Présidentielles puis législatives : et si on en causait

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Présidentielles puis législatives : et si on en causait

Message par Nonette le Lun 30 Avr 2007, 15:40

Oui, absolument 2mains.

Bon, c'est pas ma tasse de thé ni rien, mais ça fait partie de la nouvelle donne politique apparemment, alors pour celles qu'ont pas vu et qui voudraient s'faire une idée, le débat Royal/Bérou de samedi matin sur BFM/RMC : http://www.youtube.com/watch?v=pFkcPH6B-sA&mode=related&search
Y a quelques pages amusants, pour le moins. Sinon c'est plutôt chiant.

Nonette
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1640
Age : 39
Date d'inscription : 13/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présidentielles puis législatives : et si on en causait

Message par Invité le Mar 01 Mai 2007, 10:02

Réfutations
un film de Thomas Lacoste

Seize militants et chercheurs, seize regards acérés sur le monde que nous prépare Nicolas Sarkozy. Ni haine, ni diabolisation, mais la réalité d'une droite décomplexée en passe d'accéder au pouvoir. Une déconstruction implacable de la rhétorique sarkozyste, à voir d'urgence... avant qu'il ne soit trop tard.


http://www.dailymotion.com/relevance/search/refutations/video/x1ur6v_refutations-1

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Présidentielles puis législatives : et si on en causait

Message par parigi le Mer 02 Mai 2007, 12:48

Oui c'est excellent Martina et un sacré démontage si je puis dire de ses fameuses théories !

Une petite vidéo bien faite, qui moi m'a faite sourire, mais qui prend comme base un film de chaplin dont je parlais hier, le dictateur. Bref je ne vous en dis pas plus et vous laisse découvrir.
http://www.dailymotion.com/video/x1ehex_le-grand-detournement-lassociation
avatar
parigi
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 55
Age : 46
Localisation : ben à Parigi...
Emploi : noyée dans l'actualité
Loisirs : pom-pom girl ou tricot...
Date d'inscription : 04/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présidentielles puis législatives : et si on en causait

Message par parigi le Jeu 03 Mai 2007, 07:46

Et si on en chantait...
Les animaux de la ferme et nous.
http://www.darwin-fx.com/daniel/index.php?st=1
avatar
parigi
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 55
Age : 46
Localisation : ben à Parigi...
Emploi : noyée dans l'actualité
Loisirs : pom-pom girl ou tricot...
Date d'inscription : 04/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présidentielles puis législatives : et si on en causait

Message par Nonette le Jeu 03 Mai 2007, 15:18

Alors ce débat d'hier soir, vous en avez pensé quelque chose ?

Nonette
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1640
Age : 39
Date d'inscription : 13/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présidentielles puis législatives : et si on en causait

Message par fitzouille le Jeu 03 Mai 2007, 15:32

j'ai bien aimé

mais vu tout les avis contradictoire je ne sais pas
j'ai eu l'impression de faire la fan
^_^

elle a la carrure et lui ma fait moins peur si le débat était la réalité ouah

(je fais vraiment 2 neuronnes là)
avatar
fitzouille
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 6905
Localisation : idf
Emploi : docteur es science au chômage (à vendre)
Loisirs : piscine taichi lecture
Date d'inscription : 31/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présidentielles puis législatives : et si on en causait

Message par aude le Jeu 03 Mai 2007, 18:17

Sego a bien defendue ces idées je pense Sarko etait plus sur la defensive.Par moment il fesait la victime j'ai trouvée mais bon.Parcontre Sego parlait longuement par rapport à sarko.
avatar
aude
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 2632
Age : 33
Localisation : rouen
Loisirs : musique,lecture,
Date d'inscription : 13/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présidentielles puis législatives : et si on en causait

Message par Nonette le Jeu 03 Mai 2007, 20:01

Ouais moi aussi je l'ai trouvée meilleure que Nicolas, sans être d'une objectivité folle évidemment, mais elle a dominé le débat dans l'ensemble, pas tous les sujets en revanche. Clair qu'il s'est joué petite victime l'autre crevure, et avec ses madame de tous les côtés, ses regards à PPDA, ses petits poings serrés de temps en temps et son front rougissant et les petites veines se durçissant, tu sentais vraiment qu'il se disciplinait comme un ouf' pour pas éclater. Il s'est coaché à ça, il a passé l'audition, mais comme me semble t'il toutes ses interventions publiques, c'est en privé qu'il se laisse aller. J'voudrai l'adresse de son pharmacien en tous cas.

Nonette
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1640
Age : 39
Date d'inscription : 13/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présidentielles puis législatives : et si on en causait

Message par parigi le Jeu 03 Mai 2007, 22:18

Pour ce que j'ai vu, je l'ai trouvée assez bonne, sûre d'elle sauf au début, cherchant sur adversaire sur des sujets fâcheux. Etait un peu flou à certaines questions, mais tout autant que lui qui disait vouloir répondre parfois, et qu'il ne répondait pas. Je trouve qu'elle aurait pu charger plus la carriole sur les propos erronés qu'il a pu tenir. Elle a eu le mérite de tenir le choc, de tenir sa ligne de conduite jusqu'au bout qu'elle s'était fixée au départ pour ce débat et n'a pas cherché d'appui, même du regard, a aucun moment, ce qui n'est pas le cas du nain (chose que j'ai constatée dès le départ) vis-à-vis de PPDA. Elle n'a pas cherché à faire copain alors que lui si, comme à son habitude... Et son propos se tenait, plus spontanée (ouf), même si après je n'abonde pas à tout. Très bons retour de crochets sur l'employabilité des seniors, les 35 heures, les heures sup et le bilan de Sarko de la part de Ségo. Elle s'est jetée dans l'arène et je pense ça lui a réussi. Voilà ma petite impression à froid. Mr.Red
avatar
parigi
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 55
Age : 46
Localisation : ben à Parigi...
Emploi : noyée dans l'actualité
Loisirs : pom-pom girl ou tricot...
Date d'inscription : 04/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présidentielles puis législatives : et si on en causait

Message par La-garance-voyageuse le Ven 04 Mai 2007, 22:43

Le fameux texte du 03/05/2007 :

Allez-vous vraiment faire ça ?

Alors, vous allez vraiment faire ça ?
Vous les plus purs que d’autres, les plus intelligents que d’autres, vous les plus subtils, vous les cohérents, vous les fins stratèges, vous allez faire ça ? Vous, les à qui on ne la fait plus, les durs à cuir, vous allez vraiment, en ne votant pas pour elle, voter pour lui?
Vous allez vraiment faire ça ? Vous allez le faire ?
Vous, les vrais de vrais de la gauche vraie, vous allez faire ça ? Pour cinq ans ! Pour cinq ans, peut-être dix, vous allez faire ça ?
Vous, les toujours déçus de tout, vous les amers, les indécis décidés, les lave plus blancs que blanc vous allez faire ça ?
Mais pourquoi ? Parce que quoi ? Parce que jupe ? Parce que  talons hauts? Parce que voix ? Parce que sourire, cheveux, boucles d’oreilles? Parce que vraie ?
Il n’y a rien qui vous aille dans son programme à elle, rien ? Pas cinquante propositions sur les cent ? Pas vingt ?  Pas dix ? Pas une ? Vraiment, rien du tout ?
Trop de quoi ? Pas assez de quoi?
Pas assez à gauche ? On voudrait, quitte à tout perdre, une campagne à gauche toute ?
Mais même l’extrême gauche, cette fois-ci, au deuxième tour ne joue plus à ce jeu-là. Peu importe, vous, vous allez y jouer ?
Le résultat du 21 avril 2002 ne suffit pas ? Non. On le refait en 2007, mais en mieux. Pas au premier tour, non, carrément au deuxième. C’est plus chic.

Que ceux qui ressemblent à Nicolas Sarkozy, ou qui croient qu’il leur ressemble, que ceux-là votent pour lui, quoi de plus normal. Que ceux qui lui font sincèrement confiance pour améliorer leurs dures vies, que ceux-là l’acclament et votent pour lui, quoi de plus normal. C’est même estimable.
Que les grands patrons votent Nicolas Sarkozy, pas tous d’ailleurs, loin s’en faut, non, mais par exemple les grands patrons de presse, qu’on a vu si nombreux, si heureux, à Bercy dimanche, qu’ils votent pour leur copain, qui va vraiment améliorer leurs belles vies, c’est moins estimable, mais quoi de plus normal?

Mais vous, une respiration possible, un air nouveau, un espace de travail politique, une chance espiègle, ça ne vous dit rien ? Vraiment rien? Mais qu’est-ce qui vous fait si peur ?
Les Italiens ont enfin chassé Berlusconi, les Espagnols, après une grande douleur révélatrice, se sont débarrassés  d’Aznar, et voilà que nous, à quelques milliers de voix près, nous allons repasser le plat de la droite dure ? 

Il y a un pari à prendre contre une certitude sombre, et vous ne pariez pas ?
Quels désirs obscurs allez-vous satisfaire ? De qui donc, de quoi êtes-vous secrètement solidaires. Ce ne peut-être que du bien de ceux qui ont besoin, vitalement, de mieux être. Vitalement. Maintenant.
Supporterez-vous dimanche soir d’apprendre  qu’il a manqué une voix ? Une seule. La vôtre.
Je vous en supplie.

• Ariane Mnouchkine • 


http://mnouchkine.blogs.liberation.fr/le_fil_da/2007/05/allezvous_vraim.html
avatar
La-garance-voyageuse
Lez à l'aise
Lez à l'aise

Nombre de messages : 437
Date d'inscription : 29/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présidentielles puis législatives : et si on en causait

Message par Nonette le Sam 05 Mai 2007, 10:44

A lire lundi, ceci n'empêchant pas cela (cad que j'aurai voté Royal malgré un milliard de malgré, contre l'autre enflure et pour lutter aussi contre cette rafale dans les médias depuis cet après-débat de sondages toujours plus hauts pour le troll, que je sens qu'il y a quelque chose de pourri dans la démocrate société française), bref à propos de ce texte de Mnouchkine :

Spoiler:
C'est bien ce que je disais, Mnouchkine (avec le n bien placé), elle commence à me gonfler. Le pathos et la culpabilisation aux accents tragiques ce n'est pas de la politique. Je préfère l'appel de Besancenot d'hier. Et pourtant j'aime bien les pièces d'Ariane et son engagement pour les sans-papiers, mais depuis le début de cette campagne, ses pamphlets dramaturgiques pour Royal me lasse pantoise à chaque fois. Il y a des gens (Michel Onfray l'explique bien sur son "blog" du Nouvel Obs) qui s'astiendront et pourquoi pas -y a aussi des raisons à cela, et elles ne sont pas à chercher chez les individus toujours coupables/responsables mais dans les propositions qui leur sont faites et dans le système global-, de toute façon quoiqu'il arrive aller reprocher à quelqu'un son vote, c'est la démarche anti-citoyenne non respectueuse du dit droit de vote par excellence. Bref, la pseudo ironie acide qui entoure les propos de Mnouchkine, même si elle évoque le sexisme, l'attitude des responsables politiques d'extrême-gauche, et les clones italien et espagnol de l'autre crevure, j'en condamne le procédé et la forme.

Y a un millier de raisons de voter contre Sarkozy et un contexte qui fait du coup que celles, nombreuses pourtant à mes yeux, de ne pas voter Royal pèsent bien moins lourd dans la balance. Mais si vous n'êtes pas convaincue, ou convaincue au contraire que tout cela peut-être se réglèra ailleurs, user de la fibre émotionnelle et de la culpabilisation comme modes argumentaires, me rappelant en effet 2002 (comme c'est petit), c'est lamentable. J'espère qu'y aura pas de brûlage de sorcières après le vote.

Inch allah pour demain, en attendant.

Nonette
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1640
Age : 39
Date d'inscription : 13/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présidentielles puis législatives : et si on en causait

Message par Christina le Dim 06 Mai 2007, 14:50

Je viens de voir les images de Sego et Sarko en train de voter, ils on voter pour qui a votre avis ?
avatar
Christina
Lez'arde sur le forum
Lez'arde sur le forum

Nombre de messages : 785
Age : 31
Localisation : Aix en provence
Emploi : Commerciale au chomage
Loisirs : Musique, Sport, Ciné, Lecture.
Date d'inscription : 05/05/2007

http://christina.skwat.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présidentielles puis législatives : et si on en causait

Message par Christina le Lun 07 Mai 2007, 08:14

voilas, le verdict a était donner, je suis très déçue. je croit qu'hier soir les trois mots qui font la devise de la france "liberté, égalité, fraternité" a voler en éclat. je comprend pas.
avatar
Christina
Lez'arde sur le forum
Lez'arde sur le forum

Nombre de messages : 785
Age : 31
Localisation : Aix en provence
Emploi : Commerciale au chomage
Loisirs : Musique, Sport, Ciné, Lecture.
Date d'inscription : 05/05/2007

http://christina.skwat.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présidentielles puis législatives : et si on en causait

Message par Nonette le Lun 07 Mai 2007, 10:01

J'me dis avec pas mal d'amertume évidemment qu'on est bien blairote et naïve de ne pas se fourrer dans le crâne que cette société à la con est beaucoup plus à droite qu'on ne voudrait le croire et puis c'est tout.

Nonette
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1640
Age : 39
Date d'inscription : 13/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présidentielles puis législatives : et si on en causait

Message par Taz91 le Lun 07 Mai 2007, 10:49

Le fait que les français soient plus à droite qu'à gauche c'est une chose que je peux admettre. En revanche qu'ils choisissent un président qui flirte ouvertement avec l'extrême droite, qui a des positions que l'on pourrait attribuer à Le Pen, qui est limite homophobe, qui est capable de dire que la pédophilie est inscrite dans les gênes etc... je ne comprends pas et ça m'écoeure vraiment...
avatar
Taz91
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 12104
Age : 32
Localisation : 92
Date d'inscription : 05/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présidentielles puis législatives : et si on en causait

Message par Lilo le Lun 07 Mai 2007, 13:41

Taz91 a écrit:Le fait que les français soient plus à droite qu'à gauche c'est une chose que je peux admettre. En revanche qu'ils choisissent un président qui flirte ouvertement avec l'extrême droite, qui a des positions que l'on pourrait attribuer à Le Pen, qui est limite homophobe, qui est capable de dire que la pédophilie est inscrite dans les gênes etc... je ne comprends pas et ça m'écoeure vraiment...

tu as tout à fait raison et c'est de cela qu'il faut avoir peur What a Face
Nous sommes mal barrées affraid affraid
Perso,j'ai honte de ce résultat :boxe:
avatar
Lilo
Lez'arde sur le forum
Lez'arde sur le forum

Nombre de messages : 518
Age : 38
Loisirs : beaucoup trop
Date d'inscription : 26/09/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présidentielles puis législatives : et si on en causait

Message par Taz91 le Lun 07 Mai 2007, 14:23

Au-delà de l'élcetion de Sarkozy, je me demande comment 54% des français ont pu en arriver à voter pour une droite dure. On a eu le 21 avril 2002 avec Le Pen au second tour, Sarko a montré a plusieurs reprise sa proximité avec l'extrême droite et il vient d'être élu, ce sont 2 exemples concrets qui dénotent bien d'un penchant xénophobe. La question est de savoir quels sont les facteurs qui ont fait que nous en sommes arrivés à ce point.
On pourrait parler du sentiment d'insécurité et de la peur de l'étranger sur lesquels Sarkozy (et Le Pen, bien entendu) a su jouer mais je ne pense pas que ce soit sa communication habilement menée qui fasse tout. Il y a, selon moi, quelque chose de bien plus profond qui a fait que nous sommes dans cette situation. La question est donc, à mon avis, d'essayer de comprendre les raisons profondes de cette tendance à l'extremisme manifestée par la majorité des français.
avatar
Taz91
Ne lez'ine pas avec les mots !
Ne lez'ine pas avec les mots !

Nombre de messages : 12104
Age : 32
Localisation : 92
Date d'inscription : 05/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présidentielles puis législatives : et si on en causait

Message par Nonette le Lun 07 Mai 2007, 16:57

Malheureusement un petit regard sur l'histoire de France, ne serait-ce qu'au cours de ce 20ème révèle, comme dans d'autres sociétés, une idéologie raciste, xénophobe, antisémite et allons-y sexiste et homophobe. Je connais plutôt les premières, mais depuis que la France accueille massivement des migrants, disons avec la révolution industrielle du 19ème, les Belges, Suisses et Allemands se sont heurtés à des réactions de rejet violents, puis les Polonais et Italiens, à qui l'on reprochait ceci dit au passage, dans les années trente, d'être trop catholiques. Le rapport particulier instauré dans l'esclavage puis la colonisation avec les non-Blancs ou considérés comme tels nous amène encore sur d'autres branchements de ces modes de pensée et d'agir inégalitaires. Il n'y a pas non plus d'exception française et si l'on va au-delà des variations de chaque contexte national, plus ou moins "multiculturel" ou avec des relations interethniques attachées à tel ou tel point plutôt que tel autre, l'histoire de l'humanité croise celle de la domination par l'homme blanc hétérosexuel et possédant et exploitant (capitaliste ou libéral aujourd'hui, seigneur autrefois).

Pour le contexte français, sinon, la lépenisation des esprits, qui croise l'ethnicisation des rapports sociaux, et se fonde sur ces idéologies décrites plus haut, va s'accélérant depuis les années quatre-vingt, plus fortes en période de crise économique et sociale, où la construction des barrières entre "ceux" qu'il faut sauver et protéger et ceux que l'on doit abandonner et que l'on rend responsable des difficultés traversées est une bonne vieille tarte à la crême historique aussi. Repensons à l'Allemagne hitlérienne.

J'espère que ce n'est pas trop rapide et abscon.
Toujours est-il que je suis furieuse contre tous ces journalistes et observateurs (Colombani du Monde en tête) qui se réjouissent de la "baisse du FN", on se tape un FN light, et une gauche décomplexée qui nous en remet une couche sur l'identité nationale, le drapeau et la Marseillaise. Donc oui, il n'y a pas que l'émetteur, cad le message de sarko, mais bien des récepteurs dans la société française, absolument prêts, comme vous l'entendez probablement aussi dans les bars, à table en famille ou à la TV, en y prenant vous mêmes plus ou moins garde, à adhérer à une vision du monde divisée en groupes raciaux, ou ethniques ou nationaux, ou religieux, ou sexuels, etc. inégaux "naturellement" au fond du fond.

Nonette
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1640
Age : 39
Date d'inscription : 13/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présidentielles puis législatives : et si on en causait

Message par Christina le Lun 07 Mai 2007, 19:14

Taz91 a écrit:Le fait que les français soient plus à droite qu'à gauche c'est une chose que je peux admettre. En revanche qu'ils choisissent un président qui flirte ouvertement avec l'extrême droite, qui a des positions que l'on pourrait attribuer à Le Pen, qui est limite homophobe, qui est capable de dire que la pédophilie est inscrite dans les gênes etc... je ne comprends pas et ça m'écoeure vraiment...
tu as entierement raison mais moi je croit que les gens qui on voter pour lui se foutent totalement de tout cela. il y a d'un côté ceux qui voyent en lui celui qui leur as promit prospéritée et les autres qui voyent en lui celui qui va foutre les étranger dehors.

l'une des choses les plus incrtoyable, c'est qu'ils se contredit a chaque discours, ils parle d'égalité des chances de défense des opprimés, d'être contre les dictatures alors que ses idées montre totalement le contraire. je ne croit pas qu'ils osera s'élever contre la russie qui massacre les tchétchènes, je ne croit pas qu'ils osera s'éléver contre la chine qui opprime son peuple et massacre le tibet depuis des années, ils parle d'ouverture vers les autres alors que lui même a dit (je ne me souviend plus des mots exact) que le meilleurs moyent de s'entendre été de rester entre personne de même communauté et ses electeurs boivent ses paroles sans aucunes reflections ou alors ils sont tellement préocupé par leur petites personne que le reste ils s'en foutent totalement.



Toujours est-il que je suis furieuse contre tous ces journalistes et observateurs (Colombani du Monde en tête) qui se réjouissent de la "baisse du FN", on se tape un FN light,
je suis d'accord avec toi. le FN a baisser c'est pas une mauvaise chose c'est certain mais pas les idées nauséabondes de certains electeurs et le problème ce trouve là
avatar
Christina
Lez'arde sur le forum
Lez'arde sur le forum

Nombre de messages : 785
Age : 31
Localisation : Aix en provence
Emploi : Commerciale au chomage
Loisirs : Musique, Sport, Ciné, Lecture.
Date d'inscription : 05/05/2007

http://christina.skwat.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présidentielles puis législatives : et si on en causait

Message par Nonette le Lun 07 Mai 2007, 23:19

Trois liens piqués pour un petit point anti-libéral sur tout ça :rabbit:
Le billet du blog d'olivier
http://besancenot2007.org/spip.php?article1433
et celui de clém (Autain, non, non elle n'est pas goudoue)
http://www.clementineautain.fr/
Bellaciao
http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=47912

Avec une préférence pour ma part pour l'article de Bellacio plus offensif.

Nonette
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1640
Age : 39
Date d'inscription : 13/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présidentielles puis législatives : et si on en causait

Message par Christina le Mar 08 Mai 2007, 16:23

celui de clém (Autain, non, non elle n'est pas goudoue)
j'aurait certainement voté pour elle si elle se serait présenter mais elle as décider l'inverse désespéré
avatar
Christina
Lez'arde sur le forum
Lez'arde sur le forum

Nombre de messages : 785
Age : 31
Localisation : Aix en provence
Emploi : Commerciale au chomage
Loisirs : Musique, Sport, Ciné, Lecture.
Date d'inscription : 05/05/2007

http://christina.skwat.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présidentielles puis législatives : et si on en causait

Message par Invité le Mar 08 Mai 2007, 17:43

Rebelote... Le troupeau d'éléphants qui charge contre Mme ROYAL, grande perdante évidemment, honte à elle qui n'a pas su mener à bien la campagne et a entraîné un bis 2002 pour le PS...
PS pffff... Zzzzzzz
J'aborre Fabius, DSK, Emanuelli & tutti quanti :boxe:
Les legislatives sont là et ils sont encore là à discuter, blablater, déblatérer, la ramener...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Présidentielles puis législatives : et si on en causait

Message par Nonette le Mar 08 Mai 2007, 22:08

L'seul truc drôle de cette after-élection, c'est qu'on dirait que Bérou et ses potes vont finir par lâcher l'affaire impartiale ni droite ni gauche au-dessus des partis, l'paradis et tout, hop-hop-hop retour au bercail. A droite quoi. Je lis sur le ouèbe des types qui l'adulaient et qui crachent dessus comme des porcs aujourd'hui, en dénonçant son côté autoritaire interne qui n'était pas le scoop de l'année à mon sens, et se rendent compte du hold-up-pari perdu, les députables ne voulant pas perdre leurs sièges. Ah ah. On verra dans quelques jours.
C'est dans ces moments là qu'on a envie de dire qu'il fallait pas voter comme des bouffons, mais bon tout est toujours plus compliqué, blabla et faut pas renvoyer la faute aux électrices/électeurs, n'empêche que.
Quant aux divisions au PS, c'est évidemment lamentable, mais ce qui est surtout lamentable c'est qu'ils le fassent en plein jour, ça flingue encore plus un parti qui n'a pas une base très solide. Enfin idéologiquement j'veux dire. Parce qu'avec la médiatisation/société du spectacle, le degré 0 de réflexion et de débat pendant cette campagne, la trouille du troll et l'entourloupe qui a fait "oublier" au plus grand nombre que Royal est l'une des personnalités la plus à droite du parti, ben y reste pas grand-chose. De gauche j'veux dire, parce qu'après si on est soc-dém pourquoi pas. Enfin. Le parti ne va pas éclater d'ici aux élections, et encore après c'est pas sûr non plus, même s'ils se bastonnent évidemment pour prendre le leadership. Mais vous faites pas trop d'illusions, camarades, les législatives, c'est plié, on aura une assemblée bien à droite. Allez 5 ans dans ta face, et l'année prochaine, les municipales.

Nonette
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 1640
Age : 39
Date d'inscription : 13/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présidentielles puis législatives : et si on en causait

Message par aude le Mar 08 Mai 2007, 23:06

Vénusia a écrit:Rebelote... Le troupeau d'éléphants qui charge contre Mme ROYAL, grande perdante évidemment, honte à elle qui n'a pas su mener à bien la campagne et a entraîné un bis 2002 pour le PS...
PS pffff... Zzzzzzz
J'aborre Fabius, DSK, Emanuelli & tutti quanti :boxe:
Les legislatives sont là et ils sont encore là à discuter, blablater, déblatérer, la ramener...


j'suis bien d'accord....
avatar
aude
Ne se Lez pas faire
Ne se Lez pas faire

Nombre de messages : 2632
Age : 33
Localisation : rouen
Loisirs : musique,lecture,
Date d'inscription : 13/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présidentielles puis législatives : et si on en causait

Message par Christina le Mer 09 Mai 2007, 09:25

ce que les eléphants du PS n'ont pas compris c'est que l'une des raisons de l'affaiblissement de Segolene Royal a un moment de la campagne, c'est parce-qu'ils sont revenu a la charge.

je me fait pas d'illusion Nonette, c'est claire que les législative sont plié.

y parait que kouchner risque de rejoindre le nain Rolling Eyes
avatar
Christina
Lez'arde sur le forum
Lez'arde sur le forum

Nombre de messages : 785
Age : 31
Localisation : Aix en provence
Emploi : Commerciale au chomage
Loisirs : Musique, Sport, Ciné, Lecture.
Date d'inscription : 05/05/2007

http://christina.skwat.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présidentielles puis législatives : et si on en causait

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum