La lutte continue...

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La lutte continue...

Message par Invité le Ven 03 Avr 2009, 19:10



après le g 20 un petit tour par STRASBOURG pour l'anniv de l'OTAN

UN PETIT APERCU HISTORIQUE EST NecESSAIRE AVANT DE REPONDRE
source wikipedia dont je n'arrive pas à mettre le lien me parait un bon compromis historique sur OTAN.

s'agit il d'une organisation démocratique de défense internationale garante de la paix ?

s'agit il d'une organisation belliqueuse et hégémonique ?


Dernière édition par isapho le Sam 04 Avr 2009, 18:45, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lutte continue...

Message par cleis le Ven 03 Avr 2009, 23:04

Bonne question Isapho. Avant d'y répondre quelques précisions car ton lien sur Wikipedia ne fonctionne pas.
OTAN en français Organisation du Traité de l'Atlantiqque Nord, en anglais: North Atlantic Treaty Organisation c'est à dire NATO ce qui explique ton image;
D'accord "non à l'OTAN" car cette organisation crée en 1949 par les alliés de la seconde guerre mondiale pour se protéger des menaces militaires du bloc soviétique n'a plus de raisons d'être, ce dernier n'existant plus.
Non à l'OTAN car cette organisation s'érige désormais en "gendarmes du monde" et son seul et unique but est de défendre les pays capitalistes et de permettre le pillage des pays instables pour le plus grand bonheur des multinationales occidentales.
Son intervention en ex-Yougoslavie a été une catastrophe et ce qui se passe en Afghanistan, sous prétexte de lutte contre le terrorisme est une vaste opération de conquéte de territoire à laquelle les Russes ont échoué. Ce pays est indépendant depuis plus de 3 siécles, de quel droit allons-nous leur imposer notre domination. Si ça c'est pas du néo colonialisme ?????????
Quand aux décisions prises durant le G 20 nous pourrons y revenir mais c'est encore une vaste fumisterie: paradis fiscaux du vent ( les vrais ne sont pas désignés: USA, GB, INDE etc...) parachutes dorés...pipo, des milliards pour le FMI afin d'acheter les dirigeants des pays pauvres, une honte etc......
Les mesures qui s'imposaient face à la crise actuelle : taxation des bénéfices boursiers, nationalisation des sociétés financées par l'Etat et surtout abandon du dollard comme monnaie de référence mondiale, personne n'en a parlé.
En fait le G 20 a confirmé la gloire du capitalisme outrancier que nous vivons depuis 60 ans, voila le véritable anniversaire.........!
avatar
cleis
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1076
Localisation : sans domicile fixe
Date d'inscription : 02/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: La lutte continue...

Message par Invité le Jeu 09 Avr 2009, 20:43


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lutte continue...

Message par Invité le Ven 19 Fév 2010, 11:34


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lutte continue...

Message par Invité le Ven 19 Fév 2010, 11:39

Appel contre le projet Darcos de mise à mort de la médecine du travail
À l’heure de la sous déclaration massive des accidents du travail, de l’augmentation des maladies professionnelles et des suicides au travail (comme cela a été révélé à France Télécom) à l’heure de la hausse des accidents cardiaques et vasculaires liés au stress et à la souffrance au travail, à l’heure où dérivent les méthodes de management et leurs exigences dévorantes de productivité, faut-il affaiblir ou renforcer la médecine du travail ?

Après plus de vingt ans de dégradation continue de la santé au travail, nul ne nie qu’il y ait besoin d’une grande réforme pour la reconstruire. Mais les salariés, les syndicats, les professionnels des questions de santé au travail sont terriblement inquiétés par les orientations de la « réforme » annoncée de M. Darcos.

C’est un projet qui va dans le sens de celui du Medef auquel, pourtant, tous les syndicats de salariés se sont opposés unanimement en 2009. Il propose carrément de violer le cadre de responsabilité du médecin du travail pour qu’il serve de bouclier protecteur à celui des employeurs. Il est en contradiction de manière rédhibitoire avec les principes du Code de Déontologie médicale inscrits dans la Loi. Il projette d’organiser les prochains services de santé au travail (SST) en donnant total pouvoir au patronat : seront juges et parties ceux-là mêmes qui créent les risques.

Plus que jamais les médecins du travail et les autres acteurs des SST seront cantonnés dans des activités éloignées de la défense de la santé des travailleurs. Il s’agit de la mort de toute réelle prévention en santé au travail. Il s’agit de « démédicaliser » la seule spécialité dont l’objet est le lien entre la santé et le travail. Il s’agit de prendre prétexte de la pénurie (réversible) de médecins du travail en les remplaçant par des infirmiers alors que ceux-ci ne peuvent pas se substituer aux médecins et qu’ils n’ont pas de statut protégé. Il s’agit de transférer ces missions aux directeurs des services interentreprises de santé au travail (SST) c’est-à-dire aux Conseils d’Administration composés majoritairement d&rsq uo;employeurs (2/3). Il s’agit de déposséder les « commissions de contrôle » de leurs prérogatives notamment en ce qui concerne le droit d’opposition à la mutation ou au licenciement des médecins du travail, alors qu’au contraire ce droit d’opposition devrait être étendu pour que tout « Intervenant en Prévention des Risques Professionnels » bénéficie d’un statut de « salarié protégé ».

Comment une « prévention » peut-elle exister, sans entretien clinique régulier avec les salariés, en espaçant les visites tous les 3 ans ? L’aptitude et l’inaptitude seraient définies du point de vue patronal : actuellement ces notions n’ont pas de définition légale, le médecin du travail les apprécie au cas par cas selon les risques pour la santé liés au poste de travail. Une nouvelle définition écrite dépendrait exclusivement de la capacité du salarié à effectuer la totalité des tâches prescrites : elle aurait une « simplicité » radicale, binaire (apte ou inapte) et reviendrait à supprimer toute notion d’aménagement de poste et d’adaptation des tâches à l’homme.

Le Medef voulait aussi que le médecin-conseil puisse déclencher une procédure obligatoire de retour au travail pendant l’arrêt de travail. L’employeur serait libéré de ses obligations de reclassement dès la visite de reprise. Après cette visite unique, et dans un délai de 21 jours, le salarié déclaré inapte pourrait être licencié. Les voies de recours, aujourd’hui possibles auprès de l’inspection du travail, seraient renvoyées à des dispositions non précisées. Le projet de X. Darcos reprend les mêmes intentions, très dangereuses pour les salariés victimes d’accident du travail ou de maladie professionnelle. Au contraire de tout cela, une véritable prévention en santé au travail est nécessaire et possible.

L’indépendance professionnelle exige que les préventeurs soient à l’abri des pressions de ceux qui les paient. Avec le mode de production en flux tendu et la recherche effrénée de gain de productivité, les conditions de travail se dégradent partout, tous les secteurs sont « à risques », bureaux comme ateliers. Une authentique médecine de prévention, en adéquation avec les constats sur le terrain, peut tirer sa grande pertinence de l’entretien clinique régulier des salariés avec le médecin du travail. Il faut que la médecine du travail authentique et spécifique soit un véritable service public indépendant, avec les moyens nécessaires, la formation, les effectifs, et la prévention apparaîtra redoutablement efficace, progressive et finalement « économique » dans l’int& eacute;rêt des salariés.

Que tous les acteurs de progrès refusent ensemble le projet Darcos de mise à mort de la médecine du travail POUR une authentique médecine du travail, indépendante, dans l’intérêt exclusif de la santé des salariés !

Signez cet appel sur le site "non-mort-medecine-travail.net"
non-mort-medecine-travail.net

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lutte continue...

Message par jemecorne le Ven 18 Fév 2011, 13:46

avatar
jemecorne
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1244
Date d'inscription : 01/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La lutte continue...

Message par Bouktis le Sam 19 Fév 2011, 16:47

La lutte est-elle une volonté ou est-ce plutôt la révolte ? Où se situe la réelle envergure du pouvoir "faire" ? Où la lutte commence-t-elle ? Où la simple ostentation bien calfeutrée se situe-t-elle ? C'est bien de montrer, de communiquer mais le plus dur est d'agir.Il faut prendre des risques, être fort(e)s sur certains points et oser... faire, même et je dirai surtout seul(e)s. Sinon, tels des moutons de panurge on pense à son image pour ne pas être séparé(e)s du troupeau, qui ne comprend pas, mais qui se sent soumis et qui s'aplatit devant la force d'en face. C'est dommage...

Bouktis
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 277
Age : 45
Localisation : Loin
Emploi : Oui
Loisirs : Des passions : photos, peinture, cinéma, musique, les livres, écri ^^ vaine.
Date d'inscription : 22/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La lutte continue...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum