Histoire de certaines expressions.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire de certaines expressions.

Message par lililamalice le Lun 18 Jan 2010, 00:20

L' idée, faire une petite compil d' expressions en rapportant leur histoire et éthymologie.
sur le net, on peut trouver facilement mais je trouvais ça amusant de créer un topic et d' y consigner les anecdotes qui nous interpellent.

J' ai choisi pour commencer l' expression: Cucul la praline.
L' origine serait le Duc de Praslin César Gabriel de Choiseul-Praslin,gouverneur des Seychelles au 18ème qui revint de Praslin avec une cargaison de Coco-fesses,noix de coco ressemblant beaucoup à un derrière féminin.Monsieur de Pralin dont le cuisinier inventa la praline à base de chocolat et de noisettes distribua abondamment ses coco-fesses à la cour du roi. De ce fait les gens se seraient mis à l' appeller Cucul la praline.

lililamalice
Bannie

Nombre de messages : 677
Age : 43
Date d'inscription : 22/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de certaines expressions.

Message par Anouk le Lun 18 Jan 2010, 01:40

j'aime beaucoup ton idée, la langue française m'interpelle toujours autant!


« La roue tourne »

Définition
Les choses changent, évoluent.
Les hasards et vicissitudes de la vie font passer quelqu'un de la réussite à l'échec, ou inversement.

Origine
La roue qui tourne symbolise l'avancement perpétuel, celui du temps au cours duquel les choses évoluent, en bien comme en mal.

Mais cette roue, c'est aussi celle de la fortune, la déesse romaine Fortuna, divinité de la chance et du hasard. Cette divinité est en effet souvent représentée avec une roue symbolisant le destin (celui qui peut nous faire monter haut, mais aussi chuter très bas) et tenant une corne d'abondance (dont le contenu n'est destiné qu'à ceux qui sont dans le haut du mouvement, bien entendu).
Cette déesse était réputée capricieuse, délivrant aux hommes les bonnes et mauvaises choses selon son bon vouloir, ce qui expliquait qu'un homme ayant réussi pouvait se trouver un peu plus tard en état de disgrâce, ou lycée Hoche.
avatar
Anouk
Lez'arde sur le forum
Lez'arde sur le forum

Nombre de messages : 697
Age : 32
Localisation : Lille
Emploi : Rêveuse de tendance optimiste
Loisirs : Voir la vie en rose
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de certaines expressions.

Message par Topaze le Jeu 04 Fév 2010, 14:50

avatar
Topaze
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 3215
Localisation : Capitale ou pas, telle est la question, à 1H près
Emploi : Faire des traits
Loisirs : Travailler des courbes
Date d'inscription : 09/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de certaines expressions.

Message par Invité le Jeu 04 Fév 2010, 18:59

« Mener une vie de patachon »

Mener une vie de débauche.

La patache, conduite par le patachon, était la très inconfortable diligence des pauvres au XIXe siècle.

De par son métier, son conducteur était réputé pour être toujours par monts et par vaux, buvant sans modération à chacune des tavernes où il s'arrêtait et pratiquant sans vergogne des activités que sa femme, s'il en avait une, n'aurait pas aimé le voir faire.
Il menait donc une vie à la fois déréglée et agitée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de certaines expressions.

Message par Bambou le Jeu 04 Fév 2010, 19:12

Découvrir le pot aux roses


Le pot aux roses désignait au Moyen-Âge la petite
boîte dans laquelle les jeunes femmes fortunées rangeaient leurs
parfums en tout genre, et notamment le rose dont elles se fardaient.

Bien souvent, elles cachaient au fond de ces cassettes des mots doux ou secrets afin qu'on ne les découvre pas. D'où l'expression ''découvrir le pot aux roses'' : découvrir le fin mot de l'histoire.
avatar
Bambou
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 10090
Age : 105
Localisation : sur la route de Chartres
Emploi : peigner la girafe
Loisirs : le golf avec Elle
Date d'inscription : 25/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de certaines expressions.

Message par Présence-Incongrue le Lun 08 Fév 2010, 17:44

ne connaître ni des lèvres ni des dents

vieille expression française dont on trouve une première trace écrite en 1451 dans le formicarius de Johannes Nider. Elle renvoie à des pratiques qui furent un temps l'objet d'excommunication; La bulle Summis desiderantes affectibus fulminée par Innocent VIII , en 1484 y fait clairement allusion alors qu'un passage du Malleus Maleficarum, dans sa première édition de Bâle de 1486, l'utilise explicitement. Cette bulle atteste de la préoccupation papale concernant les libres plaisirs et les pouvoirs occultes attribués aux sorcières. Lors des procès en sorcellerie, certains accusateurs visaient à faire jurer aux malheureuses qu'entre autres bestiales débauches, elles avaient commerce sapphique et vampirique avec quelque succube, avatar satanique ayant pris forme féminine. Les suspectes avaient beau clamer haut et fort qu'elles ne les connaissaient "ni des lèvres ni des dents", les moyens utilisés pour obtenir leurs aveux étant particulièrement efficaces, en général, tout finissait en feu de joie.

Depuis, cette version sulfureuse a été supplantée par une version "soft" qui renvoie à un paradigme plus orthodoxe et balaie toute référence aux exactions inquisitoriales. Le sens s'en trouve quelque peu abâtardi et vidé de toute connotation sexuelle.

Spoiler:
évidemment, vous aurez compris que ce post doit plus à mon imagination qu'à la vérité historique

Présence-Incongrue
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1925
Localisation : le dept le + ensoleillé de france métropolitaine
Emploi : oui
Loisirs : oui
Date d'inscription : 25/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de certaines expressions.

Message par Invité le Lun 08 Fév 2010, 18:00

Avoir chaud aux fesses !!
Cette expression remonte à la période du moyen âge. A cette époque sévissait un moine appelé Frère Féga Fhatemiche d'une cinquantaine d"année et tout bedonnant comme celui de Robin des Bois mais en moins poivrot. Il paraîtrait que ce moine surgissait subritement lorsqu'un enfant ou même adulte se retrouvait dans une situation pas possible. Notre frère arrivé de nulle part et à l'aide d'une allumette et n'hésitait pas à faire flamber le popotin dédites personnes. La citation vu le jour à ce moment là car comme pour se soulager la phrase claquait : Pchiou !! j'ai eu chaud aux fesses !!

Et voilà la petite légende de cette petite citation et de notre non moins célébre Frère Féga Fhatémiche !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de certaines expressions.

Message par Invité le Dim 12 Fév 2017, 19:03

"Le jeu n'en vaut pas la chandelle"

J'ai eu l'occasion de visiter le Château de Versailles et le guide nous avait expliqué l'origine de cette expression. Les salles de théâtre étaient éclairées par de nombreuses bougies (une vraie fortune) et quand la pièce jouée ce soir-là n'avait pas été bonne, on a commencé à dire "le jeu n'en valait pas la chandelle". 
Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de certaines expressions.

Message par Amour le Ven 17 Fév 2017, 23:33

- " a l'impossible je suis tenu"
avatar
Amour
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 338
Age : 38
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Poésie , musique française , sorties
Date d'inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de certaines expressions.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum