Humeur en chanson ...

Page 5 sur 38 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 21 ... 38  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Humeur en chanson ...

Message par melba le Jeu 22 Sep 2005, 21:02

Wink :D

C'est pas moi qui vous ferai des plans
De loup-garou, de grand méchant
S'il faut se battre pour que ça vous plaise
Malaise

Je vous aimerai pas dans la sueur
Genre Stakhanoviste du bonheur
La voix mielleuse 'Alors, heureuse ?' Wink
Horreur

Genre Australien, blond, sable chaud
Surf sur les vagues, sel sur la peau
Grands les sourires, gros biscotos
Zéro

Mais je serai doux
Comme un bisou voyou dans le cou Wink
Attentionné, tiède, à vos genoux
Des carresses et des mots à vos goûts
Dans la flemme absolue, n'importe où
Mais doux

Je serai doux
Comme un matou velours, un cachou Wink
A l'abri lovés dans notre igloo
Couchés, debouts, sans dessus-dessous
Grand Manitou de tous vos tabous
Si doux

S'il vous faut un intellectuel
Un bel esprit, un prix Nobel
S'il faut briller dans le tout Paris
Sorry

Si la réussite vous excite
Le style Yuppie cool mais dynamique
Coke pour le speed, pils pour la nuit
Oublie

J'expliquerai pas de large en long
Le Kama Soutra en dix leçons
Les modes d'emploi, notices, techniques
J'évite

Mais je serai doux
Comme un bisou voyou dans le cou
Attentionné, tiède, à vos genoux
Des carresses et des mots à vos goûts
Dans la flemme absolue, n'importe où
Mais doux

Je serai doux
Comme un matou velour, un cachou
A l'abri lovés dans notre igloo
Couchés, debouts, sans dessus-dessous
Grand Manitou de tous vos tabous
Si doux

Le complice avoué, le joujou
De vos fantasmes et tous vos Pérous
Capitaine exclusif à vos cours
Si doux
Si doux...




Jean-Jacques Goldman
Doux

Paroles et Musique: Jean-Jacques Goldman 1987 "Entre gris clair et gris foncé"
Wink

melba
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 63
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 30/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humeur en chanson ...

Message par sauvage le Lun 26 Sep 2005, 10:05

J'te jure

Paroles: Florent Pagny. Musique: Jean-Yves d'Angelo, Kamil Rustam 1990 "Merci"


On me dit qu'tu vas mieux
Depuis qu'on n'est plus deux
Que t'es r'devenue normale
Que sans moi c'est moins mal
Qu'on me reproche rien
Mais c'est mieux si j'suis loin
J'te jure qu'on m'dit tout ça
Vraiment ça m'éclate pas
Je sais qu'on est trahis
Que tout le monde s'en mêle
Chacun donne son avis
Sous prétexte qu'on nous aime
Mais de cet amour-là
S'il vous plait gardez-le
J'vous jure qu'on n'en veut pas
C'est vous qu'ça rend heureux

Mais toi tu m'appelles pas
Et tu m'laisses me promener
Sans savoir où tu vas
Au milieu de mes pensées
J'finis par en vouloir
A tout le monde à personne
J'finis par plus vouloir
Que le téléphone sonne


J'te jure que ça va pas
Depuis que t'es plus là
J'veux pas être loin de toi
Je vis très mal tout ça
J'te jure que ça va pas
Depuis que t'es plus là
J'veux pas être loin de toi
Je vis très mal tout ça


J'en peux plus d'pas savoir
Si c'est vraiment comme ça
J'en peux plus d'pas pouvoir
Entendre le son de ta voix

Cette voix qui devra m'dire
Que tu m'aimes ou que tu m'vires
Mais cette voix j'veux l'entendre
J'en peux plus de l'attendre
Et si tu m'appelles pas
C'est qu'j'écris des conneries
Et que tous ces mots-là
Ne doivent pas être dits
J'finis par plus savoir
Si tout le monde et personne
Auraient raison de croire
Qu'il vaut mieux que j'abandonne.



oui en gras c'est ce que je pense au fond de moi

sauvage
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Humeur en chanson ...

Message par sauvage le Mer 28 Sep 2005, 14:26

France Gall
Evidemment

autres interprètes: Lara Fabian (1999)


--------------------------------------------------------------------------------

Y a comme un goût amer en nous
Comme un goût de poussière dans tout
Et la colère qui nous suit partout

Y a des silences qui disent beaucoup
Plus que tous les mots qu'on avoue
Et toutes ces questions qui ne tiennent pas debout

Evidemment
Evidemment
On danse encore
Sur les accords
Qu'on aimait tant

Evidemment
Evidemment
On rit encore
Pour les bêtises
Comme des enfants
Mais pas comme avant

Et ces batailles dont on se fout
C'est comme une fatigue, un dégoût
A quoi ça sert de courir partout
On garde cette blessure en nous
Comme une éclaboussure de boue
Qui n'change rien, qui change tout

Evidemment
Evidemment
On rit encore
Pour les bêtises
Comme des enfants
Mais pas comme avant
Pas comme avant

sauvage
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Humeur en chanson ...

Message par sauvage le Mer 28 Sep 2005, 17:57

Jean-Jacques Goldman
Envole-moi

Paroles et Musique: Jean-Jacques Goldman


--------------------------------------------------------------------------------

Minuit se lève en haut des tours
Les voix se taisent et tout devient aveugle et sourd
La nuit camoufle pour quelques heures
La zone sale et les épaves et la laideur

J'ai pas choisi de naître ici
Entre l'ignorance et la violence et l'ennui
J'm'en sortirai, j'me le promets
Et s'il le faut, j'emploierai des moyens légaux

Envole-moi {3x}
Loin de cette fatalité qui colle à ma peau
Envole-moi {2x}
Remplis ma tête d'autres horizons, d'autres mots
Envole-moi

Pas de question ni rebellion
Règles du jeu fixées mais les dés sont pipés
L'hiver est glace, l'été est feu
Ici, y a jamais de saison pour être mieux

J'ai pas choisi de vivre ici
Entre la soumission, la peur ou l'abandon
J'm'en sortirai, je te le jure
A coup de livres, je franchirai tous ces murs

Envole-moi {3x}
Loin de cette fatalité qui colle à ma peau
Envole-moi {2x}
Remplis ma tête d'autres horizons, d'autres mots
Envole-moi

Me laisse pas là, emmène-moi, envole-moi
Croiser d'autres yeux qui ne se résignent pas
Envole-moi, tire-moi de là
Montre-moi ces autres vies que je ne sais pas
Envole-moi {3x}
Regarde-moi bien, je ne leur ressemble pas
Me laisse pas là, envole-moi
Avec ou sans toi, je n'finirai pas comme ça
Envole-moi, envole-moi, envole-moi...

sauvage
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Humeur en chanson ...

Message par speed_TT le Ven 30 Sep 2005, 06:59

Belles belles belles
de Claude François


Un jour mon père me dit fiston
J' te vois sortir le soir
A ton âge il y a des choses
Qu'un garçon doit savoir
Les filles tu sais méfies-toi
C'est pas c' que tu crois

Elles sont toutes
Belles belles belles comme le jour
Belles belles belles comme l'amour

Elles te rendront fou de joie
Fou de douleur mais crois moi
Mais plus fou d'elles de jour en jour
Puis des filles de plus en plus
Tu vas en rencontrer
Peut-être même qu'un soir
Tu oublieras de rentrer
Plus t'en verras, plus t'en auras
Et plus tu comprendras
Dans ces moments, tu te souviendras
Que ton vieux père disait

Elles sont toutes
Belles belles belles comme le jour
Belles belles belles comme l'amour

Elles te rendront fou de joie
Fou de douleur mais crois moi
Plus fou d'elles d'elles d'elles de jour en jour
Un jour enfin tu la verras
Tu n' peux pas te tromper
Tu voudras lui dire je t'aime
Mais tu n' pourras plus parler
En un clin d'œil vous s' rez unis
Pour le pire et le meilleur
Mais tu tiendras là, le vrai bonheur
Aux yeux de ton cœur

Elle sera
Belle belle belle comme le jour
Belle belle belle comme l'amour

Comme j'ai dit à ta maman
Tu lui diras en l'embrassant
Tu es, belle belle belle comme le jour
Belle belle belle comme l'amour
Belle belle belle comme le jour

speed_TT
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Humeur en chanson ...

Message par aniron u le Sam 01 Oct 2005, 21:41

Une pupille noire entourée de blanc.
Le visage fatigué braqué sur un lieutenant.
L'ordre sera donné dans quelques instants.
Deuxième assaut de la journée et Marcel attend.
Il a placé au bout de son fusil une baillonnette
pour lutter contre une mitraillette de calibre 12.7.
Près de sa tranchée, placés à 20 ou 30 mètres,
la guerre des bouchers, nous sommes en 1917.
Tant de journée qu'il est là !
A voir tomber des âmes.
Tant de journées déjà passées sur le chemin des dames.
Marcel sent que la fin a sonné.
Au fond de sa tranchée, ses mains se sont mises à trembler.
L'odeur de la mort se fait sentir,
il n'y aura pas de corps à corps, il sent qu'il va bientôt mourir.
Comment un homme peut-il accepter d'aller au combat ?
Et quand il sent au fond de lui qu'il ne reviendra pas.
L'homme est-il un animal ?
Comme à cette époque le mal est déjà caporal.
La main du lieutenant doucement vers le ciel s'est levée.
La suite, l'avenir est un long passé.

Une pupille noire entourée de blanc.
Le visage ciré, son regard est terrifiant.
Placés à quelques pas de là, des allemands.
1944 Jean-Marc est un résistant.
Il a eu pour mission de faire sauter un chemin de fer.
Lui qui n'est pas homme d'action est devenu maître de guerre.
Après le cyclone qui frappa sa mère et son père d'une étoile jaune,
idée venue droit de l'enfer.
Tant d'années passées à prendre la fuite.
Tant de journées consacrées à lutter contre l'antisémite.
Jean-Marc sait qu'il n'a plus de recours.
Le câble qu'il a placé pour faire sauter le train est bien trop court.
La mort se fait sentir, mais il n'a pas de remords, comment le définir ?
C'est la nature de l'homme qui l'a poussé à être comme ça.
Se sacrifier pour une idée, je crois qu'on ne résiste pas.
Le mal est maintenant général,
de toutes les forces armées occultes de la mauvaise époque de l'Allemagne.
Au loin le train s'approche et l'on peut distinguer sa fumée.
La suite, l'avenir est un long passé.

Une pupille noire entourée de blanc.
C'est ce que je peux voir devant la glace à présent.
Je viens de me lever, il y a quelques instants.
C'est difficile à dire à fond ce que je ressens.
Après la nuit que j'ai passé, dur à été mon réveil.
A tout ce que j'ai pu penser avant de trouver le sommeil.
A toutes ces idées qui m'ont causé que des problèmes.
La réalité et toutes ces images de haine.
Tant d'années passées à essayer d'oublier.
Tant de journées cumulées et doucement il s'est installé.
Je me suis posé ce matin la question.
Est ce que tout recommence, avons-nous perdu la raison
car j'ai vu le mal qui doucement s'installe sans aucune morale.
Passer à la télé pour lui est devenu normal.
Comme à chaque fois avec un nouveau nom.
Après le nom d'Hitler, j'ai entendu le nom du front.
Et si l'avenir est un long passé,
je vous demande maintenant ce que vous en pensez ?
Comme Marcel et Jean-Marc ma vie est-elle tracée ?
La suite, l'avenir est-il un long passé ?

Je vous demande ce que vous en pensez.
Verrai-je un jour le mal à l'Elysée.
La France est-elle en train de s'enliser.
L'avenir est-il un long passé ?

Manau - l'avenir est un long passé

aniron u
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Humeur en chanson ...

Message par melba le Sam 01 Oct 2005, 21:52

Wink :D

Rien n'est jamais acquis à l'homme
C'est le poète qui l'a dit
Et tout au long tout au long de sa vie
Il mène un combat sans merci
Sur les chemins qui mènent à Rome
Y a moins de roses que d'orties
Alors parfois tu te sens fatiguée
Et tu veux te coucher
Toi qui avances à mes côtés
Mais comment te dire que j'suis avec toi
Que le meilleur le pire ne change rien à ça
Et que tu peux trébucher que tu peux même tomber
Moi je serai toujours la toujours a coté de toi
Oh comment te dire que j'lâche pas ta main
Que ton avenir c'est aussi le mien
Que je partage tes problèmes
Je suis une femme et je t'aime
Et qu'avec un peu d'amour
Tout peut nous sembler moins lourd
Quand tout te paraît dérisoire
Quand ton cœur bat plus lentement
Devant la guerre ou la mort d'un enfant
Quand tu ne comprends plus vraiment
Plus que jamais il faut y croire
Et même désespérément
Se battre contre les moulins à vent
Et quitte a en souffrir
Et parfois même à en mourir
Oh comment te dire à ces moments-là
Oui comment te dire que j'suis fière de toi
Et que tu peux trébucher que tu peux même tomber
Moi je serai toujours là toujours a côté de toi

Ginette Reno
Comment te dire Wink



melba
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 63
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 30/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humeur en chanson ...

Message par speed_TT le Lun 03 Oct 2005, 09:15

Ray Ventura
Tout va très bien, Madame la Marquise

Paroles: Paul Misraki, Charles Pasquier, Henri Allum 1936
© 1936 - Warner Chappell

Allô, allô James !
Quelles nouvelles ?
Absente depuis quinze jours,
Au bout du fil
Je vous appelle ;
Que trouverai-je à mon retour ?

Tout va très bien, Madame la Marquise,
Tout va très bien, tout va très bien.
Pourtant, il faut, il faut que l'on vous dise,
On déplore un tout petit rien :
Un incident, une bêtise,
La mort de votre jument grise,
Mais, à part ça, Madame la Marquise
Tout va très bien, tout va très bien.

Allô, allô James !
Quelles nouvelles ?
Ma jument gris' morte aujourd'hui !
Expliquez-moi
Valet fidèle,
Comment cela s'est-il produit ,

Cela n'est rien, Madame la Marquise,
Cela n'est rien, tout va très bien.
Pourtant il faut, il faut que l'on vous dise,
On déplore un tout petit rien :
Elle a péri
Dans l'incendie
Qui détruisit vos écuries.
Mais, à part ça, Madame la Marquise
Tout va très bien, tout va très bien.

Allô, allô James !
Quelles nouvelles ?
Mes écuries ont donc brûlé ?
Expliquez-moi
Valet modèle,
Comment cela s'est-il passé ?

Cela n'est rien, Madame la Marquise,
Cela n'est rien, tout va très bien.
Pourtant il faut, il faut que l'on vous dise,
On déplore un tout petit rien :
Si l'écurie brûla, Madame,
C'est qu'le château était en flammes.
Mais, à part ça, Madame la Marquise
Tout va très bien, tout va très bien.

Allô, allô James !
Quelles nouvelles ?
Notre château est donc détruit !
Expliquez-moi
Car je chancelle
Comment cela s'est-il produit ?

Eh bien ! Voila, Madame la Marquise,
Apprenant qu'il était ruiné,
A pein' fut-il rev'nu de sa surprise
Que M'sieur l'Marquis s'est suicidé,
Et c'est en ramassant la pell'
Qu'il renversa tout's les chandelles,
Mettant le feu à tout l'château
Qui s'consuma de bas en haut ;
Le vent soufflant sur l'incendie,
Le propagea sur l'écurie,
Et c'est ainsi qu'en un moment
On vit périr votre jument !
Mais, à part ça, Madame la Marquise,
Tout va très bien, tout va très bien.

speed_TT
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Humeur en chanson ...

Message par ~ Lily D le Lun 03 Oct 2005, 10:39

Lorie (juste pour les paroles, j'aime pas ses chansons, lol)

Week - End


Y en a qui sont fous d'impatience
D'autres disent, c'est sans importance
Week-end idyllique
Succès automatique
Y a ceux qui draguent sur la plage
D'autres s'éclatent au bricolage
Moi, c'est la musique
Quoi de plus fantastique

Du Lundi au Vendredi,
On attend qu'une chose
C'est compter les jours
Tous à tour de rôle
3, 2, 1

{Refrain:}
Ca y est c'est le week-end
Vive les super week-end
C'est comme ça qu'on les aime
Faire le plein d'énergie,
C'est comme ça
C'est le week-end
On veut des happy-end
Pour finir nos week-end
On est prêt pour affronter
La nouvelle semaine
Et chanter ensemble sur ce thème, allez !
Et chanter ensemble sur ce thème
Encore

Y a ceux qui hissent la grand' voile
Pour dormir à la belle étoile
Moi je reste au lit
Au moins jusqu'à midi
Sans oublier les maniaques de ménage
Ou encore ceux qui déménagent
Les plaisirs sont variés
Pour ne pas s'ennuyer

Du Lundi au Vendredi,
On attend qu'une chose
C'est compter les jours
Tous à tour de rôle
3, 2, 1

{au Refrain}

Qu'ils soient gris ou ensoleillés
Ils sont faits pour s'aimer
Pour immortaliser le présent
Viens, je t'attends

{au Refrain}





Viveuh le week-end pendant qu'y'en a qui recommencent une semaineuh...

~ Lily D
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Humeur en chanson ...

Message par ~ Lily D le Lun 03 Oct 2005, 11:24

Didier Bourdon
On peuplu rien dire

2005

On ne peut plus rien dire
Si tu veux pas te retrouver seul t'as intérêt de fermer ta gueule
On ne peut plus rien dire {x2}

Sûr qu'on est d'accord avec toi
Mais c'est pas nous qu'on fait la loi
On ne peut plus rien dire

Si j' veux parler d'Allah, on va me dire là vaut mieux pas
Si j' prononce le mot kippa, t'es gentil tu la gardes pour toi
Si je vous dis Jésus désolé ça n'intéresse plus
Et pareil pour Bouddha ? Ah oui le fromage des Pays-Bas

On ne peut plus rien dire
Sûr qu'on est d'accord avec toi
Mais c'est pas nous qu'on fait la loi
On ne peut plus rien dire

Si t'as une surcharge pondérale, on t'oblige à crever la dalle
Si j' dis qu' j'ai envie de refumer, sûr j'aurais le cancer dans l'année
Si j' me décide à faire du sport, on m' dis fais gaffe pas trop d'efforts
On peut plus rien faire

Si j'dis qu'j'ai un ami homo, tention dîtes pas qu' c'est un pd
Si j'dis qu' j'ai des côtés machos, ouais t'es plutôt qu'un obsédé
Si j'dis qu' j'aime bien les animaux, ils vont penser qu' j'suis zoophile
Si j'avoue j'adore les marmots, ils vont m'dire qu' j'suis pédophile

On ne peut plus rien dire
Si tu veux pas te retrouver seul t'as intérêt de fermer ta gueule
On ne peut plus rien dire {x2}

Sûr qu'on est d'accord avec toi
Mais c'est pas nous qu'on fait la loi
On ne peut plus rien dire

Faut faire gaffe aux radars, aux motards, au pinard, aux Ricard,
aux pétards, aux clébards, aux papelards
On ne peut plus rien dire

Tu dis la France qu'en même c'est vrai c'est un beau pays
Mais tu rigoles la France c'est un pays de pourri
Peut-être qu'en fait t'as raison, c'est pas si bien qu'on dit
Bah alors, connard, qu'est-ce qui t'oblige à vivre ici

On ne peut plus rien dire
Si tu veux pas te retrouver seul t'as intérêt de fermer ta gueule
On ne peut plus rien dire

Si t'avoues qu't'as lu Céline, tu risque vite d'être dénoncé
Et qu'étant jeune t'étais trotskiste, tu vas te planquer vite à l'île de Ré
Si tu dis que t'es de bonne foie, on va te dire c'est de la langue de bois
Et quand t'es pas consensuel, t'as le droit au quel con celui-là
Si tu dis merde j'veux plus voter, on te dit t'es qu'un enfoiré
Si tu dis pour qui t'as voté, t'es con, c'est tous des enc***s

On ne peut plus rien dire
Si tu veux pas te retrouver seul t'as intérêt de fermer ta gueule
On ne peut plus rien dire

Faut faire gaffe aux radars, aux motards, au pinard, aux Ricard,
aux pétards, aux clébards, aux papelards
On ne peut plus rien dire

J'voulais sortir style une connerie, mais j'crois ca été déjà fait
Messieurs, vous n'aurez pas ma liberté de pensée
Euhh ouais ça a été déjà fait...
Il vaut mieux rien dire
-- Ouais j'suis une fan de Florent Pagny

Si tu veux pas te retrouver seul t'as intérêt de fermer ta gueule
On ne peut plus rien dire
-- J'crois qu'on doit avoir la liberté de penser ou pas
On ne peut plus rien dire
-- Nous allons créer une loi contre l'homophobie
Sûr qu'on est d'accord avec toi
Mais c'est pas nous qu'on fait la loi
On ne peut plus rien dire
-- Mais alors une vraie loi, pas une loi de taffiole... euhh... enfin de...

Faut faire gaffe ils ont dit à l'eau de source ça aussi, à la bourse ça aussi,
aux virus ça aussi, aux malus ça aussi, aux pv ça aussi, aux UV ça aussi,
à Bové ça aussi, à la bourse ça aussi, et au pauvre Sarkozy... euhh...
J'ai dit une connerie ?
...
J'ai dit une connerie ?
...
Ah ouais, j'ai dis une connerie là...

Bon allez éteignez moi tout ça là !!!! oh !!
...

Monsieur Bourdon, vos papiers siouplait...

~ Lily D
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Humeur en chanson ...

Message par saphirbleue le Lun 03 Oct 2005, 19:25

Je t'aimerai, te caresserai encore
Je marquerai, à tout jamais ton corps
Je te ferai si bien l'amour
Que tu en frissonneras encore au petit jour
Tu ne pourras plus jamais m'oublier

J'irai au bout de tes tabous passés
Et j'oserai ce que tu n'as jamais osé
Avec une infinie patience
J'exorciserai mes rêves de toute ambiguité,
Tu ne pourras plus jamais m'oublier

Oh je t'apprendrai d'abord l'essentiel
J'ajouterai ensuite le superflu
Mais quand je t'aurais tout appris
Je t'apprendrai l'amour et la fidélité
Tu ne pourras plus jamais m'oublier

Je violerai tous tes mystères
Laiserais mon empreinte pour toujours dans ta chair
Tu ne pourras plus jamais m'oublier

Tu m'as aimé, m'a caressé si fort
Que tu as marqué, marqué à tout jamais mon corps
Et tu m'as si bien fait l'amour,
Que j'en frisonne encore au petit jour
Je ne pourrais plus jamais t'oublier


Herbert Léonard
Tu ne pourras plus jamais m'oublier

saphirbleue
Lez'arde sur le forum
Lez'arde sur le forum

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 29/09/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humeur en chanson ...

Message par saphirbleue le Ven 07 Oct 2005, 06:24

Roxette
It must have been love


Lay a whisper on my pillow, leave the winter on the ground.
I wake up lonely, there's air of silence in the bedroom and all around.
Touch me now, I close my eyes and dream away.
It must have been love but it's over now.
It must have been good but I lost it somehow.
It must have been love but it's over now.
From the moment we touched 'til the time had run out.
Make-believing we're together, that I'm sheltered by your heart.
But in and outside I've turned to water like a teardrop in your palm.
And it's a hard winter's day, I dream away.
It must have been love but it's over now,
it was all that I wanted, now I'm living without.
It must have been love but it's over now,
it's where the water flows, it's where the wind blows.

saphirbleue
Lez'arde sur le forum
Lez'arde sur le forum

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 29/09/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humeur en chanson ...

Message par Lesbicool le Ven 07 Oct 2005, 10:44

Noir Désir - Les Ecorchés


Emmène-moi danser
Dans les dessous
Des villes en folie
Puisqu'il y a dans ces
Endroits autant de songes
Que quand on dort
Et on n'dort pas
Alors autant se tordre

Ici et là

Et se rejoindre en bas
Puisqu'on se lasse de tout
Pourquoi nous entrelaçons-nous ?

Pour les écorchés vifs
On en a des sévices

Allez enfouis-moi
Passe-moi par dessus tous les bords
Mais reste encore
Un peu après
Que même la fin soit terminée
Moi j'ai pas allumé la mèche
C'est Lautréamont
Qui me presse
Dans les déserts
Là ou il prêche
Ou devant rien
On donne la messe
Pour les écorchés
Serre-moi encore
Étouffe-moi si tu peux
Toi qui sais ou
Après une subtile esquisse
On a enfoncé les vis...

Nous les écorchés vifs
On en a des sévices.

Oh mais non rien de grave
Y a nos hématomes crochus qui nous
Sauvent
Et tous nos points communs
Dans les dents
Et nos lambeaux de peau
Qu'on retrouve ça et là
Dans tous les coins
Ne cesse pas de trembler
C'est comme ça que je te reconnais
Même s'il vaut beaucoup mieux pour toi
Que tu trembles un peu moins que moi.
Emmene-moi, emmene-moi
On doit pouvoir
Se rendre écarlates
Et même
Si on précipite
On devrait voir
White light white heat
Allez enfouis-moi
Passe-moi par dessus tous les bords
Encore un effort
On sera de nouveau
Calmes et tranquilles
Calmes et tranquilles
Serre-moi encore
Serre-moi encore
Etouffe-moi si tu peux...
Serre-moi encore

Nous les écorchés vifs
On en a des sévices
Les écorchés vifs
On les sent les vis

Lesbicool
Lez'er moi entrer !
Lez'er moi entrer !

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 02/10/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humeur en chanson ...

Message par speed_TT le Mer 12 Oct 2005, 05:09

Jean-Jacques Goldman
Je marche seul

Paroles et Musique: Jean-Jacques Goldman 1985 "Non homologué"


--------------------------------------------------------------------------------

Comme un bateau dérive
Sans but et sans mobile
Je marche dans la ville
Tout seul et anonyme

La ville et ses pièges
Ce sont mes privilèges
Je suis riche de ça
Mais ça ne s'achète pas

Et j'm'en fous, j'm'en fous de tout
De ces chaînes qui pendent à nos cous
J'm'enfuis, j'oublie
Je m'offre une parenthèse, un sursis

Je marche seul
Dans les rues qui se donnent
Et la nuit me pardonne, je marche seul
En oubliant les heures,
Je marche seul
Sans témoin, sans personne
Que mes pas qui résonnent, je marche seul
Acteur et voyeur

Se rencontrer, séduire
Quand la nuit fait des siennes
Promettre sans le dire
Juste des yeux qui traînent

Oh, quand la vie s'obstine
En ces heures assasines
Je suis riche de ça
Mais ça ne s'achète pas

Et j'm'en fous, j'm'en fous de tout
De ces chaînes qui pendent à nos cous
J'm'enfuis, j'oublie
Je m'offre une parenthèse, un sursis

Je marche seul
Dans les rues qui se donnent
Et la nuit ma pardonne, je marche seul
En oubliant les heures,
Je marche seul
Sans témoin, sans personne
Que mes pas qui résonnent, je marche seul
Acteur et voyeur

Je marche seul
Quand ma vie déraisonne
Quand l'envie m'abandonne
Je marche seul
Pour me noyer d'ailleur
Je marche seul...

speed_TT
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Humeur en chanson ...

Message par Nonette le Mer 12 Oct 2005, 16:34

Pablo Milanés, Yo pisaré las calles nuevamente (je marcherai à nouveau dans ces rues). A la mémoire d'un monsieur et d'un bout d'histoire qui part en revenant agiter les coeurs et les souvenirs de certains.

Yo pisaré las calles nuevamente
de lo que fue Santiago ensangrentada,
y en una hermosa plaza liberada
me detendré a llorar por los ausentes.

Yo vendré del desierto calcinante
y saldré de los bosques y los lagos,
y evocaré en un cerro de Santiago
a mis hermanos que murieron antes.

Yo unido al que hizo mucho y poco
al que quiere la patria liberada
dispararé las primeras balas
más temprano que tarde, sin reposo.

Retornarán los libros, las canciones
que quemaron las manos asesinas.
Renacerá mi pueblo de su ruina
y pagarán su culpa los traidores.

Un niño jugará en una alameda
y cantará con sus amigos nuevos,
y ese canto será el canto del suelo
a una vida segada en La Moneda.

Yo pisaré las calles nuevamente
de lo que fue Santiago ensangrentada,
y en una hermosa plaza liberada
me detendré a llorar por los ausentes

Nonette
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Humeur en chanson ...

Message par Nonette le Mer 12 Oct 2005, 18:09

Allez je traduis avant de bouger, sinon c'est abusé de poster du texte non compréhensible pour la majorité (pour moi ça serait sympa de traduire l'anglais autruche ), bref :

Je marcherai à nouveau dans les rues
de ce qu'était Santiago ensanglantée
et sur une magnifique place libérée
je m'arrêterai pour pleurer ceux qui sont absents.

Je viendrai du désert brûlant,
et je sortirai des bois et des lacs
et je me souviendrai sur une colline de Santiago
de mes frères qui sont morts auparavant (trop tôt).

Moi, uni avec celui qui a fait beaucoup et qui a fait peu
à celui qui souhaite que sa patrie soit libérée
je tirerai les premières balles
plus tôt que tard, et sans m'arrêter

Les livres et les chansons qu'avaient brûlés
des mains assassines reviendront.
Mon peuple renaîtra de sa défaite
et les traîtres payeront leurs fautes.

Un enfant jouera sur une avenue
et chantera avec ses nouveaux amis,
et cette chanson sera le chant de la terre
pour une vie fauchée à la Moneda.

Je marcherai à nouveau dans les rues
de ce qu'était Santiago ensanglantée
et sur une magnifique place libérée
je m'arrêterai pour pleurer ceux qui sont absents.



Bon c'est un hommage aux morts du coup d'état de 73, avec un certain vocabulaire guerrier d'un chanteur-compositeur cubain à la guitare. C'est très beau, vus pouvez ptêt le choper sur e-mule ou chais pas quoi. Moi ça m'émeut grave mais bon... :bat:

Nonette
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Humeur en chanson ...

Message par eta carinae le Mer 12 Oct 2005, 22:47

:D Yeah... tu connais Pablo Milanes !... Ca fait plaisir, tiens... On doit pas être dix mille en France à connaitre ça.

...Pour la peine je t'en mets une de son confrère Silvio, que tu dois connaître aussi (logiquement...) Une que j'aprécie particulièrement, même si je suis pas sûre qu'elle soit particulièrement d'actualité (si tant est d'ailleurs qu'elle l'ai jamains été :

Vivo en un país libre
cual solamente puede ser libre
en esta tierra, en este instante
y soy feliz porque soy viviente.
Amo a una mujer clara
que amo y me ama
sin pedir nada
—o casi nada,
que no es lo mismo
pero es igual—.
Y si esto fuera poco,
tengo mis cantos
que poco a poco
muelo y rehago
habitando el tiempo,
como le cuadra
a un hombre despierto.
Soy feliz,
soy un hombre feliz,
y quiero que me perdonen
por este día
los muertos de mi felicidad.


... Bon je suis un peu dubitative concernant la position du bonhomme vis à vis du régime cubain, mais rien à faire, c'est sentimental : il y a toute une période de ma vie là....

eta carinae
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 02/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humeur en chanson ...

Message par Nonette le Jeu 13 Oct 2005, 10:47

Ben oui je connaîs Silvio Rodriguez et d'autres auteurs-compositeurs cubains et latinos en général. Mais ma louloute j'veux pas casser ton rêve d'appartenir à une mini-élite privilégiée, cela étant on est largement plus de 10.000 à connaître cela ; déjà t'as pas mal de latino-américains en France, plus tous les voyageurs et les autres ex-gauchistes qu'avaient des potes qui..., on doit frôler facile les 500.000, voire le million (t'imagines ?) j'dirai au bas mot. batwoman

Nonette
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Humeur en chanson ...

Message par ~ Lily D le Mar 25 Oct 2005, 15:46

Niña y Mujer
(Aracely Arambula)


Contigo descubrí el placer y hoy no sé qué hacer
Caminos que jamás soné pude recorrer
Viví de tu fascinación hasta enloquecer
El fuego despertó en mi piel por primera vez
Contigo no existe la edad
Y el amor es la única verdad
Soy la flor que te tocó sembrar
Y el sabor que noche a noche quieres probar
Contigo se detiene el reloj cuando robas mi corazón
Y descubro que jamás es tarde para el amor


Dame tu juventud, dame tu ser
Dame la noche entera otra vez
Sé mi príncipe azul una vez más
Que entre tus brazos quiero temblar
Nada importa si estoy contigo
Si el mundo habla, a mí me da igual
Sólo quiero que estés conmigo
Que estés conmigo que va


Vivo con ese sabor de la libertad
Con cada beso que me das, te deseo más
Viví de tu fascinación hasta enloquecer
El fuego despertó en mi piel por primera vez
Contigo no cuenta la edad
Si tu cuerpo siempre pide más
Hazme tú y hasta el amenecer
Que el aliento de tus besos quiero beber
Contigo se detiene el reloj cuando robas mi corazón
Y descubro que jamás es tarde para el amor


Yo soy niña y mujer, ven otra vez
Te queda mucho por aprender
Yo soy toda mujer con fuego en la piel
Siente mi ritmo hasta enloquecer
Nada importa si estoy contigo
Si el mundo habla, a mí me da igual
Sólo quiero que estés conmigo
Que estés conmigo que va

~ Lily D
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Humeur en chanson ...

Message par ~ Lily D le Jeu 27 Oct 2005, 18:49

Je ne vous parlerai pas d'elle

Jean-Jacques Goldman



Je vous dirai ma vie dans son nu le plus blême
Dans les matins pâlis ou plus rien ne protège
Je vous dirai mes cris jusqu'aux plus imbéciles
Je vous livrerai tout jusqu'au bout de mes cils
Tous mes gestes promis tout ce que je pense
De mes coups de colère à mes coups de romance
En toute complaisance en toute impudeur
Compte rendu fidèle de toutes mes heures
J'avouerai tous les trucs interdits les méthodes
Je vous dirai les clés vous livrerai les codes
Les secrets inconnus à lire entre les lignes
Les talismans perdus les chiffres et les signes
Mes arrière pensées avec inconscience
Mes goûts et mes dégoûts et tous mes coups de chance
Même sans intérêt même un peu faciles
Mes fantasmes enterrés mes idées les plus viles
Mais je ne vous parlerai pas d'elle
Je ne vous parlerai pas d'elle
Elle est à côté de moi quand je me réveille
Elle a sûrement un contrat avec mon sommeil
Je ne vous parlerai pas d'elle
Elle est mon sol elle est mon ciel
Elle est là même où mes pas ne me guident pas
Et quand je suis pas là elle met mes pyjamas
Elle est plus que ma vie elle est bien mieux que moi
Elle est ce qui me reste quand je fais plus le poids
Je ne vous parlerai pas d'elle

~ Lily D
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Humeur en chanson ...

Message par speed_TT le Ven 28 Oct 2005, 08:53

Céline Dion
Je ne vous oublie pas

2005


--------------------------------------------------------------------------------

Dans mes absences, parfois, sans doute
J'aurais pu m'éloigner
Comme si j'avais perdu ma route
Comme si j'avais changé

Alors j'ai quelques mots tendresse
Juste pour le dire

Je ne vous oublie pas, non, jamais
Vous êtes au creux de moi
Dans ma vie, dans tout ce que je fais

Mes premiers amours
Mes premiers rêves sont venus avec vous
C'est notre histoire à nous

Je ne vous oublie pas, non, jamais
Vous savez tant de moi
De ma vie, de tout ce que j'en fais

Alors mes bonheurs, mes déchirures se partagent avec vous
C'est notre histoire à nous
Je ne vous oublie pas

Parce que le temps peut mettre en cage
Nos rêves et nos envies
Je fais mes choix et mes voyages
Parfois j'en paye le prix
La vie me sourie ou me blesse
Quelle que soit ma vie

Je ne vous oublie pas, non, jamais
Vous êtes au creux de moi
Dans ma vie dans tout ce que je fais

Mes premiers amours
Mes premiers rêves sont venus avec vous
C'est notre histoire à nous

Je ne vous oublie pas

Même à l'autre bout de la terre
Je continue mon histoire avec vous

{choeurs:}
Je ne vous oublie pas

Non, Jamais
Vous êtes au creux de moi
De ma vie de tout ce que je fais
Mes premiers amours
Mes premiers rêves sont venus avec vous
C'est notre histoire à nous

Je ne vous oublie pas
Non jamais

Vous savez tant de moi
De ma vie de tout ce que j'en fais

Alors mes bonheurs, mes déchirures se partagent avec vous
C'est notre histoire à nous
Je ne vous oublie pas
Je ne vous oublie pas

speed_TT
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Humeur en chanson ...

Message par speed_TT le Dim 30 Oct 2005, 10:16

Crazy Frog
Axel F

2005


--------------------------------------------------------------------------------

Beh-ding ding ding ding dididing ding bing bing pscht,
Dorhrm bom bom bedom bem bom bedom bom bum ba ba bom bom,
Bouuuuum bom bom bedahm, Bom be barbedarm bedabedabedabeda
Bbrrrrrimm bbrrrrramm bbbrrrrrrrrraammmmm ddddddraammm,
Bah bah baah baah ba wheeeeeee-eeeee-eeeee!

{Instrumental}

What's goin' on, on
Break down
Break, Break, Break it
Break, Break it
What's goin' on, on

Break down
Break, Break, Break it

speed_TT
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Humeur en chanson ...

Message par speed_TT le Mar 01 Nov 2005, 09:16

http://www.fetchfido.co.uk/games/crazy-frog/axel-f.htm

Beh-ding ding ding ding dididing ding bing bing pscht,
Dorhrm bom bom bedom bem bom bedom bom bum ba ba bom bom,
Bouuuuum bom bom bedahm, Bom be barbedarm bedabedabedabeda
Bbrrrrrimm bbrrrrramm bbbrrrrrrrrraammmmm ddddddraammm,
Bah bah baah baah ba wheeeeeee-eeeee-eeeee!

speed_TT
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Humeur en chanson ...

Message par N le Ven 04 Nov 2005, 01:27

...


Dernière édition par le Lun 26 Déc 2005, 17:56, édité 1 fois

N
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Humeur en chanson ...

Message par Ann le Ven 04 Nov 2005, 23:18

Côté humeur, c'est entre:

Girl - The Beatles

Is there anybody going to listen to my story
All about the girl who came to stay?
She's the kind of girl you want so much it makes you sorry
Still you don't regret a single day
A girl! girl! girl!

When I think of all the times
I've tried so hard to leave her
She will turn to me and start to cry
And She promises the earth to me and I believe her
After all this time I don't know why
(...)

et

Norwegian wood (the bird has flown) - The Beatles


I once had a girl
Or should I say
She once had me?
(...)

Ca tombe bien, c'est sur le même album.

Ann
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 13/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Humeur en chanson ...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:11


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 38 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 21 ... 38  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum