Guillaume et les garçons, à table !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Guillaume et les garçons, à table !

Message par Invité le Dim 15 Déc 2013, 17:03

Bon, j'ai vu hier soir le film de Guillaume Galienne et... Arf... je ne sais par quel bout le prendre. J'ouvre le débat et réagirai après !

Avis aux amatrices !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guillaume et les garçons, à table !

Message par tiijan le Sam 25 Oct 2014, 01:36

Moi, j'ai juste trouvé qu'il était bien tourné, bien joué et il m'a beaucoup fait rire. Je ne sais pas s'ily a de débat à avoir :-)
avatar
tiijan
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 11582
Age : 46
Localisation : à la presque-ville du fromage
Emploi : avec des mini martiens
Loisirs : cherche à dominer le mooonde
Date d'inscription : 30/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guillaume et les garçons, à table !

Message par Minipoussin le Sam 25 Oct 2014, 08:51

J'ai trouvé que le film était original. Je n'ai pas trouvé ça extrêmement drôle par contre.
Je ne sais pas si ça méritait autant de succès et d'éloges, mais il a le mérite d'aborder de façon honnête un parcours délicat et de le diffuser de façon simple au public.
avatar
Minipoussin
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 193
Age : 37
Date d'inscription : 21/07/2006

http://animamea.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guillaume et les garçons, à table !

Message par insanatong le Sam 25 Oct 2014, 17:36

régressif, mon neveu de 8 ans a trouvé ça tordant.
avatar
insanatong
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 2625
Date d'inscription : 15/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guillaume et les garçons, à table !

Message par Invité le Sam 25 Oct 2014, 19:51

Bon en fait ça commence à dater pour moi mais...

Bah, en fait, j'sais pas si je suis susceptible, autocentrée au point de tout rapporter à moi, ou bien carrément mal avec mon orientation sexuelle, mais moi ça ne m'a pas fait rire du tout... ça ne m'a pas crispée crispée non plus hein, mais bon : je trouve ça gras en fait. Genre mauvaise comédie à la Clavier mais avec la prétention de se croire plus fin que ça... Bof...
Pis je crois que je sature un peu de tous ces gens qui rient du sujet plus que d'un autre, mais se croient inattaquables d'homophobie parce que auréolés de gay (ou bi ou gay friendly) (Genre Ruquier) ça devient "truc" et c'est gavant. Mais bon, j'ai pas d'humour, c'est bien connu ! Pis j'suis un peu débile pour une lesbienne, c'est que je crois que y'a plein d'homosexuels homophobes (et même pas que parmi les refoulés)

Pis surtout, après, j'ai envoyé ma mère voir le film, histoire d'avoir avec elle une petite discussion sur mon ressenti à ce sujet. Bah ouai parce que quand même -mais je suis concon et j'ai rien compris au quatrième degrés du film - ça dit pas un peu quand même que l'orientation sexuelle est la "faute" de maman (tout est toujours de la faute de maman chez le petit garçon en même temps), pis qu'avec un bon travail sur soi, on peut quand même se "rééduquer" ?

J'sais pas, hein, j'ai rien compris sans doute... c'est l'avantage des discours pas très clairs en même temps !

ça me fait penser à un propos plutôt intéressant de Jacques Rancière sur l'humour dans _ ça ne s'invente pas comme titre _ "Malaise dans l'esthétique"
J'ai pas le bouquin avec moi mais je retrouverai la citation pour la mettre ici. L'humour (associé à la bio. en plus) comme manière de dépolitiser certaines questions... Intéressant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guillaume et les garçons, à table !

Message par Invité le Jeu 06 Nov 2014, 09:05

Voici la citation de Jacques Rancière à laquelle je pensais :

"La reduplication, légèrement décalée, des spectacles, accessoires ou icônes de la vie ordinaire, ne nous invite plus à lire les signes sur les objets pour comprendre les ressorts de notre monde. Elle prétend aiguiser à la fois notre perception du jeu des signes, notre conscience de la fragilité des procédures de lecture des mêmes signes, et notre plaisir à jouer avec l'indécidable. L'humour est la vertu dont les artistes se réclament le plus volontiers aujourd'hui : l'humour, soit ce léger décalage qu'il est possible de ne même pas remarquer dans la manière de présenter une séquence de signes ou un assemblage d'objets.


Ces procédures de délégitimation passées du registre critique au registre ludique deviennent, à la limite, indiscernables de celles qui sont produites par le pouvoir et les médias, ou par les formes de présentation propres à la marchandise."

Après je vous encourage à lire plus largement ce texte si le sujet vous intéresse. Vous verrez qu'il ne questionne pas à proprement parlé le cinéma ou ce sujet. Mais voilà, mon ressenti du film a réactivé chez moi le souvenir de ce passage.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guillaume et les garçons, à table !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum