les princes qui nous gouvernent ...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les princes qui nous gouvernent ...

Message par fitzouille le Mar 20 Fév 2007, 13:58

hé hop je continue sur ma "phase" lanceuse de débat

La dépense de l'état devient ennorme. Si l'état ne freine pas, nous allons à la catastrophe (lisez "le jour où la france a fait faillite" de philippe jaffré et philippe riès).

Le candidat sarko propose une baisse de la population de fonctionnaire. Mieux les formés, mieux les payés ...

Sauf que diminuer de moitié les fonctionnaires est irréalisable ...
(enfin à mon avis)
Le problème c'est que les dépenses de l'état viennent aussi du train de vie de l'état.
Nos "hauts fonctionnaires", nos politiques vivent comme des princes dans des lieux royaux.
Nous n'avons pas beaucoup changé depuis la fin de la royauté.
Notre president est comme notre roy avec toutes ses prérogatives.
Vivre dans de tel lieu change la personalité de nos gouvernants ...

il est necessaire de rendre ces lieux à l'histoire ... en faire des musée ... ou comme lieu de reception
nos dirigeants retrouvant des bureaux plus classiques dans une tour de la defence par exemple....
avatar
fitzouille
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 6905
Localisation : idf
Emploi : docteur es science au chômage (à vendre)
Loisirs : piscine taichi lecture
Date d'inscription : 31/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: les princes qui nous gouvernent ...

Message par Nonette le Mar 20 Fév 2007, 14:41

Heu, un peu de politique avec un grand P. un d'ces 4 cela ferait du bien. Je veux bien que cela soit plus que symbolique les dépenses somptuaires ou 'frais de fonctionnement' des dirigeants et qu'il y ait des abus indéfendables, mais fuck, on va pas se focaliser sur ces trucs là, je sais que c'est pas votre point de vue les meufs, suaf que c'est du discours Lepen tout craché sur les élites politiques, ce genre de machin. Alors, d'un, puisque tout le modne réclame du chiffre, peut-on chiffrer ces fameuses dépenses somptuaires et poser un point de vue là-dessus une bonne fois pour toute et puis réfléchir par ailleurs à la notion d'Etat et de service public, pour comprendre ce qui se joue actuellement dans le fameux débat sur le déficit énorme et dramatique de l'Etat.

Y a un autre point de vue, très simple, qui dit que le déficit de l'Etat n'est pas grave, tant qu'il y a une continuité politique et institutionnelle, bref un Etat, donc qu'il n'y a pas de scénario catastrophe envisageable.

Pour ma part, je voudrai partir non pas des dépenses effectives mais des besoins publics afin d'avoir une réflexion sur le budget d'Etat, son déficit, et les possibles modalités de le résorber si besoin était (les USA ont la dette publique la plus élevée, et qui dit qu'ils courent à la catastrophe ?) batwoman

Nonette
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1640
Age : 40
Date d'inscription : 13/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: les princes qui nous gouvernent ...

Message par fitzouille le Mar 20 Fév 2007, 14:49

c'est la premier fois que l'on dit que mes idées sont lepenistes

o_O

certains états ont fait faillite pourquoi pas la france.
la dette en elle même n'est pas grave si on l'utilise pour faire des paris sur l'avenir mais si c'est juste pour payer notre fonctionement ...

imagines que tu prennes un credit juste pour manger ...

(punaise j'ai des idées de lepen maintenant ....)


Dernière édition par le Mar 20 Fév 2007, 15:25, édité 1 fois
avatar
fitzouille
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 6905
Localisation : idf
Emploi : docteur es science au chômage (à vendre)
Loisirs : piscine taichi lecture
Date d'inscription : 31/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: les princes qui nous gouvernent ...

Message par Kai le Mar 20 Fév 2007, 14:52

le canard enchainé en donne, des chiffres, regulierement.
et tout le monde s'en fout ; sauf parfois, ca creve un abcès, une gaymardise de-ci de-là...

on prefere de loin critiquer les fonctionnaires et assimilés, profs, employés à La Poste etc. et leur mettre sur le dos tout notre mal-être et les responsabilités de nos problemes, voire celles de l'Etat... c'est bien plus simple ainsi.

les depenses de l'État sont énormes, soit. et comment sont-elles, nos propres dépenses ? n'avez-vous pas l'impression de passer votre temps à consommer, à jeter, à devoir sans arret chercher plus (je ne parle pas d'un choix mais bien d'un acte inconscient, d'un acte "nécessaire" dans la société actuelle).
mes dépenses aussi sont énormes ; tout est énorme, en dehors de la réalité. le nombre de flics rue d'enghien est énorme. le salaire d'un joueur de foot est énorme. le prix d'un portable qui dure techniquement deux ans est énorme.
bienvenue dans le capitalisme...

Kai
Bannie

Nombre de messages : 1447
Date d'inscription : 08/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: les princes qui nous gouvernent ...

Message par fitzouille le Mar 20 Fév 2007, 14:53

le capitalisme peut s'écrouler aussi ...

les effets avalanches peuvent être terrible.
avatar
fitzouille
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 6905
Localisation : idf
Emploi : docteur es science au chômage (à vendre)
Loisirs : piscine taichi lecture
Date d'inscription : 31/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: les princes qui nous gouvernent ...

Message par Kai le Mar 20 Fév 2007, 14:56

je sais pas à quelle avalanche tu penses Fitzouille, mais moi j'adore la neige et je répondrai "presente" !

serieux, c'est le principe du "marche ou creve" sur les bases du fric a outrance ; donc si tu es important, tu brasses des sous, si tu en as pas, tu brasses de la merde. c'est pas specialement nouveau ou étonnant...

Kai
Bannie

Nombre de messages : 1447
Date d'inscription : 08/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: les princes qui nous gouvernent ...

Message par fitzouille le Mar 20 Fév 2007, 15:15

les avalanches detruiront tout sur leurs passages
même les bonnes choses
avatar
fitzouille
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 6905
Localisation : idf
Emploi : docteur es science au chômage (à vendre)
Loisirs : piscine taichi lecture
Date d'inscription : 31/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: les princes qui nous gouvernent ...

Message par Nonette le Mar 20 Fév 2007, 15:52

Tu peux prouver un peu au lieu d'asséner Fitzouille, dis.
Ne crois-tu pas qu'il y a de l'idéologie créatrice d'effets derrière les grandes phrases du genre "sans le capitalisme nous ne seront plus rien", ou "la dette de l'Etat nous amène à la catastrophe", etc, qui amènent à s'interdire de penser, de réfléchir, de discuter d'autres alternatives. On ne doit pas écarter d'abord d'autres alternatives en sciences, et tu ne me contrediras pas, mais plutôt examiner chacune d'entre elles, et démontrer lesquelles sont fonctionnelles et à quelles conditions et lesquelles ne le sont pas et dans quelles conditions.

Je n'ai pas dit que tu étais lépeniste, sinon Fitzouille, d'ailleurs c'est pas de toi dont il s'agit, tu ne te fais que l'écho d'un discours montant et applaudi d'ailleurs hier soir sur TFone, mais que ce genre d'idées était à mon sens typiquement les trucs sortis par Lepen/y a pas que lui, ni rien, c'est juste la poursuite de la banalisation de son discours. Bref aucun intérêt en soi.

Nonette
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1640
Age : 40
Date d'inscription : 13/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: les princes qui nous gouvernent ...

Message par fitzouille le Mar 20 Fév 2007, 17:28

je crois que l'on s'est mal compris.
je pense en mon âme et conscience que le capitalisme est mauvais
que tout va ce casser la gueule à un moment donné
j'espère juste que cela n'arrivera pas comme une catastrophe mais comme une évolution logique (il y a toujours en moi une utopiste)


je pense notre société est "nevrosée" nos priorités sont mal placés
je ne donne aucune leçon de moral je sais que je me pose des barrières psychologiques, que je me fais des croche-pattes à moi même....
qui sait je suis peut être tout simplement limité intellectuellement ou/et je n'ai pas une culture assez grande pour avoir un bon jugement...

je dis juste que j'ai l'intuition que quelque chose ne tourne pas rond ... j'ai un peu la trouille
et j'ai toujours fait attention à mes intuitions...
avatar
fitzouille
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 6905
Localisation : idf
Emploi : docteur es science au chômage (à vendre)
Loisirs : piscine taichi lecture
Date d'inscription : 31/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: les princes qui nous gouvernent ...

Message par fitzouille le Mar 20 Fév 2007, 18:33

Déficit public
Le gouvernement veut imposer la réduction de la dette dans le débat électoral
De Dominique de Villepin à Thierry Breton, l'actuel gouvernement a décidé de placer la réduction de la dette, qui rogne, par le biais des impôts, le pouvoir d'achat des français et hypothèque leur avenir. Mais on le sait, les électeurs veulent rarement entendre parler des choses qui fâchent.
Le premier ministre et le ministre des finances partent en guerre contre l'endettement de la France. A l'occasion de la deuxième conférence nationale sur les finances publiques, l'un comme l'autre ont déclaré avec force qu'il fallait lutter contre cette indiscipline. Si la France est déjà sur le bon chemin - elle devrait ainsi afficher un déficit public inférieur à 2,7% du PIB (produit intérieur brut) sur 2006, et se fixe un objectif à 2,5% pour 2007 - mais elle doit faire mieux.

Et pour cause. Non seulement notre pays dépense chaque jour 100 millions d'euros, selon Dominique de Villepin, pour payer les intérêt de la dette et qui pourraient être utilisés à d'autres fins ( à cet égard, la dette publique devrait baisser de 2 points à 64,6% du PIB fin 2006, cette fois selon Thierry Breton) - mais en plus, une dette trop lourde donne toujours des mauvaises idées aux gouvernants : la seule solution pour la rembourser étant de lever des fonds, le plus souvent sous forme d'impôts supplémentaires.

Bref, selon Dominique de Villepin, "plus de dette pour l'Etat, c'est moins de richesse pour les Français". Et ce n'est pas tout. Non seulement la dette, par le biais de l'impôt, pénalise les citoyens, mais ce n'est pas la seule façon. L'argent qui sert au service de la dette est autant d'argent qui ne sera pas utilisé à des services publics, indispensables aux français ou à la compétitivité de la France. C'est vrai pour l'éducation et la santé, et aussi pour les centres de recherche et d'innovation. D'ailleurs, selon Dominique de Villepin, la dette devrait servir uniquement à financer l'investissement.

Pis, en cette période de vieillissement de la population, comment fera la France pour rendre solvable son système de retraites si elle doit en même temps rembourser sa dette ? De quoi en effet faire peur aux Français. Mais si l'effort de deux poids lourds du gouvernement est méritant, il n'empêche.

Difficile, en effet, d'imposer la dette comme thème de campagne. Au-delà du fait qu'il faille faire peur aux gens, avec des chiffres qu'ils peuvent avoir du mal à comprendre, si les gouvernants peuvent promettre moins d'impôts, ils doivent souvent aussi promettre plus la rigueur, plus d'efforts, pour précisément s'acquitter du fardeau de la dette. Or les électeurs ont rarement envie d'entendre ce genre de choses.
Lysiane J. Baudu
avatar
fitzouille
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 6905
Localisation : idf
Emploi : docteur es science au chômage (à vendre)
Loisirs : piscine taichi lecture
Date d'inscription : 31/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: les princes qui nous gouvernent ...

Message par badtrip le Mar 20 Fév 2007, 18:55

(petite parenthèse historique pour donner raison à Fitzouille sur les avalanches: les vraies révolutions profitent rarement aux révolutionnaires en général, et encore moins aux intellectuels de gauche en particulier; si ça pète, on va s'en prendre plein la tête)
Bon, cette histoire de dette, c'est comme le mythe de la croissance, ça me fascine. Qui est endetté auprès de qui: l'état, auprès des banques. Qu'est-ce qu'un état ? A quoi sert une banque? ..... A qui, surtout ? Pourquoi faire ?
(c'est ma journée spécial bon sens aujourd'hui)

Je débattais l'an dernier avec un baby boomer qui m'expliquais qu'il était effaré à l'idée que son fils passe sa vie à payer une dette venue de lui; or, moi, je lui expliquais que mon problème n'était pas de payer la dette mais d'acheter à manger, et d'acheter une maison pour quand je serais vieille et sans retraite. Autrement dit, cette histoire de dette qu'on nous brandit pour l'avenir, est simplement un moyen de nous plomber MAINTENANT, en nous montant les uns contre les autres pour qu'on accepte toutes ces restrictions insensées qui donnent encore plus de pouvoir aux banques. On essaie par la même occasion de donner plus de pouvoir aux entreprises pour qu'elles soient gentilles avec nous et nous créent des petits emplois, mais il s'avère, ô surprise, que plus elles ont de pouvoir plus elles délocalisent, pour créer le moins d'emplois possible.

badtrip
Bannie

Nombre de messages : 1133
Date d'inscription : 07/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: les princes qui nous gouvernent ...

Message par Kai le Mar 20 Fév 2007, 20:41

d'abord, le mot revolution n'avait pas a apparaitre ici, ou alors il devrait apparaitre dans toute reflexion ; si l'on debat et qu'on veut changer des choses, ca passe par la revolution, non pas au sens communard du terme mais au sens du petit bob, c'est a dire de changer le parcours d'une chose qui avance.
c'est un point.

ensuite, une fois de plus, quand est dit le mot revolution, l'esprit se focalise sur les souvenirs d'histoire (selon les programmes propagandisés de l'education nationale) mais internet, c'est pas aussi une revolution ?
revolution ca veut pas dire drapeau rouge, bain de sang, feu a l'hotel de ville, quoi...
ca veut dire qu'on s'autorise a se reapproprier le monde parce qu'on a des ideaux, des envies, des desirs d'autre chose pour nos enfants (?). des choses universelles s'entend.
pour moi, trier mes dechets, c'est un geste revolutionnaire parce qu'il s'inscrit dans un processus de respect face, tout simplement, a mon droit de vivre ; il devient revolutionnaire parce qu'il est nonconforme - a la pensee unique capitaliste de je-jette, je-consomme, je-m'en-branle-du-reste.
on en fait eventuellement toute la journée des gestes revolutionnaires. c'est pareil pour les pensées.

je sais que je floode, mais ca me parait important de revenir sur ce point. on peut deconstruire en remettant des choses en cause sans proner le bain de sang. on peut (on doit) avoir le droit de critiquer le systeme du capitalisme sans se faire automatiquement traiter de revolutionnaire ou de se faire enfermer dans des cases de trucaire ou chosiste.

-- fin de flood

Kai
Bannie

Nombre de messages : 1447
Date d'inscription : 08/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: les princes qui nous gouvernent ...

Message par fitzouille le Mar 20 Fév 2007, 21:36

euh franchement le débat a un peu trop devier là

on va faire plus simple car vos cerveaux travaillent trop là

ne trouvez vous pas que l'état dépense trop pour son fonctionement?
ne vivent ils pas comme des princes?
sommes nous dans une royauté déguisée?

je crois que les questions sont simples
à vous de juger
avatar
fitzouille
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 6905
Localisation : idf
Emploi : docteur es science au chômage (à vendre)
Loisirs : piscine taichi lecture
Date d'inscription : 31/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: les princes qui nous gouvernent ...

Message par Kai le Mar 20 Fév 2007, 22:15

j'l'avais bien dit qu'je floodais
trop peur

Kai
Bannie

Nombre de messages : 1447
Date d'inscription : 08/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: les princes qui nous gouvernent ...

Message par Nonette le Mar 20 Fév 2007, 23:42

Non, que dalle, zéro flood, c'est absolument dans le sujet. Pour une fois qu'y a un vague débat au-dessus du degré zéro de la pensée, zut.

Ouais moi j'ai un peu envie de révolutionner les meufs qui répètent les péroraisons qu'elles entendent à la radio, la Tv, et les n'importe quel média UMP staïle, enfin de la sociale-démocratie de ses youkes ©trop vénère. Et tout le monde se résigne 'avec pragmatisme' (c'est le Grand mot du libéralisme pour s'autojustifier ça aussi) au (social-)libéralisme et s'aligne sur ses modes de fonctionnement : rentabilité, libre-marché pseudo équilibré, concurrence et compagnie, et hop hop hop la croissance ceci, la dette de l'Etat cela et l'augmentation de 50 euros même pas du SMIC on hurle à l'affolement : les patrons vont se barrer exploiter les naouches z'êtes pas fous les pauvres !

Non mais Fitzouille, déjà la Tribune sais-tu quelle tendance c'est ? Y a pas de neutralité idéologique, même si c'est ce que veut faire accroire un Bayrou, et c'est pareil sur tous ces chiffres qu'on nous balance : c'est de l'idéologie. D'la droite qu'on vend, et d'la gauche que je reproduis, enfin la gauche de la gauche quoi.

Alors cette histoire de dette, déjà, on n'est absolument pas obligé de lever l'impôt sur "les gens" pour la rembourser, on peut très bien lever l'impôt sur les profits. Ensuite c'est tout autant rhétorique comme procédé de dire qu'avec ce non-argent qu'on aurait prélévé sur les pauvres Français moyens on aurait pu payer ceci et cela... on peut payer ceci et cela aujourd'hui et trouver des sous ailleurs. C'est une histoire d'organisation du budget ça, de ses priorités et des choix sociétaux et de système économique au-delà que l'on fait. Ce n'est ni naturel, ni une obligation, ni un juste rempart avant la catastrophe. Et cette histoire de déficit de la dette, à combler, c'est une directive européenne, ouais, et c'est pour ça aussi qu'ils nous le rebâchent comme des malades, pour justifier les futures coupes qu'on va sentir passer, mais en soi cela ne veut rien dire. On pourrait imaginer dire non à la directive européenne. L'Argentine a envoyé chier le FMI pour payer sa dette, tiens. Et c'est pas la révolution avec Krischner, promis. Et c'est pas ça non plus qui l'a foutu dans la "catastrophe en avalanche" non plus, c'était le système libéral et corrompu d'avant. Et ouais, tout ça est dans le sujet.

Parce que les questions simples, non elles ne le sont pas en soi. Pourquoi aborder les choses sous leur forme pseudo simpliste made in populisme version la politique aujourd'hui, quand on peut les déconstruire et les remettre à leur juste place, histoire de piger les enjeux de ce qu'on énonce ?

Je ne veux pas que ce débat n'ait pas lieu, entendons-nous bien, discourons donc du train de vie princier de l'Etat, et cela fait effectivement bien partie de ce débat que de dire que c'est l'arbre qui cache la forêt l'argument des élites princières, que c'est un vieux fond de commerce de l'extrême-droite pour discréditer le politique, et que ce n'est pas cela qui doit être au coeur de la campagne.

Après, je suis contre la mesure prise par le gouvernement Raffarin II je crois, d'avoir relevé de 70 % si je ne m'abuse les salaires ministériels. Et oui, je pense qu'il y a des frais de fonctionnement, princiers ou non d'ailleurs (même la Fonction Publique et ses modes de fonctionnement et de dysfonctionnement), de l'Etat qui doivent être repensés. Mais si ça sert encore et encore à taper sur l'Etat dépensier, histoire de niquer par derrière l'idée de service public, ou si c'est pour gueuler contre la dérive "monarchiste" du pouvoir, le coup d'Etat permanent de Mitterrand version light -parlons donc à la limite des institutions de la Vème République, ce sera davantage pertinent- vraiment

Ras-le-bol du populisme et de la précarisation de la réflexion. batwoman

Nonette
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1640
Age : 40
Date d'inscription : 13/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: les princes qui nous gouvernent ...

Message par Kai le Mar 20 Fév 2007, 23:58

putain, meme a 23h42, t'es grave toi
TM

Kai
Bannie

Nombre de messages : 1447
Date d'inscription : 08/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: les princes qui nous gouvernent ...

Message par badtrip le Mer 21 Fév 2007, 08:07

Houla.
Je ne pense que le plus grand pbe/scandale soit le train de vie de nos gouvernants (quoi que des réductions seraient bienvenues), mais leur degré de corruption, c'est-à-dire d'imbrication de leurs intérêts financiers perso avec ceux des entreprises et plus largement cette propension des gouvernants à gouverner entre eux (qu'a dénoncé Bayrou d'ailleurs ?....) avec pour but unique de maintenir les choses en l'état et eux dans le bateau. C'est une tendance universenelle, mais il me semble que la France de ces dernières années la cristallise à un point extrême.
Pour moi révolution est un beau mot, et pas une accusation. (et Kai je l'entendais dans le sens passage à la lutte armée, pas éducation nationale). Et par exple oui, internet est une révolution, qui entraîne des bouleversements, il me semble notamment que tout le système des droits d'auteur doit être revu, voire aboli, mais en attendant comment vont être payés les pauv'zauteurs ? (un RMI à 1500 euros ? moi je veux bien..)

badtrip
Bannie

Nombre de messages : 1133
Date d'inscription : 07/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: les princes qui nous gouvernent ...

Message par fitzouille le Mer 21 Fév 2007, 10:31

Nonette a écrit:Non, que dalle, zéro flood, c'est absolument dans le sujet. Pour une fois qu'y a un vague débat au-dessus du degré zéro de la pensée, zut.

Ouais moi j'ai un peu envie de révolutionner les meufs qui répètent les péroraisons qu'elles entendent à la radio, la Tv, et les n'importe quel média UMP staïle, enfin de la sociale-démocratie de ses youkes ©trop vénère. :


je suis pas sûr d'être une femme qui répète ce qu'elle entend ... je regarde peu la télé, je lis la presse autant que je le peux.
si tu as envie de révolutionner les pensées je te conseillerai d'entrer en politique ... d'aller militer si ce n'est pas déjà fais.



Nonette a écrit:
Non mais Fitzouille, déjà la Tribune sais-tu quelle tendance c'est ? Y a pas de neutralité idéologique, même si c'est ce que veut faire accroire un Bayrou, et c'est pareil sur tous ces chiffres qu'on nous balance : c'est de l'idéologie. D'la droite qu'on vend, et d'la gauche que je reproduis, enfin la gauche de la gauche quoi.:

j'ai crus voir ...
mais bon mon mois gratuit fini
tu n'es pas constructive là
Nonette a écrit:
Parce que les questions simples, non elles ne le sont pas en soi. Pourquoi aborder les choses sous leur forme pseudo simpliste made in populisme version la politique aujourd'hui, quand on peut les déconstruire et les remettre à leur juste place, histoire de piger les enjeux de ce qu'on énonce ? :

je suis populiste maintenant ... je ne sais pas si c'est mieux ...

[quote="Nonette"]Je ne veux pas que ce débat n'ait pas lieu, entendons-nous bien, discourons donc du train de vie princier de l'Etat, et cela fait effectivement bien partie de ce débat que de dire que c'est l'arbre qui cache la forêt l'argument des élites princières, que c'est un vieux fond de commerce de l'extrême-droite pour discréditer le politique, et que ce n'est pas cela qui doit être au coeur de la campagne. [\quote]

cela n'est pas discredité notre élites, c'est different. vivres dans e tellieu modifie la façon de pensée... le regard des autres sur sois

Nonette a écrit:

Ras-le-bol du populisme et de la précarisation de la réflexion. batwoman

justement tu es un brin "bulldozer" de la pensée. un peu de tact peut être. perso je suis curieuse de nature j'adore apprendre même si je n'ai pas fait socio chère doctorante ...

................................ fin de réponse à ça ..........................................

............................. developpement du sujet ......................................

faisons un peu de science fiction politique

~~~ paysage ~~~


imaginer vous êtes en france dans 10ans ...
la mauvaise gestion de l'état a entrainé une dette supérieure aux richesse produite ...
les banques nous pretaient des sous pour que nous rembourser d'autre dettes
sauf que ce jour là les banques international n'ont plus confiance en nous et nous classe comme "obligation pourri" ...

arrêt du "robinet" banque

~~~ developpement ~~~


l'état n'a plus de sous
juste de quoi payer ses fonctionaires pour un demi mois
les banques française qui ont des interets dans l'état font faillite
momentanément les gens ne peuvent plus payer leurs courses avec leurs cartes bleues
panique à bord

~~~ ???? questions ???? ~~~


et là on fait quoi?
on quitte l'europe?
on fuit? (nous devenons les plombiers polonais d'autre pays)
on devient de force un pays super capitalisme sans solidarité plus sécu plus d'anpe plus de sous pour les retraites?
avatar
fitzouille
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 6905
Localisation : idf
Emploi : docteur es science au chômage (à vendre)
Loisirs : piscine taichi lecture
Date d'inscription : 31/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: les princes qui nous gouvernent ...

Message par Kai le Mer 21 Fév 2007, 12:20

mais oui mais une fois de plus ce n'est pas "la gestion de l'état" contre "nous".
chaque citoyen doit repenser sa facon de se comporter. nous avons un peu tendance, en France, a s'adonner au faites ce que je dis, faites pas ce que je fais.
en interne aussi ; on voudrait que l'état calme ses dépenses et on s'achète des 4x4 pour descendre les champs-elysées ; on voudrait du respect ou de l'honneteté et on n'en montre pas ; on voudrait arreter de se faire voler, mais finalement dès on peut enculer le voisin ou l'état, on le fait, ca lui fera pas de mal apres tout, chacun son tour...

les dépenses de l'état - et a fortiori l'etat - c'est le haut de la pyramide constituée par des gens identiques à nous, ne l'oublions pas !
ce sont les memes defauts que les notres, mais en phase exponentielle...

Kai
Bannie

Nombre de messages : 1447
Date d'inscription : 08/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: les princes qui nous gouvernent ...

Message par fitzouille le Mer 21 Fév 2007, 12:30

c'est tout à fait vrai ... je ne voyais pas les choses comme cela mais l'exemple est bien choisie
nous consomons trop (j'en fais partie ...), nous polluons trop ...
c'est peut être à nous, aux assos de montrer l'exemple cette fois ci aux politique qui gèrent la france pour nous.

nous avons l'état que nous méritons
un peuble médiocre aurra une démocratie médiocre
un peuble éclairé aurra une démocratie éclairé

à nous de changer les choses sans grandes phrases sans grandes idéologies
juste espoir qu'un grain de sable bien placer peut changer la donne
avatar
fitzouille
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 6905
Localisation : idf
Emploi : docteur es science au chômage (à vendre)
Loisirs : piscine taichi lecture
Date d'inscription : 31/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: les princes qui nous gouvernent ...

Message par Kai le Mer 21 Fév 2007, 12:44

fitzouille a écrit:nous avons l'état que nous méritons

aïe - dit comme ca, ca fait trop mal. mais c'est bien vrai, me semble-t-il...

Kai
Bannie

Nombre de messages : 1447
Date d'inscription : 08/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: les princes qui nous gouvernent ...

Message par cleis le Ven 23 Fév 2007, 23:53

Je suis un peu en retard dans ce débat au sujet duquel, bien évidemment, il y beaucoup à dire et j'y reviendrai.

Toutefois dés que Fitz a initier cette discussion j'avais préparé un petit texte pour replacer la phrase "ces princes qui nous gouvernent" dans son contexte afin de bien situer les faits, le voici donc.


« Ces princes qui nous gouvernent » est une phrase de Machiavel (1469-1527) s’adressant aux Médicis qui ont renversé la République à Florence pour la remplacer par une sorte de monarchie, où règne les compromissions, les intrigues et la plus incroyable corruption.
Le gouvernement est « le fait du prince » c’est à dire, absolu et totalitaire.
Machiavel, chassé du pouvoir, se consacre dans différents ouvrages à la recherche de ce qu’il pense être le meilleur régime politique pour les hommes, qui doivent être des citoyens libres et non pas simplement des « sujets ».
Il dénonce bien évidemment le pouvoir personnel, à l’époque, basée sur la religion, et préconise l’établissement d’un ordre nouveau dans lequel la société, et donc le pouvoir, sera au service de l’homme et de l’amélioration de ses conditions d’existence.
Ceci devant, par voie de conséquence rendre la collectivité, la société, plus égalitaire et surtout plus respectueuse de ceux qui la composent.
Après avoir dénoncé les prétentions de l’Eglise dans le domaine politique, il est le premier à préconiser la laïcité, c’est à dire la séparation des religions et du pouvoir temporel.
Ce que nous reprendrons seulement quelques 400 ans plus tard et qui aujourd'hui est totalement remis en cause.

Mais surtout il affirme qu’un régime politique ne peut être pérenne et juste que s’il s’appuie sur un ordre moral, que les gouvernants doivent d’abord s’appliquer à eux-mêmes en montrant l’exemple en particulier au niveau de la probité et de l’honnêteté.

En fait ce que sous-entend Fitz , je pense, et que je soutiens totalement c’est qu’il y a une certaine ressemblance , dans l’exercice du pouvoir entre nos gouvernants et ces « fameux princes », et puis que les principes édictés par Machiavel il y a bien longtemps qu’ils les ont oubliés.

Exemple: Sarko ( Naboléon 1°) va à la Réunion faire sa campagne électorale, mais comme par hasard en tant que Ministre de la République, il arrive au nom de la France avec un chèque de 750 000 euros. C'est ainsi que les Médicis ont procédé, ils ont "acheté" Florence.......à vous de conclure.


NB : les historiennes voudront bien me pardonner ce raccourci trop succinct et de ce fait peu précis des écrits de ce grand penseur et visionnaire que fut Machiavel.
avatar
cleis
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1076
Localisation : sans domicile fixe
Date d'inscription : 02/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: les princes qui nous gouvernent ...

Message par Kai le Sam 24 Fév 2007, 02:25

...
respect

Kai
Bannie

Nombre de messages : 1447
Date d'inscription : 08/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: les princes qui nous gouvernent ...

Message par fitzouille le Sam 24 Fév 2007, 13:04

cleis a écrit:

Mais surtout il affirme qu’un régime politique ne peut être pérenne et juste que s’il s’appuie sur un ordre moral, que les gouvernants doivent d’abord s’appliquer à eux-mêmes en montrant l’exemple en particulier au niveau de la probité et de l’honnêteté.

En fait ce que sous-entend Fitz , je pense, et que je soutiens totalement c’est qu’il y a une certaine ressemblance , dans l’exercice du pouvoir entre nos gouvernants et ces « fameux princes », et puis que les principes édictés par Machiavel il y a bien longtemps qu’ils les ont oubliés.

Exemple: Sarko ( Naboléon 1°) va à la Réunion faire sa campagne électorale, mais comme par hasard en tant que Ministre de la République, il arrive au nom de la France avec un chèque de 750 000 euros. C'est ainsi que les Médicis ont procédé, ils ont "acheté" Florence.......à vous de conclure.


NB : les historiennes voudront bien me pardonner ce raccourci trop succinct et de ce fait peu précis des écrits de ce grand penseur et visionnaire que fut Machiavel.


c'est exactement ça
avatar
fitzouille
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 6905
Localisation : idf
Emploi : docteur es science au chômage (à vendre)
Loisirs : piscine taichi lecture
Date d'inscription : 31/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: les princes qui nous gouvernent ...

Message par Kai le Sam 24 Fév 2007, 13:18

en meme temps je suis tout a fait persuadée (mais ouverte a l'eventualité d'un changement) que nous sommes de culture latino-mediterranéenne, donc probité, honnêteté sont pas les mots qui nous caracterisent le plus. on est quand meme plutot grandes gueules et systeme D...
ya du boulot, quoi... (vous connaissez beaucoup de gens qui refusent de tenter de faire sauter leurs prunes grace au pote flic, maire, prefet, truc ?)

Kai
Bannie

Nombre de messages : 1447
Date d'inscription : 08/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: les princes qui nous gouvernent ...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum