La précarité est elle l'avenir des couches sociales les plus modestes?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La précarité est elle l'avenir des couches sociales les plus modestes?

Message par Sarah75000 le Mar 24 Juin 2008, 18:42

Le gouvernement en place multiplie les réformes dans le but, nous dit on de moderniser la France, mais a quel prix?
Défiscalisation des heures supplémentaires, qui ne profitent guère à toute la population
Mort programmé du RMI en faveur du RSA
Franchise médicale qui laissera sur le carreau les plus démunis
Bouclier fiscal qui ne fait pas ces preuves, les plus fortunés préférant la nationalité monégasque ou autre leur permettant de vivre dans un de ces paradis fiscaux.
Une faible hausse de 5% pour l'allocation handicapé ce qui représente environ 31 euros^par mois en plus pour chaque bénéficiaire (800000 allocataires à ce jour) et aucune aide véritable mis a part celle énoncé précedemment pour l'aide au retour à l'emploi de ces derniers.
Sous pretexte que la France puisse préserver son modèle social et du fait de l'allongement de l'espérance de vie de nos compatriotes, la retraite est reportée a 65 ans pour tout le monde sans prendre en compte la pénibilité de certains emplois (ouvriers, chauffeurs routiers, ...)
La loi sur l'autonomie des universités qui fera place aux concurrences, fin des universités dont les sujets de recherche seront jugés peu rentables, voici venu le temps des modèles anglo-saxon géré par des partenariats privés, on étudiera entre gens aisés, fini le squattage des salles par les plus démunis.
Le pouvoir d'achat tant vanté par le gouvernement fait sa réclame à la télé ces jours ci....
Ces réformes sont cohérentes mais inégalitaires!! je ris car j'ai l'impression d'entendre arlette laguillé ou olivier besancenot et pourtant je ne suis pas anti capitaliste et encore moins communiste.... qu'en pensez vous?

Sarah75000
Lez'er moi entrer !
Lez'er moi entrer !

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La précarité est elle l'avenir des couches sociales les plus modestes?

Message par Benoite le Mer 25 Juin 2008, 15:36

A ce propos, Sarah, je partage l'essentiel des idées exprimées sur le site suivant:

http://www.syti.net/Topics.html

En résumé, la précarité est voulue et organisée au niveau du "Gouvernement Mondial", maître d'oeuvre de la mondialisation.
avatar
Benoite
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 54
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La précarité est elle l'avenir des couches sociales les plus modestes?

Message par Sarah75000 le Mer 25 Juin 2008, 18:31

merci benoite, vachement intéréssant ce que tu m'as envoyé, je n'ai lu que quelques lignes et me voici complétement transporté, j'y retourne...

Sarah75000
Lez'er moi entrer !
Lez'er moi entrer !

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La précarité est elle l'avenir des couches sociales les plus modestes?

Message par Benoite le Jeu 26 Juin 2008, 09:44

Sarah, je suis très contente si le site t'a plu !
Le dossier est très riche: je le trouve aussi très intéressant.
Mais il faut du courage pour affronter la révélation de ces perspectives inquiétantes trop peur , et pour certains d'affronter la précarité...
Cependant, je crois à la victoire finale de la lumière sur l'obscurité ! sunny
avatar
Benoite
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 54
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La précarité est elle l'avenir des couches sociales les plus modestes?

Message par loet le Jeu 26 Juin 2008, 09:55

Je trouve qu'ils ont raison, faut changer le rmi et son system de dépendance, pour ceux qui percoivent le rmi depuis plusieures années le rmi est un dû!!
avatar
loet
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 118
Age : 39
Localisation : 92
Date d'inscription : 18/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La précarité est elle l'avenir des couches sociales les plus modestes?

Message par Sarah75000 le Jeu 26 Juin 2008, 15:29

loet, encore faut il ne pas entrer dans le jeu des médias qui nous abrutissent au lieu de nous informer réellement sur les personnes qui perçoivent ce RMI....
Depuis la veille des élections présidentielles, les Rmistes ont été montré du doigt, a mon sens salis, on nous a rabaché qu'ils profitaient du système, que c'était des parias, des incapables, si le gouvernement avait été plus vicieux ils auraient pu nous donner des armes pour les abattre, mais la réalité pour beaucoup d'Rmistes est loin d'être ce qu'on nous a conté, penses tu réellement qu'avec environ 450 euros ces gens là se sont engraissés sur notre dos? penses tu réellement que ces gens là ne veulent pas bosser? comme toute chose, il est préférable de ne pas stigmatiser, c'est tellement plus simple, que ça ne nous pose aucun probleme d'avaler les couleuvres des médias et de les considérer comme parole prophétique... je pense qu'il y a des profiteurs un peu partout (le directeur du cabinet de Boutin, mr Bolufer qui s'est offert un logement HLM, (et bien d'autres encore ), sinon le député Gaudron qui percoit des allocations chomage alors qu'il est député, et les cols blancs, etc....)
l'habit ne fait pas le moine...

Sarah75000
Lez'er moi entrer !
Lez'er moi entrer !

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La précarité est elle l'avenir des couches sociales les plus modestes?

Message par Xenia le Mer 02 Juil 2008, 19:44

Si je puis me permettre de mettre mon grain de sel à mon avis le système n'engage pas certaines personnes à bosser puisqu'elles perdent de l'argent en le faisant. Un de mes potes de retour en France après quelques années à l'étranger a pu toucher le RMI, obtenir un logement social et tous les avantages offerts aux chômeurs dans sa ville (gratuité des transports en commun, accès à prix très réduits aux spectacles, ciné...). En parallèle il faisait des petits boulots non déclarés et résultat il a pu mettre pas mal d'argent de côté pour s'acheter une maison. Depuis il a changé de région et trouvé un boulot mais cela a duré 2 ans. 2ans pendant lesquels il occupait un logement dont il n'avait pas impérativement besoin puisque sa mère habitait une maison dans la même ville et qu'il faisait des boulots qui lui aurait permis de vivre.
Tu vas me dire que c'est un cas isolé mais vois-tu je n'en suis pas si sûre car j'ai déjà connu plusieurs personnes dans le même cas qui à la base avaient peut-être besoin du RMI ou d'un logement HLM mais qui au fils des ans auraient pu (auraient du) rendre mais ne l'ont pas fait car pourquoi se priver si les autres payent pour nous?
J'estime ne pas avoir à payer pour des gens qui ne veulent pas se donner la peine de bosser ou qui ne sont pas assez honnêtes pour rendre un appartement dont ils n'ont plus besoin.
A mon avis notre système est trop basé sur le communisme et l'utopie dans laquelle nous nous complaisons à croire que la majorité est honnête.
Enfin ce n'est que mon humble avis et ça n'engage que moi. Wink
avatar
Xenia
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 10281
Date d'inscription : 07/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La précarité est elle l'avenir des couches sociales les plus modestes?

Message par tiijan le Mer 02 Juil 2008, 21:15

sauf que si on réfléchit à l'inverse: n'est ce pas au final plus scandaleux qu'un salarié puisse gagner aussi peu, quand on sait les milliards qui sont brassés et le peu de gens à qui ça profite? Perdre son temps dans un travail dont personne ne veut, y laisser sa santé... pour gagner ça?

De plus, la majorité est honnête à mon avis: la proportion de RMIstes qui choisissent d'en vivre est est apparemment ridicule, par rapport au nombre total de RMIstes (et en plus, de ce que j'en sais, c'est plus ou moins un boulot à temps plein de trouver suffisamment de revenus pour vivre des subventions publiques, faut vraiment vouloir)... par contre, c'est ceux dont on parle le plus... à mon avis, ils sont une bonne excuse pour faire croire à un "assistanat" généralisé... histoire qu'un petit nombre de grands cyniques aiment faire croire, pour avoir moins de mal à en garder encore un peu plus pour eux... je pense que certaines vérités ne sont que ce que ces "grands" ont envie que l'on pense... et plus ça va, plus ils en ont les moyens...

mais perso, je préfère payer pour qu'un jeune ait la possibilité d'avoir suffisamment de ressources pour trouver vraiment sa voie, qu'il y ait moins de gens qui habiter dehors, voire même payer un glandeur... plutôt que de voir les gens obligés d'aller engrosser une des dix fortunes mondiales pour survivre... pas réaliste et l'économie et tout ça? Je me demande qui nous a amenés à penser comme ça...
avatar
tiijan
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 11582
Age : 46
Localisation : à la presque-ville du fromage
Emploi : avec des mini martiens
Loisirs : cherche à dominer le mooonde
Date d'inscription : 30/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: La précarité est elle l'avenir des couches sociales les plus modestes?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum