je tenais tete au prof (malheureusement pour eux ils ont jamais pu me mettre quelque chose de negatif dans le dossier car mes propos restait toujours tres polie ) sauf qu'ils ont pas l'habitude qu'on ne se laisse pas parler comme a de la m*****

donc jt'assure que c'est pas moi qui vais te donner tor la dessus maintenant si un jour je venais a t'arreter promis jte traiterais avec respect Wink
avatar
Cath
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1496
Date d'inscription : 31/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La police

Message par Christina le Mer 07 Nov 2007, 17:10

bon ça va alors. j'espere que d'autre futur policière et policier pense la même chose que toi sur le respect des un et des autres. Wink
avatar
Christina
Lez'arde sur le forum
Lez'arde sur le forum

Nombre de messages : 785
Age : 31
Localisation : Aix en provence
Emploi : Commerciale au chomage
Loisirs : Musique, Sport, Ciné, Lecture.
Date d'inscription : 05/05/2007

http://christina.skwat.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La police

Message par Cath le Mer 07 Nov 2007, 17:56

Ben oui t'inquiète pas j'etais une super vendeuse aussi lol Mr.Red
avatar
Cath
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1496
Date d'inscription : 31/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La police

Message par Christina le Mer 07 Nov 2007, 18:02

les lesbiennes sont toujours de super vendeuses Mr. Green
avatar
Christina
Lez'arde sur le forum
Lez'arde sur le forum

Nombre de messages : 785
Age : 31
Localisation : Aix en provence
Emploi : Commerciale au chomage
Loisirs : Musique, Sport, Ciné, Lecture.
Date d'inscription : 05/05/2007

http://christina.skwat.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La police

Message par Cath le Mer 07 Nov 2007, 18:05

Lol j'avais pas vu ton emploi je comprend mieu
ben oui nous avons des arguments de choc et puis nous avons pour la plupart l'esprit ouvert donc forcement sa ouvre plus de portes!!!
avatar
Cath
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1496
Date d'inscription : 31/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La police

Message par Christina le Mer 07 Nov 2007, 18:15

sa ouvre plus de portes
sur cela je serait peut-être un peut moins d'accord Confused
avatar
Christina
Lez'arde sur le forum
Lez'arde sur le forum

Nombre de messages : 785
Age : 31
Localisation : Aix en provence
Emploi : Commerciale au chomage
Loisirs : Musique, Sport, Ciné, Lecture.
Date d'inscription : 05/05/2007

http://christina.skwat.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La police

Message par Cath le Mer 07 Nov 2007, 18:16

je parle pas forcement de crier notre homosexualité je serais mal placer pour dire ça d'ailleur mais jparle de notre ouverture d'esprit tu pense pas que le faite d'etre ouvert ouvre des portes???? developpe
avatar
Cath
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1496
Date d'inscription : 31/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La police

Message par Christina le Mer 07 Nov 2007, 18:23

vu comme ça oui, tout a fait vu que l'on est apte a la discution avec presque tout le monde. donc forcément on a moins de mal que d'autre a ce faire accepter et les portes s'ouvre, oui.
avatar
Christina
Lez'arde sur le forum
Lez'arde sur le forum

Nombre de messages : 785
Age : 31
Localisation : Aix en provence
Emploi : Commerciale au chomage
Loisirs : Musique, Sport, Ciné, Lecture.
Date d'inscription : 05/05/2007

http://christina.skwat.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La police

Message par Cath le Mer 07 Nov 2007, 18:27

et oui faus toujours voir les choses de cette facon c'est tellement plus agreable
quand il y a un probleme faus chercher ce que sa peut t'apporter sinon laisse tomber ont peut tous faire la geule a longeur de journée et pour ma part je trouve qu'il y a deja assez de monde qui se charge de faire la tronche jdis pas que j'ai un sourire en banane tout le temps mais depuis quelque temps je me dis qu'il vaut mieu prendre les choses du bon coter parceque de toute facon que tu le prenne bien ou mla sa changera rien donc autant pas trop se prendre la tete
avatar
Cath
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1496
Date d'inscription : 31/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La police

Message par Christina le Mer 07 Nov 2007, 18:35

c'est difficile tout de même de garder le sourire certains jours Confused
avatar
Christina
Lez'arde sur le forum
Lez'arde sur le forum

Nombre de messages : 785
Age : 31
Localisation : Aix en provence
Emploi : Commerciale au chomage
Loisirs : Musique, Sport, Ciné, Lecture.
Date d'inscription : 05/05/2007

http://christina.skwat.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La police

Message par Cath le Mer 07 Nov 2007, 18:39

ouais je sais mais c'est pour sa qu'il y a les amis la famille le net pour pouvoir au moins dire ce qu'on pense sans qu'on demande qu'on soit d'accord avec nous juste pour dire ce qu'on a sur le coeur et peut etre par moment demander conseils
avatar
Cath
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1496
Date d'inscription : 31/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La police

Message par Poet le Mar 13 Nov 2007, 18:27

J'ai manqué le documentaire "36, quai des Orfèvres" hier soir (mais France 3 le rediffuse cette nuit à 2h30, donc je vais l'enregistrer) pour cause de "2001 : l'odyssée de l'espace" un must signé Stanley Kubrick (en 1968 quand même !) que bien qu'ayant déjà vu, je tenais à revoir absolument...
Mais en faisant un grand écart vertigineux, je peux trouver un lien à ces deux programmes d'hier soir.

D'abord le Kubrick :

Des anthropoïdes découvrent un étrange monolithe. Et l’un d’eux, soudain, a l’idée de faire une arme d’un os brisé. Il le lance en l’air. L’objet tournoie et… se transforme en vaisseau spatial : quatre millions d’années plus tard, le docteur Floyd est en route pour la Lune, où l’on vient de découvrir… un monolithe. Le Beau Danube bleu rythme un lent ballet d’astronefs. Images d’une poésie futuriste et glacée. Le film ouvre une brèche d’infini dans l’imagination du spectateur : sous le space opera se cache une parabole métaphysique vertigineuse. Kubrick s’interroge sur les origines et le devenir de l’humanité. Il fait du monolithe, envoyé par une intelligence extraterrestre, un symbole de la connaissance. Grâce aux vertus ambiguës de cette « pierre », les hommes primitifs découvrent l’arme avant l’outil. Hal, l’ordinateur pensant, devient meurtrier. L’homme peut-il se confondre avec ses progrès technologiques, se prendre pour Dieu ? Les héros de cette fable sont neutres : un alphabet, combiné pour former un discours. En silence. Le silence se taille une place énorme, angoissante. On suffoque un peu, dépassé, enivré. Comme l’un des personnages, flottant dans le cosmos, on est seul, avec notre respiration, scansion binaire et mystérieuse de notre existence. (NDLR : cette critique n'est pas de moi mais de Cécile Mury)

Et donc le documentaire "36, quai des orfèvres" de Nicolas Moscara (France, 2005). 115 mn. Inédit.
Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le 36, quai des orfèvres : ses hommes (et ses femmes), ses méthodes, ses brigades (stup, recherches et d'investigation), les cent quarante-huit marches de son monumental escalier. Et pour cause, Nicolas Moscara a passé quatre mois en compagnie des superflics du 36. Visiblement impressionné, il en a tiré un documentaire de deux heures, bien ficelé, sur le travail au quotidien de la police judiciaire. On suit donc le travail de fourmi des enquêteurs sur la mort mystérieuse de « X femme », les longues gardes à vue, les planques pour démanteler un vaste réseau de drogue dans un entrepôt de chaussures, sans oublier les inévitables scènes d'action avec arrestations musclées. Le 36, « c'est une aventure humaine », dit son ex-patronne Martine Monteil, et c'est effectivement l'image que, tout en empathie avec son sujet, Nicolas Moscara nous en restitue : celle d'hommes et de femmes (car oui, au 36, la parité est en marche) toujours en action, des chics types unis dans l'adversité, n'oubliant jamais d'être humains et patients, et dotés d'un épatant sens du service public. Bref, un monde merveilleux où toutes les affaires sont résolues (oui, oui, même l'affaire « X femme »), les trafiquants de drogue arrêtés, et les cocaïnomanes pères de famille, dûment sermonnés. De quoi donner l'exemple et rassurer les citoyens en ces temps troublés : dormez tranquille, le 36 veille. (Présentation de Weronika Zarachowicz)
Doc divisé en deux parties : la première consacrée à la répression du proxénétisme et la seconde à la protection des mineurs.
J'en ai vu quelques extraits déjà et je sais que c'est comme cela qu'on aime voir (enfin, en tous cas que, moi, j'aime voir) le travail de ces brigades de police et leurs enquêtes. Ce sont ces deux spécialités qui avaient motivé ma vocation toute petite à travailler dans la PJ... Aussi, je le répête, il ne s'agit pas pour moi d'avoir un discours très partial sur la Police (il existe plusieurs corps de métiers dans la Police) mais -pas de bol- le matracage encore aujourd'hui de CRSS face à des étudiants non violents et le rapport sur le chiffre concernant les personnes victimes d'agression physique ou sexuelle (pas par des policiers ! Je précise ) et la non résolution d'un taux non négligeable de ces affaires par la police, c'est pas ce qu'on attend des policiers...
Et eux ne donnent pas toujours dans une conduite impartiale . Ils doivent assurer l'ordre publique et la sécurité mais pas forcément la justice... Et donc, ils ne font pas toujours des choses justes. En plus, que faire Eux, ils sont armés et face à eux, difficile d'argumenter pour cause de risque d'insulte à agent de l'état.
avatar
Poet
DJ LittéRieuse

Nombre de messages : 913
Localisation : Sous les toits de la Normandie
Loisirs : dé-lire, boite à musique; étoiles et toiles, chemins de traverses
Date d'inscription : 31/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: La police

Message par Cath le Mar 13 Nov 2007, 21:11

Eux, ils sont armés et face à eux, difficile d'argumenter pour cause de risque d'insulte à agent de l'état.

le matracage encore aujourd'hui de CRSS face à des étudiants non violents


en ce qui concerne l'ensemble de ton discours je suis plutot d'accord sur le fait qu'il y a des bons et des mauvais flics et tout ça mais bon comme je l'ai deja dit dans chaque metiers il y a des cons et des gens biens malheureusement dans ce metier les employers ont plus de pouvoir donc ça se ressent par une grande injustice que je conçois parfaitement.

mais quand tu m'ecris que des CRSS matraque des etudiants non violent jpense que malheureusement pour ces etudiants il y a certainement du y avoir des jeunes (hors manifestation generalement des racailles) qui ont commencer a foutre leurs merde et ceci entrainant cela voila ce qui en resulte. je ne vais pas donner tord aux forces de l'ordre qui se defendent contre des jets de pierre et de bouteille en verre voir pire
et puis ils sont peut etre armés mais eux ils s'en servent que en cas de legitime defenses le jour ou on te lancera des pavés cocktail monotof et autres on verra si tu dira qu'il ne vaut mieu pas etre armé contre "tes pauvres agresseurs desarmé" c'est vrai qu'elle inégalité attend je prend 2 secondes pour les plaindres et permet moi de prendre un peu plus de temps cette fois ci pour soutenir les CRSS qui eux ceux protegent et sont la a la base pour proteger des eventuels commercants ou passants qui serait là lors des manifestation certes quelques fois pacifique mais très souvent violente que ce soit envers l'etre humain ou pour casser des vitrines et autre magasin.
Ont plaint toujours les gens qui se sont fais matraqué ou blessé par des policiers et ont en fait une affaire d'etat qui passera dans diverses emissions mais lorsqu'un policier ou gendarme decede suite a une agression là une minute dans le JT de 20h suffit largement .
Bien sur je sais que souvent des etudiants pacifiques sont entre les mêlés mais ça ni eux ni les policiers ni peuvent rien il y aura toujours des racailles qui viendrons foutre le bordel et c'est pour ça qu'il y aura toujours les forces de l'ordres pour essayer de les maitrisé un minimum
avatar
Cath
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1496
Date d'inscription : 31/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La police

Message par titouana le Mar 13 Nov 2007, 23:44

il y aura toujours des racailles qui viendrons foutre le bordel et c'est pour ça qu'il y aura toujours les forces de l'ordres pour essayer de les maitrisé un minimum

hou la la que ce terme de "racailles" me déplait. Et je crois qu'avant de "maitriser" il faut apprendre le vivre ensemble, le partage et se pencher sur les us et coutumes que l'on ne connait pas et discuter, discuter.... Tout n'est pas pardonnable et ce, dans les 2 sens.
Je travaille depuis longtemps dans un milieu où se cotoient différentes nationalités, niveaux sociaux et je peux dire que si l'on apprend à connaitre les petites "histoires" de chacun (ou presque), on comprend mieux et on est plus tolérant avec ceux que tu nomment "racailles"
avatar
titouana
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 5798
Age : 81
Localisation : un peu loin DTC !
Emploi : savoir accommoder le social à toutes les saucisses
Loisirs : Courir avec mon chien Gamembert
Date d'inscription : 12/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La police

Message par Poet le Mer 14 Nov 2007, 00:27

J'glisserai pas sur cette peau de banane là non plus... Mais ok, les médias ont tendance à n'offrir qu'un angle de vue et ce qu'on a vu encore aux JT (enfin, mi, ce midi) c'était des jeunes filles et garçons qui s'prenaient plusieurs coups de matraque et se faisaient malmenés sous l'assaut de plusieurs CRSS retranchés derrière casque, matraque et tout le toutim... Excuse mais j'ai pas vu les jeunes va-t-en guerre . J'crois néanmoins qu'il ne faut pas confondre blocus des étudiants qui s'inquiètent pour le droit à leurs études avec d'autres manifs que tu as en tête...
Et oui encore une fois, ne pas cautionner non plus les jets d'objets sur policiers et même pompiers en mission qui essaient juste de faire leur travail -sans doute de prévention et/ou de respect de l'ordre publique et en tous cas pour les seconds qui sont là pour secourir et non pas pour punir... Mais faut pas tout mélanger là .
Enfin bon, là je suis . Mon enregistreur de salon va bosser tout à l'heure pour moi et je regarderai plus tard ce qui aurait pu être mon quotidien de travail et de métier l'esprit et les yeux grands ouverts
avatar
Poet
DJ LittéRieuse

Nombre de messages : 913
Localisation : Sous les toits de la Normandie
Loisirs : dé-lire, boite à musique; étoiles et toiles, chemins de traverses
Date d'inscription : 31/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: La police

Message par Cath le Mer 14 Nov 2007, 11:27

hou la la que ce terme de "racailles" me déplait. Et je crois qu'avant de "maitriser" il faut apprendre le vivre ensemble, le partage et se pencher sur les us et coutumes que l'on ne connait pas et discuter, discuter.... Tout n'est pas pardonnable et ce, dans les 2 sens.
Je travaille depuis longtemps dans un milieu où se cotoient différentes nationalités, niveaux sociaux et je peux dire que si l'on apprend à connaitre les petites "histoires" de chacun (ou presque), on comprend mieux et on est plus tolérant avec ceux que tu nomment "racailles"

j'etais sur et certaine qu'en employant ce therme je suciterais des reaction mais avant de me parler de nationalités et de cité tu ne ma pas demander ma definition du mot racaille la c'est toi qui la definit comme ça pour moi une racaille c'est quelqu'un francais portugais arabe ou autre (jte signale au passage que mes parents sont d'origine etrangere pour eviter tout debat inutile sur un enventuel racisme) on s'enfout de sa nationnalité on s'enfou qu'il vive en cité en ville ou en village c'est une personne qui se permet de venir balancer des pavé et autre projectiles sur des policiers ou meme d'agresser des honnetes citoyens dans la rue .
Ne me demande pas de connaitre leurs histoire dramatique parceque ça c'est pas une excuse mes parents l'un comme l'autre on eu une vie tres rude et dans une famille de 6 enfants pour l'une et 8 enfants pour l'autres ce sont les seuls qui s'en sont sorti et mon beau frere a eu une enfance de merde egalement balloté de foyer en foyer sa mere etait en prison pour drogue son pere s'enfoutait et s'enfou toujours de lui et jte passe les details alors pas pitier evite moi direct les sermons comme quoi ils ont eu des malheurs dans leurs vie c'est pas parcequ'il en ont chier qu'ils ont une excuse pour tout s'accager pour emmerder et agresser des citoyens qui si tu les ecoute un peu eux non plus non pas forcement eu une vie facile .
Et oui toutes les methodes employés ne sont pas forcement bonnes mais donne en d'autres parceque les laisser faire je vois pas ça comme une solution.
avatar
Cath
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1496
Date d'inscription : 31/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La police

Message par titouana le Mer 14 Nov 2007, 12:39

Je ne donne aucune définition du mot "racailles", je ne parle ni de nationalités, ni de cité, je dis simplement que je n'aime pas ce terme et ne me fais pas dire des choses que je ne dis pas.... Quant aux personnes qui dégradent, qui volent etc, je les nomme "délinquants" tout simplement !!!

Quand aux différentes histoires que je cotoie dans mon milieu professionnel, même si je n'excuse pas tout, je comprends certaines choses.

alors pas pitier evite moi direct les sermons comme quoi ils ont eu des malheurs dans leurs vie

Je n'ai aucunement l'impression de te faire de sermon mais simplement de te dire ce que je pense, ce que je vis au quotidien dans l'accueil que je fais auprès de personnes en difficultés.

Quant aux solutions, je n'ai malheureusement pas de recette miracle, juste dire que dans ma ville, en partenariat avec la municipalité, il a été décidé d'éviter toutes sortes de ghettos, de mettre en place des lieux ouverts à tous, des lieux d'échanges, parce que pour moi le dialogue prime et de loin sur la répression. Parfois, il suffit de demander à quelques personnes "difficiles" de mener à bien un projet pour qu'ils aient le sentiment d'exister, d'être reconnu et non seulement, ils évoluent mais moi aussi d'ailleurs.
avatar
titouana
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 5798
Age : 81
Localisation : un peu loin DTC !
Emploi : savoir accommoder le social à toutes les saucisses
Loisirs : Courir avec mon chien Gamembert
Date d'inscription : 12/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La police

Message par iza le Mer 14 Nov 2007, 20:40

juste en passant...et je passerai juste sur le sujet !......MAIS ce genre de discourt, d'etat d'esprit chez une personne qui certe a du vecue, mais qui surtout veut faire l'ecole de police (enfin passer l'exam' deja si j'ai bien suivie) me fait (tres) peur ! car j'imagine une fois reussie ce "fameux" exam' puis bon "mattraquage theorique" par de "bons instructeurs equilibrés et pas formatés" par le nain de service (qui fut avocat.......qui bien sur n'a pas defendu LUI de racaillessss), j'imagine notre futur....
de plus comme je l'ais toujours dit : par le fait de notre "non conformité sociale" il est bien intolerable d'etre intolerant
et pour finir le mot racaille defini "des personnes meprisablent" :
Ce terme désigne :
Les individus dont le rôle social se limite à la petite délinquance. La racaille est ainsi un terme utilisé pour souligner la non-adhésion aux normes en vigueur dans la société. On parle de « la racaille de la société » pour désigner une frange non intégrée, dont les valeurs sociales ne s'accordent pas avec celle de la majorité, ou à laquelle la société refuse d'accorder un statut plein et entier de « partie du tout ».
Un groupe méprisable, la partie du peuple la plus pauvre ou la couche la plus basse de la population. Ayant pour certains un sens socio-économique, pour d'autres un sens plus socio-culturel, cette définition se référant à « une masse méprisable » ne reconnaît pas de distinction individuelle, son utilisation est donc invariable au singulier féminin : « La racaille » ; parfois couplée à un partitif : « de la racaille ». La racaille désignant en général les franges marginales de la société, à l'intelligence, aux motifs et aux privilèges restreints pour les castes les désignant ainsi.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Racaille#D.C3.A9finition

puis je ne peux m'empecher de faire le lien...(histoire de se "raffraichir" un peu la mémoire et pour une fois M. Chirac fut à la hauteur en rappellant a M. Sarkozy et au(x) peuple(s) Français ce qu'est une Republique....
http://fr.wikipedia.org/wiki/Racaille#Nicolas_Sarkozy_.C3.A0_Argenteuil_:_pol.C3.A9mique

et puisque on parle de respect et "juste valeur des choses" ....si je me souvient bien les Compagnies Republicaines de Securité (oui ils y en a plusieurs en France....) sont nommées CRS http://www-crs.policenationale.com/...et c'est bien "la racaille" qui les nomment CRSS (C.R.SS !)
avatar
iza
Lez'arde sur le forum
Lez'arde sur le forum

Nombre de messages : 571
Age : 49
Localisation : ici ET ailleurs
Emploi : reprise avec accord du psychiatre....et cé pas gagner !
Loisirs : DEHORS !!!!!
Date d'inscription : 12/06/2005

http://lez-land.spaces.live.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La police

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum