Le poème improvisé

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le poème improvisé

Message par Xenia le Jeu 02 Avr 2009, 23:34

Bon alors l'idée est que chacune ajoute une phrase plus ou moins en rapport avec la précedente pour faire un poème ou une histoire...

Comme je crée le post, je vais mettre la première phrase... oui je sais, je suis trop bonne batwoman


Au petit matin, le soleil éclaira l'horizon de sa douce lumière pourpre

Xenia
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 10281
Date d'inscription : 07/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le poème improvisé

Message par tiijan le Jeu 02 Avr 2009, 23:39

Xenia a écrit:Au petit matin, le soleil éclaira l'horizon de sa douce lumière pourpre

Mais en ouvrant la fenêtre, j'ai réalisé que ce n'était pas le soleil, mais l'enseigne du resto d'en face, quelle déception!

_________________
I'm back!

tiijan
Purple Gouda Geek (Admin)
Purple Gouda Geek (Admin)

Nombre de messages : 11585
Age : 46
Localisation : à la presque-ville du fromage
Emploi : avec des mini martiens
Loisirs : cherche à dominer le mooonde
Date d'inscription : 30/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le poème improvisé

Message par Calamity le Jeu 02 Avr 2009, 23:44

Au petit matin, le soleil éclaira l'horizon de sa douce lumière pourpre mais en ouvrant la fenêtre, j'ai réalisé que ce n'était pas le soleil, mais l'enseigne du resto d'en face, quelle déception!
Je me suis dirigée alors dans la salle de bain pour me doucher, puis après avoir avalé un bon petit déj en m'étouffant avec mon croissant, ...

_________________
"Pourquoi est-ce qu'à chaque fois que quelqu'un dit avec tout le respect que je vous dois, j'entends ta gueule ?"
               Ashley - ME1

Calamity
Pixel Woman (Admin)
Pixel Woman (Admin)

Nombre de messages : 10141
Age : 45
Localisation : Geekland
Emploi : Joue aux Lego avec des pixels
Loisirs : Jeux vidéo, gadgets geek
Date d'inscription : 08/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le poème improvisé

Message par Xenia le Jeu 02 Avr 2009, 23:49

Au petit matin, le soleil éclaira l'horizon de sa douce lumière pourpre
Mais en ouvrant la fenêtre, j'ai réalisé que ce n'était pas le soleil, mais l'enseigne du resto d'en face, quelle déception!
Je me suis dirigée alors dans la salle de bain pour me doucher, puis après avoir avalé un bon petit déj en m'étouffant avec mon croissant,
J'ai du me rendre à l'évidence et admettre que cette journée ne serait pas brillante

Xenia
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 10281
Date d'inscription : 07/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le poème improvisé

Message par tiijan le Jeu 02 Avr 2009, 23:57

Au petit matin, le soleil éclaira l'horizon de sa douce lumière pourpre
Mais en ouvrant la fenêtre, j'ai réalisé que ce n'était pas le soleil, mais l'enseigne du resto d'en face, quelle déception!
Je me suis dirigée alors dans la salle de bain pour me doucher, puis après avoir avalé un bon petit déj en m'étouffant avec mon croissant. J'ai du me rendre à l'évidence et admettre que cette journée ne serait pas brillante

Sauf pour la lumière d'en face qui continuait à inonder ma chambre, je me décidais à enfiler un jean.

_________________
I'm back!

tiijan
Purple Gouda Geek (Admin)
Purple Gouda Geek (Admin)

Nombre de messages : 11585
Age : 46
Localisation : à la presque-ville du fromage
Emploi : avec des mini martiens
Loisirs : cherche à dominer le mooonde
Date d'inscription : 30/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le poème improvisé

Message par Calamity le Jeu 02 Avr 2009, 23:59

Au petit matin, le soleil éclaira l'horizon de sa douce lumière pourpre
Mais en ouvrant la fenêtre, j'ai réalisé que ce n'était pas le soleil, mais l'enseigne du resto d'en face, quelle déception!
Je me suis dirigée alors dans la salle de bain pour me doucher, puis après avoir avalé un bon petit déj en m'étouffant avec mon croissant. J'ai du me rendre à l'évidence et admettre que cette journée ne serait pas brillante. Sauf pour la lumière d'en face qui continuait à inonder ma chambre, je me décidais à enfiler un jean.
J'avais l'impression d'être dans l'un de ses films en noir et blanc des années 30, bref, je rêvasse et finalement je suis en retard à mon cours de pétanque.

_________________
"Pourquoi est-ce qu'à chaque fois que quelqu'un dit avec tout le respect que je vous dois, j'entends ta gueule ?"
               Ashley - ME1

Calamity
Pixel Woman (Admin)
Pixel Woman (Admin)

Nombre de messages : 10141
Age : 45
Localisation : Geekland
Emploi : Joue aux Lego avec des pixels
Loisirs : Jeux vidéo, gadgets geek
Date d'inscription : 08/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le poème improvisé

Message par Xenia le Ven 03 Avr 2009, 00:02

Au petit matin, le soleil éclaira l'horizon de sa douce lumière pourpre
Mais en ouvrant la fenêtre, j'ai réalisé que ce n'était pas le soleil, mais l'enseigne du resto d'en face, quelle déception!
Je me suis dirigée alors dans la salle de bain pour me doucher, puis après avoir avalé un bon petit déj en m'étouffant avec mon croissant. J'ai du me rendre à l'évidence et admettre que cette journée ne serait pas brillante. Sauf pour la lumière d'en face qui continuait à inonder ma chambre, je me décidais à enfiler un jean.
J'avais l'impression d'être dans l'un de ses films en noir et blanc des années 30, bref, je rêvasse et finalement je suis en retard à mon cours de pétanque.
Je décide donc de prendre mes rollers pour aller plus vite

Xenia
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 10281
Date d'inscription : 07/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le poème improvisé

Message par tiijan le Ven 03 Avr 2009, 00:07

Au petit matin, le soleil éclaira l'horizon de sa douce lumière pourpre
Mais en ouvrant la fenêtre, j'ai réalisé que ce n'était pas le soleil, mais l'enseigne du resto d'en face, quelle déception!
Je me suis dirigée alors dans la salle de bain pour me doucher, puis après avoir avalé un bon petit déj en m'étouffant avec mon croissant. J'ai du me rendre à l'évidence et admettre que cette journée ne serait pas brillante. Sauf pour la lumière d'en face qui continuait à inonder ma chambre, je me décidais à enfiler un jean.
J'avais l'impression d'être dans l'un de ses films en noir et blanc des années 30, bref, je rêvasse et finalement je suis en retard à mon cours de pétanque. Je décide donc de prendre mes rollers pour aller plus vite
, mais quelques mètres plus loin, je me souviens que j'avais aussi séché le cours de roller.

_________________
I'm back!

tiijan
Purple Gouda Geek (Admin)
Purple Gouda Geek (Admin)

Nombre de messages : 11585
Age : 46
Localisation : à la presque-ville du fromage
Emploi : avec des mini martiens
Loisirs : cherche à dominer le mooonde
Date d'inscription : 30/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le poème improvisé

Message par Calamity le Ven 03 Avr 2009, 00:11

Au petit matin, le soleil éclaira l'horizon de sa douce lumière pourpre
Mais en ouvrant la fenêtre, j'ai réalisé que ce n'était pas le soleil, mais l'enseigne du resto d'en face, quelle déception!
Je me suis dirigée alors dans la salle de bain pour me doucher, puis après avoir avalé un bon petit déj en m'étouffant avec mon croissant. J'ai du me rendre à l'évidence et admettre que cette journée ne serait pas brillante. Sauf pour la lumière d'en face qui continuait à inonder ma chambre, je me décidais à enfiler un jean.
J'avais l'impression d'être dans l'un de ses films en noir et blanc des années 30, bref, je rêvasse et finalement je suis en retard à mon cours de pétanque. Je décide donc de prendre mes rollers pour aller plus vite mais quelques mètres plus loin, je me souviens que j'avais aussi séché le cours de roller.
2 doigts retrournés, le nez en sang et les genoux boiteux plus tard,je me retrouve aux urgences.

_________________
"Pourquoi est-ce qu'à chaque fois que quelqu'un dit avec tout le respect que je vous dois, j'entends ta gueule ?"
               Ashley - ME1

Calamity
Pixel Woman (Admin)
Pixel Woman (Admin)

Nombre de messages : 10141
Age : 45
Localisation : Geekland
Emploi : Joue aux Lego avec des pixels
Loisirs : Jeux vidéo, gadgets geek
Date d'inscription : 08/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le poème improvisé

Message par Xenia le Ven 03 Avr 2009, 00:14

Au petit matin, le soleil éclaira l'horizon de sa douce lumière pourpre
Mais en ouvrant la fenêtre, j'ai réalisé que ce n'était pas le soleil, mais l'enseigne du resto d'en face, quelle déception!
Je me suis dirigée alors dans la salle de bain pour me doucher, puis après avoir avalé un bon petit déj en m'étouffant avec mon croissant. J'ai du me rendre à l'évidence et admettre que cette journée ne serait pas brillante. Sauf pour la lumière d'en face qui continuait à inonder ma chambre, je me décidais à enfiler un jean.
J'avais l'impression d'être dans l'un de ses films en noir et blanc des années 30, bref, je rêvasse et finalement je suis en retard à mon cours de pétanque. Je décide donc de prendre mes rollers pour aller plus vite mais quelques mètres plus loin, je me souviens que j'avais aussi séché le cours de roller. Deux doigts retournés, le nez en sang et les genoux boiteux plus tard, je me retrouve aux urgences.
Et d'un seul coup, ma journée s'illumina par le doux visage angélique de cette infirmière

Xenia
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 10281
Date d'inscription : 07/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le poème improvisé

Message par tiijan le Ven 03 Avr 2009, 00:16

Au petit matin, le soleil éclaira l'horizon de sa douce lumière pourpre
Mais en ouvrant la fenêtre, j'ai réalisé que ce n'était pas le soleil, mais l'enseigne du resto d'en face, quelle déception!
Je me suis dirigée alors dans la salle de bain pour me doucher, puis après avoir avalé un bon petit déj en m'étouffant avec mon croissant. J'ai du me rendre à l'évidence et admettre que cette journée ne serait pas brillante. Sauf pour la lumière d'en face qui continuait à inonder ma chambre, je me décidais à enfiler un jean.
J'avais l'impression d'être dans l'un de ses films en noir et blanc des années 30, bref, je rêvasse et finalement je suis en retard à mon cours de pétanque. Je décide donc de prendre mes rollers pour aller plus vite mais quelques mètres plus loin, je me souviens que j'avais aussi séché le cours de roller. Deux doigts retournés, le nez en sang et les genoux boiteux plus tard, je me retrouve aux urgences.
Et d'un seul coup, ma journée s'illumina par le doux visage angélique de cette infirmière

Mais là, elle sortit une piqure avec une aiguille d'au moins un mètre de long et soudain, je la trouvais bien moins angélique!

_________________
I'm back!

tiijan
Purple Gouda Geek (Admin)
Purple Gouda Geek (Admin)

Nombre de messages : 11585
Age : 46
Localisation : à la presque-ville du fromage
Emploi : avec des mini martiens
Loisirs : cherche à dominer le mooonde
Date d'inscription : 30/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le poème improvisé

Message par Calamity le Ven 03 Avr 2009, 00:21

Au petit matin, le soleil éclaira l'horizon de sa douce lumière pourpre
Mais en ouvrant la fenêtre, j'ai réalisé que ce n'était pas le soleil, mais l'enseigne du resto d'en face, quelle déception!
Je me suis dirigée alors dans la salle de bain pour me doucher, puis après avoir avalé un bon petit déj en m'étouffant avec mon croissant. J'ai du me rendre à l'évidence et admettre que cette journée ne serait pas brillante. Sauf pour la lumière d'en face qui continuait à inonder ma chambre, je me décidais à enfiler un jean.
J'avais l'impression d'être dans l'un de ses films en noir et blanc des années 30, bref, je rêvasse et finalement je suis en retard à mon cours de pétanque. Je décide donc de prendre mes rollers pour aller plus vite mais quelques mètres plus loin, je me souviens que j'avais aussi séché le cours de roller. Deux doigts retournés, le nez en sang et les genoux boiteux plus tard, je me retrouve aux urgences.
Et d'un seul coup, ma journée s'illumina par le doux visage angélique de cette infirmière. Mais là, elle sortit une piqure avec une aiguille d'au moins un mètre de long et soudain, je la trouvais bien moins angélique!
Je pris mon courage à deux mains et afin d'oublier mon pire cauchemar, l'aiguille, je lui souris en la regardant droit dans les yeux et je me suis mise à balbutier ces mots :

_________________
"Pourquoi est-ce qu'à chaque fois que quelqu'un dit avec tout le respect que je vous dois, j'entends ta gueule ?"
               Ashley - ME1

Calamity
Pixel Woman (Admin)
Pixel Woman (Admin)

Nombre de messages : 10141
Age : 45
Localisation : Geekland
Emploi : Joue aux Lego avec des pixels
Loisirs : Jeux vidéo, gadgets geek
Date d'inscription : 08/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le poème improvisé

Message par Xenia le Ven 03 Avr 2009, 00:23

Au petit matin, le soleil éclaira l'horizon de sa douce lumière pourpre
Mais en ouvrant la fenêtre, j'ai réalisé que ce n'était pas le soleil, mais l'enseigne du resto d'en face, quelle déception!
Je me suis dirigée alors dans la salle de bain pour me doucher, puis après avoir avalé un bon petit déj en m'étouffant avec mon croissant. J'ai du me rendre à l'évidence et admettre que cette journée ne serait pas brillante. Sauf pour la lumière d'en face qui continuait à inonder ma chambre, je me décidais à enfiler un jean.
J'avais l'impression d'être dans l'un de ses films en noir et blanc des années 30, bref, je rêvasse et finalement je suis en retard à mon cours de pétanque. Je décide donc de prendre mes rollers pour aller plus vite mais quelques mètres plus loin, je me souviens que j'avais aussi séché le cours de roller. Deux doigts retournés, le nez en sang et les genoux boiteux plus tard, je me retrouve aux urgences.
Et d'un seul coup, ma journée s'illumina par le doux visage angélique de cette infirmière. Mais là, elle sortit une piqure avec une aiguille d'au moins un mètre de long et soudain, je la trouvais bien moins angélique! Je pris mon courage à deux mains et afin d'oublier mon pire cauchemar, l'aiguille, je lui souris en la regardant droit dans les yeux et je me suis mise à balbutier ces mots :
"J'aurais besoin d'une diversion afin de ne pas sentir la douleur..."

Xenia
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 10281
Date d'inscription : 07/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le poème improvisé

Message par tiijan le Ven 03 Avr 2009, 00:25

Au petit matin, le soleil éclaira l'horizon de sa douce lumière pourpre
Mais en ouvrant la fenêtre, j'ai réalisé que ce n'était pas le soleil, mais l'enseigne du resto d'en face, quelle déception!
Je me suis dirigée alors dans la salle de bain pour me doucher, puis après avoir avalé un bon petit déj en m'étouffant avec mon croissant. J'ai du me rendre à l'évidence et admettre que cette journée ne serait pas brillante. Sauf pour la lumière d'en face qui continuait à inonder ma chambre, je me décidais à enfiler un jean.
J'avais l'impression d'être dans l'un de ses films en noir et blanc des années 30, bref, je rêvasse et finalement je suis en retard à mon cours de pétanque. Je décide donc de prendre mes rollers pour aller plus vite mais quelques mètres plus loin, je me souviens que j'avais aussi séché le cours de roller. Deux doigts retournés, le nez en sang et les genoux boiteux plus tard, je me retrouve aux urgences.
Et d'un seul coup, ma journée s'illumina par le doux visage angélique de cette infirmière. Mais là, elle sortit une piqure avec une aiguille d'au moins un mètre de long et soudain, je la trouvais bien moins angélique! Je pris mon courage à deux mains et afin d'oublier mon pire cauchemar, l'aiguille, je lui souris en la regardant droit dans les yeux et je me suis mise à balbutier ces mots :
"J'aurais besoin d'une diversion afin de ne pas sentir la douleur..."
"... ça vous dirait une petite partie de scrabble?"

_________________
I'm back!

tiijan
Purple Gouda Geek (Admin)
Purple Gouda Geek (Admin)

Nombre de messages : 11585
Age : 46
Localisation : à la presque-ville du fromage
Emploi : avec des mini martiens
Loisirs : cherche à dominer le mooonde
Date d'inscription : 30/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le poème improvisé

Message par Calamity le Ven 03 Avr 2009, 00:29

Au petit matin, le soleil éclaira l'horizon de sa douce lumière pourpre
Mais en ouvrant la fenêtre, j'ai réalisé que ce n'était pas le soleil, mais l'enseigne du resto d'en face, quelle déception!
Je me suis dirigée alors dans la salle de bain pour me doucher, puis après avoir avalé un bon petit déj en m'étouffant avec mon croissant. J'ai du me rendre à l'évidence et admettre que cette journée ne serait pas brillante. Sauf pour la lumière d'en face qui continuait à inonder ma chambre, je me décidais à enfiler un jean.
J'avais l'impression d'être dans l'un de ses films en noir et blanc des années 30, bref, je rêvasse et finalement je suis en retard à mon cours de pétanque. Je décide donc de prendre mes rollers pour aller plus vite mais quelques mètres plus loin, je me souviens que j'avais aussi séché le cours de roller. Deux doigts retournés, le nez en sang et les genoux boiteux plus tard, je me retrouve aux urgences.
Et d'un seul coup, ma journée s'illumina par le doux visage angélique de cette infirmière. Mais là, elle sortit une piqure avec une aiguille d'au moins un mètre de long et soudain, je la trouvais bien moins angélique! Je pris mon courage à deux mains et afin d'oublier mon pire cauchemar, l'aiguille, je lui souris en la regardant droit dans les yeux et je me suis mise à balbutier ces mots :
"J'aurais besoin d'une diversion afin de ne pas sentir la douleur... ça vous dirait une petite partie de scrabble?"
Surprise par le regard coquin qui appuyait mes mots...

_________________
"Pourquoi est-ce qu'à chaque fois que quelqu'un dit avec tout le respect que je vous dois, j'entends ta gueule ?"
               Ashley - ME1

Calamity
Pixel Woman (Admin)
Pixel Woman (Admin)

Nombre de messages : 10141
Age : 45
Localisation : Geekland
Emploi : Joue aux Lego avec des pixels
Loisirs : Jeux vidéo, gadgets geek
Date d'inscription : 08/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le poème improvisé

Message par Xenia le Ven 03 Avr 2009, 00:34

Au petit matin, le soleil éclaira l'horizon de sa douce lumière pourpre
Mais en ouvrant la fenêtre, j'ai réalisé que ce n'était pas le soleil, mais l'enseigne du resto d'en face, quelle déception!
Je me suis dirigée alors dans la salle de bain pour me doucher, puis après avoir avalé un bon petit déj en m'étouffant avec mon croissant. J'ai du me rendre à l'évidence et admettre que cette journée ne serait pas brillante. Sauf pour la lumière d'en face qui continuait à inonder ma chambre, je me décidais à enfiler un jean.
J'avais l'impression d'être dans l'un de ses films en noir et blanc des années 30, bref, je rêvasse et finalement je suis en retard à mon cours de pétanque. Je décide donc de prendre mes rollers pour aller plus vite mais quelques mètres plus loin, je me souviens que j'avais aussi séché le cours de roller. Deux doigts retournés, le nez en sang et les genoux boiteux plus tard, je me retrouve aux urgences.
Et d'un seul coup, ma journée s'illumina par le doux visage angélique de cette infirmière. Mais là, elle sortit une piqure avec une aiguille d'au moins un mètre de long et soudain, je la trouvais bien moins angélique! Je pris mon courage à deux mains et afin d'oublier mon pire cauchemar, l'aiguille, je lui souris en la regardant droit dans les yeux et je me suis mise à balbutier ces mots :
"J'aurais besoin d'une diversion afin de ne pas sentir la douleur... ça vous dirait une petite partie de scrabble?" Surprise par le regard coquin qui appuyait mes mots
elle me dévisagea longuement et avec un sourire plein de promesses me répondit:

Xenia
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 10281
Date d'inscription : 07/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le poème improvisé

Message par tiijan le Ven 03 Avr 2009, 00:38

Au petit matin, le soleil éclaira l'horizon de sa douce lumière pourpre
Mais en ouvrant la fenêtre, j'ai réalisé que ce n'était pas le soleil, mais l'enseigne du resto d'en face, quelle déception!
Je me suis dirigée alors dans la salle de bain pour me doucher, puis après avoir avalé un bon petit déj en m'étouffant avec mon croissant. J'ai du me rendre à l'évidence et admettre que cette journée ne serait pas brillante. Sauf pour la lumière d'en face qui continuait à inonder ma chambre, je me décidais à enfiler un jean.
J'avais l'impression d'être dans l'un de ses films en noir et blanc des années 30, bref, je rêvasse et finalement je suis en retard à mon cours de pétanque. Je décide donc de prendre mes rollers pour aller plus vite mais quelques mètres plus loin, je me souviens que j'avais aussi séché le cours de roller. Deux doigts retournés, le nez en sang et les genoux boiteux plus tard, je me retrouve aux urgences.
Et d'un seul coup, ma journée s'illumina par le doux visage angélique de cette infirmière. Mais là, elle sortit une piqure avec une aiguille d'au moins un mètre de long et soudain, je la trouvais bien moins angélique! Je pris mon courage à deux mains et afin d'oublier mon pire cauchemar, l'aiguille, je lui souris en la regardant droit dans les yeux et je me suis mise à balbutier ces mots :
"J'aurais besoin d'une diversion afin de ne pas sentir la douleur... ça vous dirait une petite partie de scrabble?" Surprise par le regard coquin qui appuyait mes mots, elle me dévisagea longuement et avec un sourire plein de promesses me répondit:

"Vous croyez que je peux faire un joli mot avec un Q et un X?"

_________________
I'm back!

tiijan
Purple Gouda Geek (Admin)
Purple Gouda Geek (Admin)

Nombre de messages : 11585
Age : 46
Localisation : à la presque-ville du fromage
Emploi : avec des mini martiens
Loisirs : cherche à dominer le mooonde
Date d'inscription : 30/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le poème improvisé

Message par Calamity le Ven 03 Avr 2009, 00:42

Au petit matin, le soleil éclaira l'horizon de sa douce lumière pourpre
Mais en ouvrant la fenêtre, j'ai réalisé que ce n'était pas le soleil, mais l'enseigne du resto d'en face, quelle déception!
Je me suis dirigée alors dans la salle de bain pour me doucher, puis après avoir avalé un bon petit déj en m'étouffant avec mon croissant. J'ai du me rendre à l'évidence et admettre que cette journée ne serait pas brillante. Sauf pour la lumière d'en face qui continuait à inonder ma chambre, je me décidais à enfiler un jean.
J'avais l'impression d'être dans l'un de ses films en noir et blanc des années 30, bref, je rêvasse et finalement je suis en retard à mon cours de pétanque. Je décide donc de prendre mes rollers pour aller plus vite mais quelques mètres plus loin, je me souviens que j'avais aussi séché le cours de roller. Deux doigts retournés, le nez en sang et les genoux boiteux plus tard, je me retrouve aux urgences.
Et d'un seul coup, ma journée s'illumina par le doux visage angélique de cette infirmière. Mais là, elle sortit une piqure avec une aiguille d'au moins un mètre de long et soudain, je la trouvais bien moins angélique! Je pris mon courage à deux mains et afin d'oublier mon pire cauchemar, l'aiguille, je lui souris en la regardant droit dans les yeux et je me suis mise à balbutier ces mots :
"J'aurais besoin d'une diversion afin de ne pas sentir la douleur... ça vous dirait une petite partie de scrabble?" Surprise par le regard coquin qui appuyait mes mots, elle me dévisagea longuement et avec un sourire plein de promesses me répondit:

"Vous croyez que je peux faire un joli mot avec un Q et un X?"
Je me mis à penser alors à une scène réunissant les deux lettres mais timide comme je suis...

_________________
"Pourquoi est-ce qu'à chaque fois que quelqu'un dit avec tout le respect que je vous dois, j'entends ta gueule ?"
               Ashley - ME1

Calamity
Pixel Woman (Admin)
Pixel Woman (Admin)

Nombre de messages : 10141
Age : 45
Localisation : Geekland
Emploi : Joue aux Lego avec des pixels
Loisirs : Jeux vidéo, gadgets geek
Date d'inscription : 08/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le poème improvisé

Message par Xenia le Ven 03 Avr 2009, 00:50

Au petit matin, le soleil éclaira l'horizon de sa douce lumière pourpre
Mais en ouvrant la fenêtre, j'ai réalisé que ce n'était pas le soleil, mais l'enseigne du resto d'en face, quelle déception!
Je me suis dirigée alors dans la salle de bain pour me doucher, puis après avoir avalé un bon petit déj en m'étouffant avec mon croissant. J'ai du me rendre à l'évidence et admettre que cette journée ne serait pas brillante. Sauf pour la lumière d'en face qui continuait à inonder ma chambre, je me décidais à enfiler un jean.
J'avais l'impression d'être dans l'un de ses films en noir et blanc des années 30, bref, je rêvasse et finalement je suis en retard à mon cours de pétanque. Je décide donc de prendre mes rollers pour aller plus vite mais quelques mètres plus loin, je me souviens que j'avais aussi séché le cours de roller. Deux doigts retournés, le nez en sang et les genoux boiteux plus tard, je me retrouve aux urgences.
Et d'un seul coup, ma journée s'illumina par le doux visage angélique de cette infirmière. Mais là, elle sortit une piqure avec une aiguille d'au moins un mètre de long et soudain, je la trouvais bien moins angélique!
Je pris mon courage à deux mains et afin d'oublier mon pire cauchemar, l'aiguille, je lui souris en la regardant droit dans les yeux et je me suis mise à balbutier ces mots : "J'aurais besoin d'une diversion afin de ne pas sentir la douleur... ça vous dirait une petite partie de scrabble?" Surprise par le regard coquin qui appuyait mes mots, elle me dévisagea longuement et avec un sourire plein de promesses me répondit: "Vous croyez que je peux faire un joli mot avec un Q et un X?"
Je me mis à penser alors à une scène réunissant les deux lettres mais timide comme je suis

je ne réussi à visualiser qu'un combat de Mikado à la Star Wars

Xenia
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 10281
Date d'inscription : 07/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le poème improvisé

Message par tiijan le Ven 03 Avr 2009, 00:54

Au petit matin, le soleil éclaira l'horizon de sa douce lumière pourpre
Mais en ouvrant la fenêtre, j'ai réalisé que ce n'était pas le soleil, mais l'enseigne du resto d'en face, quelle déception!
Je me suis dirigée alors dans la salle de bain pour me doucher, puis après avoir avalé un bon petit déj en m'étouffant avec mon croissant. J'ai du me rendre à l'évidence et admettre que cette journée ne serait pas brillante. Sauf pour la lumière d'en face qui continuait à inonder ma chambre, je me décidais à enfiler un jean.
J'avais l'impression d'être dans l'un de ses films en noir et blanc des années 30, bref, je rêvasse et finalement je suis en retard à mon cours de pétanque. Je décide donc de prendre mes rollers pour aller plus vite mais quelques mètres plus loin, je me souviens que j'avais aussi séché le cours de roller. Deux doigts retournés, le nez en sang et les genoux boiteux plus tard, je me retrouve aux urgences.
Et d'un seul coup, ma journée s'illumina par le doux visage angélique de cette infirmière. Mais là, elle sortit une piqure avec une aiguille d'au moins un mètre de long et soudain, je la trouvais bien moins angélique!
Je pris mon courage à deux mains et afin d'oublier mon pire cauchemar, l'aiguille, je lui souris en la regardant droit dans les yeux et je me suis mise à balbutier ces mots : "J'aurais besoin d'une diversion afin de ne pas sentir la douleur... ça vous dirait une petite partie de scrabble?" Surprise par le regard coquin qui appuyait mes mots, elle me dévisagea longuement et avec un sourire plein de promesses me répondit: "Vous croyez que je peux faire un joli mot avec un Q et un X?"
Je me mis à penser alors à une scène réunissant les deux lettres mais timide comme je suis, je ne réussi à visualiser qu'un combat de Mikado à la Star Wars
, ce qui avec un K et un W, me permit de gagner plein de points, mais comme elle était joueuse...

_________________
I'm back!

tiijan
Purple Gouda Geek (Admin)
Purple Gouda Geek (Admin)

Nombre de messages : 11585
Age : 46
Localisation : à la presque-ville du fromage
Emploi : avec des mini martiens
Loisirs : cherche à dominer le mooonde
Date d'inscription : 30/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le poème improvisé

Message par Calamity le Ven 03 Avr 2009, 00:57

Au petit matin, le soleil éclaira l'horizon de sa douce lumière pourpre
Mais en ouvrant la fenêtre, j'ai réalisé que ce n'était pas le soleil, mais l'enseigne du resto d'en face, quelle déception!
Je me suis dirigée alors dans la salle de bain pour me doucher, puis après avoir avalé un bon petit déj en m'étouffant avec mon croissant. J'ai du me rendre à l'évidence et admettre que cette journée ne serait pas brillante. Sauf pour la lumière d'en face qui continuait à inonder ma chambre, je me décidais à enfiler un jean.
J'avais l'impression d'être dans l'un de ses films en noir et blanc des années 30, bref, je rêvasse et finalement je suis en retard à mon cours de pétanque. Je décide donc de prendre mes rollers pour aller plus vite mais quelques mètres plus loin, je me souviens que j'avais aussi séché le cours de roller. Deux doigts retournés, le nez en sang et les genoux boiteux plus tard, je me retrouve aux urgences.
Et d'un seul coup, ma journée s'illumina par le doux visage angélique de cette infirmière. Mais là, elle sortit une piqure avec une aiguille d'au moins un mètre de long et soudain, je la trouvais bien moins angélique!
Je pris mon courage à deux mains et afin d'oublier mon pire cauchemar, l'aiguille, je lui souris en la regardant droit dans les yeux et je me suis mise à balbutier ces mots : "J'aurais besoin d'une diversion afin de ne pas sentir la douleur... ça vous dirait une petite partie de scrabble?" Surprise par le regard coquin qui appuyait mes mots, elle me dévisagea longuement et avec un sourire plein de promesses me répondit: "Vous croyez que je peux faire un joli mot avec un Q et un X?"
Je me mis à penser alors à une scène réunissant les deux lettres mais timide comme je suis, je ne réussi à visualiser qu'un combat de Mikado à la Star Wars, ce qui avec un K et un W, me permit de gagner plein de points, mais comme elle était joueuse...
elle décida de faire un pari, ce qui fit monter ma tension.

_________________
"Pourquoi est-ce qu'à chaque fois que quelqu'un dit avec tout le respect que je vous dois, j'entends ta gueule ?"
               Ashley - ME1

Calamity
Pixel Woman (Admin)
Pixel Woman (Admin)

Nombre de messages : 10141
Age : 45
Localisation : Geekland
Emploi : Joue aux Lego avec des pixels
Loisirs : Jeux vidéo, gadgets geek
Date d'inscription : 08/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le poème improvisé

Message par Xenia le Ven 03 Avr 2009, 01:02

Au petit matin, le soleil éclaira l'horizon de sa douce lumière pourpre
Mais en ouvrant la fenêtre, j'ai réalisé que ce n'était pas le soleil, mais l'enseigne du resto d'en face, quelle déception!
Je me suis dirigée alors dans la salle de bain pour me doucher, puis après avoir avalé un bon petit déj en m'étouffant avec mon croissant. J'ai du me rendre à l'évidence et admettre que cette journée ne serait pas brillante. Sauf pour la lumière d'en face qui continuait à inonder ma chambre, je me décidais à enfiler un jean.
J'avais l'impression d'être dans l'un de ses films en noir et blanc des années 30, bref, je rêvasse et finalement je suis en retard à mon cours de pétanque. Je décide donc de prendre mes rollers pour aller plus vite mais quelques mètres plus loin, je me souviens que j'avais aussi séché le cours de roller. Deux doigts retournés, le nez en sang et les genoux boiteux plus tard, je me retrouve aux urgences.
Et d'un seul coup, ma journée s'illumina par le doux visage angélique de cette infirmière. Mais là, elle sortit une piqure avec une aiguille d'au moins un mètre de long et soudain, je la trouvais bien moins angélique!
Je pris mon courage à deux mains et afin d'oublier mon pire cauchemar, l'aiguille, je lui souris en la regardant droit dans les yeux et je me suis mise à balbutier ces mots : "J'aurais besoin d'une diversion afin de ne pas sentir la douleur... ça vous dirait une petite partie de scrabble?" Surprise par le regard coquin qui appuyait mes mots, elle me dévisagea longuement et avec un sourire plein de promesses me répondit: "Vous croyez que je peux faire un joli mot avec un Q et un X?"
Je me mis à penser alors à une scène réunissant les deux lettres mais timide comme je suis, je ne réussi à visualiser qu'un combat de Mikado à la Star Wars, ce qui avec un K et un W, me permit de gagner plein de points, mais comme elle était joueuse elle décida de faire un pari, ce qui fit monter ma tension.
La machine à laquelle j'étais branchée se mit à hurler à l'attente de ses mots.

Xenia
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 10281
Date d'inscription : 07/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le poème improvisé

Message par tiijan le Ven 03 Avr 2009, 01:08

Au petit matin, le soleil éclaira l'horizon de sa douce lumière pourpre
Mais en ouvrant la fenêtre, j'ai réalisé que ce n'était pas le soleil, mais l'enseigne du resto d'en face, quelle déception!
Je me suis dirigée alors dans la salle de bain pour me doucher, puis après avoir avalé un bon petit déj en m'étouffant avec mon croissant. J'ai du me rendre à l'évidence et admettre que cette journée ne serait pas brillante. Sauf pour la lumière d'en face qui continuait à inonder ma chambre, je me décidais à enfiler un jean.
J'avais l'impression d'être dans l'un de ses films en noir et blanc des années 30, bref, je rêvasse et finalement je suis en retard à mon cours de pétanque. Je décide donc de prendre mes rollers pour aller plus vite mais quelques mètres plus loin, je me souviens que j'avais aussi séché le cours de roller. Deux doigts retournés, le nez en sang et les genoux boiteux plus tard, je me retrouve aux urgences.
Et d'un seul coup, ma journée s'illumina par le doux visage angélique de cette infirmière. Mais là, elle sortit une piqure avec une aiguille d'au moins un mètre de long et soudain, je la trouvais bien moins angélique!
Je pris mon courage à deux mains et afin d'oublier mon pire cauchemar, l'aiguille, je lui souris en la regardant droit dans les yeux et je me suis mise à balbutier ces mots : "J'aurais besoin d'une diversion afin de ne pas sentir la douleur... ça vous dirait une petite partie de scrabble?" Surprise par le regard coquin qui appuyait mes mots, elle me dévisagea longuement et avec un sourire plein de promesses me répondit: "Vous croyez que je peux faire un joli mot avec un Q et un X?"
Je me mis à penser alors à une scène réunissant les deux lettres mais timide comme je suis, je ne réussi à visualiser qu'un combat de Mikado à la Star Wars, ce qui avec un K et un W, me permit de gagner plein de points, mais comme elle était joueuse elle décida de faire un pari, ce qui fit monter ma tension. La machine à laquelle j'étais branchée se mit à hurler à l'attente de ses mots.

Alors, pour l'accompagner, je me mis à hurler aussi: "je t'aaaaaaime!" (Lara Fabian ne jure que par moi), ce qui la fit frémir.

_________________
I'm back!

tiijan
Purple Gouda Geek (Admin)
Purple Gouda Geek (Admin)

Nombre de messages : 11585
Age : 46
Localisation : à la presque-ville du fromage
Emploi : avec des mini martiens
Loisirs : cherche à dominer le mooonde
Date d'inscription : 30/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le poème improvisé

Message par Calamity le Ven 03 Avr 2009, 01:12

Au petit matin, le soleil éclaira l'horizon de sa douce lumière pourpre
Mais en ouvrant la fenêtre, j'ai réalisé que ce n'était pas le soleil, mais l'enseigne du resto d'en face, quelle déception!
Je me suis dirigée alors dans la salle de bain pour me doucher, puis après avoir avalé un bon petit déj en m'étouffant avec mon croissant. J'ai du me rendre à l'évidence et admettre que cette journée ne serait pas brillante. Sauf pour la lumière d'en face qui continuait à inonder ma chambre, je me décidais à enfiler un jean.
J'avais l'impression d'être dans l'un de ses films en noir et blanc des années 30, bref, je rêvasse et finalement je suis en retard à mon cours de pétanque. Je décide donc de prendre mes rollers pour aller plus vite mais quelques mètres plus loin, je me souviens que j'avais aussi séché le cours de roller. Deux doigts retournés, le nez en sang et les genoux boiteux plus tard, je me retrouve aux urgences.
Et d'un seul coup, ma journée s'illumina par le doux visage angélique de cette infirmière. Mais là, elle sortit une piqure avec une aiguille d'au moins un mètre de long et soudain, je la trouvais bien moins angélique!
Je pris mon courage à deux mains et afin d'oublier mon pire cauchemar, l'aiguille, je lui souris en la regardant droit dans les yeux et je me suis mise à balbutier ces mots : "J'aurais besoin d'une diversion afin de ne pas sentir la douleur... ça vous dirait une petite partie de scrabble?" Surprise par le regard coquin qui appuyait mes mots, elle me dévisagea longuement et avec un sourire plein de promesses me répondit: "Vous croyez que je peux faire un joli mot avec un Q et un X?"
Je me mis à penser alors à une scène réunissant les deux lettres mais timide comme je suis, je ne réussi à visualiser qu'un combat de Mikado à la Star Wars, ce qui avec un K et un W, me permit de gagner plein de points, mais comme elle était joueuse elle décida de faire un pari, ce qui fit monter ma tension. La machine à laquelle j'étais branchée se mit à hurler à l'attente de ses mots.

Alors, pour l'accompagner, je me mis à hurler aussi: "je t'aaaaaaime!" (Lara Fabian ne jure que par moi), ce qui la fit frémir.
C'est alors que je ressentis une grosse aiguille me pénétrer, je m'évanouis.

_________________
"Pourquoi est-ce qu'à chaque fois que quelqu'un dit avec tout le respect que je vous dois, j'entends ta gueule ?"
               Ashley - ME1

Calamity
Pixel Woman (Admin)
Pixel Woman (Admin)

Nombre de messages : 10141
Age : 45
Localisation : Geekland
Emploi : Joue aux Lego avec des pixels
Loisirs : Jeux vidéo, gadgets geek
Date d'inscription : 08/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le poème improvisé

Message par Xenia le Ven 03 Avr 2009, 01:15

Au petit matin, le soleil éclaira l'horizon de sa douce lumière pourpre
Mais en ouvrant la fenêtre, j'ai réalisé que ce n'était pas le soleil, mais l'enseigne du resto d'en face, quelle déception!
Je me suis dirigée alors dans la salle de bain pour me doucher, puis après avoir avalé un bon petit déj en m'étouffant avec mon croissant. J'ai du me rendre à l'évidence et admettre que cette journée ne serait pas brillante. Sauf pour la lumière d'en face qui continuait à inonder ma chambre, je me décidais à enfiler un jean.
J'avais l'impression d'être dans l'un de ses films en noir et blanc des années 30, bref, je rêvasse et finalement je suis en retard à mon cours de pétanque. Je décide donc de prendre mes rollers pour aller plus vite mais quelques mètres plus loin, je me souviens que j'avais aussi séché le cours de roller. Deux doigts retournés, le nez en sang et les genoux boiteux plus tard, je me retrouve aux urgences.
Et d'un seul coup, ma journée s'illumina par le doux visage angélique de cette infirmière. Mais là, elle sortit une piqure avec une aiguille d'au moins un mètre de long et soudain, je la trouvais bien moins angélique!
Je pris mon courage à deux mains et afin d'oublier mon pire cauchemar, l'aiguille, je lui souris en la regardant droit dans les yeux et je me suis mise à balbutier ces mots : "J'aurais besoin d'une diversion afin de ne pas sentir la douleur... ça vous dirait une petite partie de scrabble?" Surprise par le regard coquin qui appuyait mes mots, elle me dévisagea longuement et avec un sourire plein de promesses me répondit: "Vous croyez que je peux faire un joli mot avec un Q et un X?"
Je me mis à penser alors à une scène réunissant les deux lettres mais timide comme je suis, je ne réussi à visualiser qu'un combat de Mikado à la Star Wars, ce qui avec un K et un W, me permit de gagner plein de points, mais comme elle était joueuse elle décida de faire un pari, ce qui fit monter ma tension. La machine à laquelle j'étais branchée se mit à hurler à l'attente de ses mots.
Alors, pour l'accompagner, je me mis à hurler aussi: "je t'aaaaaaime!" (Lara Fabian ne jure que par moi), ce qui la fit frémir.
C'est alors que je ressentis une grosse aiguille me pénétrer, je m'évanouis.
Je retrouvais lentement mes esprits au son pénétrant de sa voix.

Xenia
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 10281
Date d'inscription : 07/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le poème improvisé

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 03:07


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum